Notre note(3.8/5)
Gratuit pour les indépendants.
Les plus : Plan Solo gratuit. IBAN français. Facturation en ligne.
Les moins : Ni chèques, ni découverts ou virements SWIFT.
Finom
Nom Finom
Type Compte pro en ligne
IBAN Français
Forfaits mensuels Solo : Gratuit
Entreprises : 14,99 € HT à 129,99 € HT (annuel)
Cartes bancaires Mastercard Business débit
Virements SEPA
Chèques Non
Prêts et découverts Non
Facturation Oui
Aide à la comptabilité Oui

L’offre de Finom comprend quatre forfaits :

  • Solo  : un seul utilisateur

  • Start : 3 utilisateurs max.

  • Premium : 10 utilisateurs max.

  • Corporate : illimité

Finom est accessible à toutes les entreprises déjà enregistrées : micro-entrepreneurs, EURL, SARL, SA, etc.

Si votre entreprise est en cours de création, adressez-vous plutôt à Shine ou Qonto.

Qu’est-ce que Finom ?

Finom est une fintech néerlandaise, qui offre des services de compte bancaire en ligne, mais ce n’est pas une banque, vous ne pourrez donc pas obtenir de crédit ou être à découvert.

Les services de Finom se sont d’abord déployés en Italie, puis en France et en Allemagne. Mi-2021, Finom affirmait compter 6000 clients.

En France, Finom s’appuie sur son partenariat avec Treezor, une filiale de la Société Générale, pour sécuriser les fonds de ses clients, garantis à hauteur de 100 000 €, et offrir un IBAN français.

Ce dernier point est important si l’on souhaite utiliser un lecteur de carte bancaire pour encaisser des paiements. Cela peut aussi faciliter les paiements en ligne auprès de l’Urssaf et des impôts.

Les services de Finom sont entièrement dématérialisés, on ne pourra donc déposer ni espèce, ni chèque.

Quel forfait choisir ?

On peut distinguer d’une part le forfait Solo, réservé aux indépendants, et d’autre part les autres forfaits pour TPE-PME.

Finom Solo : un forfait gratuit pour les indépendants

Ce forfait ne peut être utilisé que par un seul utilisateur. Il inclut une carte physique et une carte virtuelle. Il inclut également la facturation en ligne.

Il est gratuit, comme le compte N26 Business, mais contrairement à ce dernier il ne se limite pas aux auto-entrepreneurs, puisque Finom accepte toutes les formes juridiques : EI dont micro-entreprise, SASU, EURL. Autre avantage : un IBAN français.

Le forfait Solo de Finom est l’une des offres les plus intéressantes du marché pour les micro-entrepreneurs.

La facturation comprend le rapprochement automatique avec le compte bancaire dès le forfait Solo, mais les entrepreneurs en EURL ou SASU pourront préférer un forfait supérieur ou une offre de la concurrence, pour bénéficier de plus d’aides à la comptabilité.

Les forfaits pour TPE-PME

Il s’agit des forfaits

  • Start, pour 3 utilisateurs max, à 14,99 € HT/mois (tarif annualisé, sinon 21,41 €/mois)
  • Premium, pour 10 utilisateurs max, à 17,99 € HT/mois (tarif annualisé, sinon 35,70 € HT/mois)
  • Corporate, avec un nombre d’utilisateurs illimité, à 129,99 €/mois ((tarif annualisé, sinon 185,70 € HT/mois)

Ils offrent en plus l’accès comptable et la gestion des rôles des utilisateurs.

Image : Finom

Application Finom

L’application peut afficher les paiements en attente lorsqu’une facture est émise.

Tous les forfaits intègrent le multibanking, c’est-à-dire la possibilité d’agréger vos autres comptes bancaires avec Finom. Est-ce vraiment utile ?

Au niveau du prix de l’abonnement mensuel, Finom concurrence le compte Business de Shine à 26,90 € HT/mois (5 utilisateurs max) et le compte Standard de Qonto à 29 € HT/mois (5 utilisateurs max), mais ne fait pas jeu égal pour l’instant en termes de fonctionnalités.

Des intégrations comptables sont prévues  pour bientôt, ce qui devrait accroître l’intérêt des forfaits pour TPE-PME de Finom.

Tarifs et frais

Dans le tableau ci-dessous, nous nous limiterons aux trois premiers niveau de tarification, en laissant de côté la tarification Corporate.

Les tarifs Standard et Premium sont indiqués pour un engagement d’un an.

Tarifs Finom (HT)
Solo Standard Premium
Abonnement
Gratuit 14,99 € /mois  17,99 €/mois
Utilisateurs 1 max 3 max  10 max
Carte incluses
1 physique
1 virtuelle
2 physiques
2 virtuelles
5 physiques
5 virtuelles
Retraits DAB
2 € 5 gratuits/mois
2 € au-delà
10 gratuits /mois
2 € au-delà
Virements SEPA
50 gratuits /mois
0,20 € au-delà
100 gratuits /mois
0,20 € au-delà
200 gratuits /mois
0,20 € au-delà
Tarifs Finom (HT)
Solo Standard Premium
Abon-
nement

Gratuit 14,99 € /mois  17,99 €/mois
Utilisateurs 1 max 3 max  10 max
Carte incluses
1 physique
1 virtuelle
2 physiques
2 virtuelles
5 physiques
5 virtuelles
Retraits DAB
2 € 5 gratuits/mois
2 € au-delà
10 gratuits /mois
2 € au-delà
Virements SEPA
50 gratuits /mois
0,20 € au-delà
100 gratuits /mois
0,20 € au-delà
200 gratuits /mois
0,20 € au-delà

La tarification est assez simple pour les cartes bancaires et virements.

