Ouvrir un compte pro en ligne est beaucoup plus rapide que de se rendre dans une agence.

Cela prend au maximum trente minute, si vous avez réuni le matériel et les documents nécessaires.

Les banques en ligne et les néo-banques sont toutefois tout aussi exigeantes que les banques traditionnelles, en ce qui concerne les documents justificatifs requis.

Préparatifs avant d’ouvrir un compte pro en ligne

Vous aurez besoin :

  • D’un ordinateur et d’un scanner ou bien d’un téléphone mobile
  • De documents et justificatifs sous formes numériques, ou papier

Pour la plupart des comptes pro, il est nécessaire de passer par le web, et il est donc plus pratique d’utiliser un ordinateur de bureau et un scanner, mais on peut aussi utiliser un téléphone ou une tablette et utiliser la caméra pour scanner les documents.

Pour ouvrir un compte pro auprès d’une néo-banque comme N26, il faudra impérativement utiliser l’application.

La liste des documents demandés dépend du type d’entreprise :

Les documents demandés pour ouvrir un compte pro

Quel que soit le type d’entreprise, il faudra : un justificatif d’activité, un ou des justificatifs d’identité, un justificatif de domicile ou d’adresse d’exercice. En fonction des cas, on pourra vous demander d’autres documents comme les copies des statuts de l’entreprise.

La liste des documents exigible ci-dessous n’est pas exhaustive et est fournie à titre indicatif ; elle varie d’une banque à l’autre.

Justificatifs d’identité

Il s’agit de justifier soit de l’identité d’une personne physique (ex: autoentrepreneur, artisan), soit du ou des représentants d’une personne morale (ex : SARL, SA).

Dans le cas des sociétés comptant plusieurs associés, il faudra joindre une pièce justifiant l’habilitation à gérer le compte, comme un procès verbal d’assemblée, si le nom des gérants ne figure pas dans les statuts.

Une carte d’identité ou un passeport suffisent pour les personnes de nationalité française ou d’un pays membre de l’union européenne. Dans les autres cas il faudra également un titre de séjour.

Justificatifs d’activité

Personnes physiques :

  • Entrepreneurs libéraux : avis de situation au répertoire SIRENE (fiche INSEE), ou simple communication du numéro de SIRET et code NAF, déclaration de début d’activité (pour les micro-entrepreneurs). Certaines banques peuvent vous demander également une attestation URSSAF. Dans le cas des professions libérales réglementée, on pourra vous demander une carte professionnelle ou la preuve de l’inscription à un ordre (avocats, médecins).
  • Commerçants : extrait (dit extrait K) de l’inscription au Registre du Commerce et ses Sociétés (RCS) de moins de 3 mois.
  • Artisans : extrait  (dit extrait D1) de l’Inscription au Répertoire des Métiers de moins de 3 mois.
  • Exploitants agricoles : attestation de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou extrait d’annonces légales comportant le numéro d’agrément du Ministère de l’Agriculture.

Les entrepreneurs individuels qui ont créé une EIRL ou AERL (micro-entrepreneurs) pour séparer les biens de leur entreprise de leur patrimoine personnel devront également fournir les statuts.

Personnes morales (EURL, SASU, SARL, SA, SAS, etc.) : extrait (dit extrait Kbis) de l’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) de moins de 3 mois. Statuts de l’entreprise. Éventuellement les bilans de l’entreprise.

Cas des sociétés en cours de création : une telle société a besoin d’ouvrir un compte en banque pour déposer le capital social, mais n’est pas encore immatriculée. Dans ce cas on ne vous demandera pas le Kbis (qui n’existe pas encore), mais les projets de statuts, une lettre d’ouverture de compte, voire un business plan.

Il peut également vous être réclamé un ou des documents prouvant l’origine des fonds, dans le cadre de la lutte contre la fraude et le blanchiment.

Justificatifs d’adresse du siège social ou du domicile

Il sera demandé un justificatif d’adresse du siège social ou du lieu d’exercice (artisans, commerçants, profession libérales) ou dexploitation (agriculteurs).

Les entrepreneurs exerçant à domicile qui ne passent pas par une société de domiciliation devront fournir un justificatif de domicile.

En général un seul document suffit. Il peut s’agir d’une facture d’eau, d’électricité, de téléphone, d’un bail commercial, d’un avis de taxe foncière, etc. Certaines banques vous demanderont de vous munir d’un document au choix, ou vous demanderont un document précis, par exemple le contrat de bail.

Conclusion : soyez rigoureux

Ouvrir un compte professionnel en ligne est rapide mais demande tout autant de rigueur que si vous vous rendiez dans une agence. En cas de dossier incomplet votre demande sera refusée.

Chaque banque ou néo-banque étant différente, pensez à consulter la liste des documents demandés sur le site de votre future banque  avant de lancer la procédure d’inscription.