• Lecteur iZettle sans contact posé au milieu d'autres objets
> Sans-contact > Tout savoir sur le nouveau lecteur d’iZettle « Pro Contactless »

Tout savoir sur le nouveau lecteur d’iZettle « Pro Contactless »

Par Emmanuel Charpentier|2018-03-15T10:49:49+00:0011 février 2016|Mots-clés : |

iZettle Pro Contactless n’est plus en vente depuis juillet 2016.

Le nouveau modèle iZettle Reader est 25 % plus rapide.

Après une entrée remarquée sur le marché européen des terminaux de paiement électronique mobiles, avec son lecteur gratuit « Lite », la fintech iZettle crée à nouveau la sensation. Alors que le lecteur de carte bancaire « Lite » (une version simplifiée du modèle « Pro », dépourvue d’écran et à connexion filaire) était le fruit d’un retour en arrière calculé, le nouveau lecteur « Pro Contactless », qui vient d’être mis sur le marché, constitue un important bond en avant technologique.

Vous pouvez lire notre avis complet sur les tarifs et les fonctionnalités d’iZettle ici.

La caractéristique principale du lecteur «Pro Contactless » d’iZettle est, bien entendu, sa capacité à accepter les paiements sans contact. Cette fonctionnalité était très attendue et arrive avec un peu de retard.

Les paiements sans contact , qui utilisent la technologie NFC, se développent de manière accélérée. Adoptées à la fois par les consommateurs et les commerçants, les cartes bancaires pourvues de la fonctionnalité « sans contact » permettent de régler facilement et rapidement de petites sommes en posant simplement la carte sur le lecteur, sans avoir à l’insérez et à taper son code secret. Les transactions sans contact ayant plus que triplé l’année dernière en France, les commerçants avisés devraient y prêter attention.

Demandez le Pro Contactless

  • Puces, pistes magnétique et sans contact
  • Code PIN
  • Recharge par le port USB
  • Sans fil
  • Plus rapide

Cependant, les puces des cartes sans contact peuvent fonctionner de manière traditionnelle et être insérées également dans le lecteur, c’est même obligatoire pour les achats de plus de 20 €. La possibilité donnée aux clients de poser leur carte plutôt que de l’insérer n’est peut-être pas un argument de vente suffisant pour investir dans un nouveau lecteur de carte bancaire.

En réalité, l’essor du paiement sans contact sera sans doute moins dû aux nouvelles technologies intégrées par MasterCard et Visa dans leur cartes bancaires, qu’aux systèmes de paiement émergents comme Apple Pay. En l’occurrence, on peut dire qu’iZettle arrive à point nommé.

Support d’Apple Pay

Apple Pay est un système de paiement sans contact qui donne aux consommateurs la possibilité de payer en utilisant leur iPhone ou même leur Apple Watch. Pour soutenir leur développement, certaines enseignes envisagent de lever entièrement la limite incommode des 20 € pour les utilisateurs d’Apple Pay.

De leur côté, Google et Samsung mettent les bouchées doubles pour développer leur propre système de paiement. Bien que le terminal d’iZettle n’accepte qu’Apple Pay, dans un premier temps, nous ne voyons pas pourquoi il n’accepterait pas ultérieurement d’autres solutions de paiement.

Auparavant, les paiements par Apple Pay ne pouvaient fonctionner avec le lecteur « Pro » d’iZettle que dans le cas où celui-ci était appairé avec un appareil tournant sur iOS. Avec la version 3.0 de l’application iZettle, publiée en octobre 2015, cela fonctionne désormais également sur Android.

«Auparavant, les paiements par Apple Pay ne pouvaient fonctionner avec le lecteur Pro d’iZettle que dans le cas où celui-ci était appairé avec un appareil tournant sur iOS.»

En plus des paiements sans contact et avec code secret, le nouveau terminal de paiement d’iZettle peut également être utilisé pour lire les cartes qui utilisent encore les bandes magnétiques. En dernier ressort on peut même insérer manuellement les informations présentes sur la carte, cette procédure étant toutefois interdite par les termes du contrat pour les transactions à distance, comme les ventes en ligne.

Le lecteur « Pro Contactless » accepte une plus grande variété de carte bancaire que le modèle « Lite » d’iZettle, puisque JCB et Diners Club s’ajoutent à la cohorte des Visa, Visa Electron, V Pay, MasterCard, Maestro et American Express.

Une batterie pourvue d’une autonomie de 100 transactions

Comme dans le cas d’autres lecteurs de carte mobile, le paiement ne peut se faire que si le « Pro Contactless » est associé à un téléphone compatible ou une tablette. La connexion sans fil se fait par Bluetooth, ce qui lui donne une portée d’environ 10 m. Revers de la médaille : étant donné que la connexion Bluetooth, sollicite beaucoup plus la batterie qu’une connexion filaire, le modèle « Pro » ne peut effectuer qu’environ 100 transactions avec une charge, alors que le modèle filaire « Lite » peut en effectuer deux fois plus. Le rechargement de la batterie du lecteur « Pro » se fait par un simple câble USB, et dure environ 1h30.

L’écran OLED du « Pro Contactless » est grandement améliorée par rapport à l’ancien lecteur « Pro » d’iZettle Pro : il mesure 3,5 cm x 2 cm et compte 128 x 64 pixels. Il offre un rendu net des textes, un grand angle de lecture et une bonne lisibilité, même à basse lumière. Il ne pèse que 118 g, et son aspect extérieur donne une impression d’ensemble encore plus favorable que l’ancienne version.

En étant l’une des premières solutions de paiement mobile disponible en France à offrir l’intégration des paiements sans contact, iZettle donne aux commerçants et petits entrepreneurs la possibilité d’être à la pointe de l’innovation et d’accepter de nouvelles méthodes de paiement sans avoir à investir dans des équipements coûteux. Avec un prix de vente de 79 € HT, le lecteur « Pro Contactless » d’iZettle coûte 20 € de moins que le terminal sans contact de Payleven et est au même prix que celui de SumUp, qui n’intègre pas encore la technologie sans contact.

Demandez le Pro Contactless : 20 € de réduction