Pas de frais sur les paiements par carte, sauf pour certaines activités (transferts de fonds, courtiers en ligne, prêteurs sur gage, paris, etc.). Ces frais vont de 1 à 3 % en fonction de l’abonnement et du montant. En dessous de 500 €, ils ne dépassent pas les 1 %.

Pour chaque achat par carte bancaire vous toucherez un pourcentage en retour ou cashback de 0,10 % (Solo) à 0,25 %.

Les quotas de virements SEPA gratuits sont très élevés, puisqu’il y a 50 virements entrants ou sortants gratuits dès le niveau Solo, donc en pratique on ne paiera pas de frais sur les virements.

Seul défaut du compte Solo : pas de retrait au DAB gratuit, mais honnêtement, cela n’est pas un handicap pour un compte professionnel.

Plafonds de dépenses

Les virements ne sont pas plafonnés ; les limites ne concernent que les paiements par carte et les retraits d’espèces aux distributeurs de billets.

Limites sur 30 jours
Solo Standard Premium
Paiement par carte
20 000 € 40 000 €  50 000 €
Retraits au DAB 500 € 1500 € 2000 €
Limites sur 30 jours
  Solo Standard Premium
Paiement par carte
20 000 € 40 000 €  50 000 €
Retraits au DAB 500 € 1500 € 2000 €

Les limites de paiement par carte sont bien supérieures à celle des banques traditionnelles et comparables aux meilleures néobanques.

Les plafonds de retraits aux DAB assez bas, mais compte tenu de la façon dont les comptes professionnels sont utilisés, cela ne nous semble pas rédhibitoire.

Facturation

La facturation en ligne est disponible pour tous les forfaits.

Elle comporte le rapprochement automatique avec le compte bancaire, ce qui signifie que la facture est déclarée automatiquement payée, lorsque le montant correspondant est encaissé sur le compte Finom.

Fonction intéressante : la possibilité de se faire payer en ligne depuis la facture. Actuellement, cette fonctionnalité est en version bêta ; elle est donc disponible gratuitement, mais son prix devrait avoisiner les 4 à 5 euros.

Image : Finom

Facture Finom

Création d’une facture depuis l’interface web.

On peut personnaliser la facture en modifiant couleurs et polices et en ajoutant son logo. Dommage qu’on ne puisse pas changer également la langue du document.

Gestion des équipes et dépenses

La première méthode pour gérer les dépenses consiste à créer un sous-compte appelé « portefeuille » par Finom. Doté d’un IBAN distinct il pourra être affecté à un client, ou une équipe. On peut créer entre un et quatre « portefeuilles » selon le niveau d’abonnement.

La deuxième méthode repose sur le contrôle des cartes bancaires. Comme on l’a vu dans la section consacrée aux plafonds, ceux-ci peuvent être personnalisés pour chaque carte aussi bien en ce qui concerne les paiements que les retraits. On peut même complètement geler la carte à distance, si celle-ci a été égarée ou risque d’être mal employée.

Un regret : l’impossibilité pour l’instant de scanner les justificatifs de dépenses.

Inscription et service client

L’inscription s’effectue sur le site de Finom. Elle n’est pas compliquée mais rigoureuse.

Il faudra téléverser les documents suivants : pièce d’identité, justificatif de domicile et avis de situation SIRENE. La procédure inclut une courte session vidéo pour une vérification biométrique des document d’identité. C’est plutôt rare chez les néobanques.

Vous devrez attendre en outre 2-3 jours afin que  vos documents soient vérifiés.

N’oubliez pas d’avoir votre K-Bis (ou avis de création pour les micro-entrepreneurs) sous la main pour remplir le formulaire.

La communication avec service client se limite au chat et aux emails. Pas de possibilité de joindre Finom par téléphone pour l’instant.

Notre avis sur Finom

Pour les micro-entrepreneurs Finom est l’une des offres les plus séduisantes du marché, grâce à son plan gratuit et à son IBAN français, si l’on n’a pas besoin d’encaisser des chèques.

Finom n’offre pas l’assurance voyage de son concurrent allemand N26, mais l’IBAN français et la facturation nous semblent plus intéressants.

Pour les indépendants et TPE-PME qui nécessitent des aides à la comptabilité, notre avis est un peu plus mitigé.

Pour l’instant Finom est en dessous de ses concurrents français Qonto et Shine en termes de fonctionnalité, car il n’offre pour l’instant, ni intégration comptable, ni ajout des justificatifs de paiement, ni encaissement des chèques… mais il est moins cher.

Pour pouvoir se décider, il faudra attendre un peu pour que les fonctionnalités en bêta de Finom arrivent à maturité et que la grille tarifaire se stabilise.

C’est dans tous les cas un nouvel arrivant intéressant et à suivre.

Name of Reviewed Item: Finom FR Rating Value: 4 Review Author:Review Date: