Notre note(4/5)

Un service d’acceptation des paiements par e-mail ou SMS, sans abonnement.

Les liens de paiement d’iZettle sont une manière commode d’encaisser des paiements à distance. Le client reçoit un lien unique par e-mail ou SMS, qui le dirige vers une page de paiement en ligne. Il n’y a pas d’abonnement mensuel, mais iZettle prélève un pourcentage sur chaque transaction.
  • Les plus : Simple et rapide à mettre en place. Frais raisonnables. Pas d’engagement. Accès à l’écosystème d’iZettle.

  • Les moins : Moins intéressant que d’autre offres sur les gros montants.

  • Choisir si : Vous voulez rapidement commencer à encaisser des paiements à distance, sans avoir à payer d’abonnement.

Rappel : un lien de paiement n’est pas une facture ; il ne comporte pas d’obligation de recouvrement et ne contient pas d’information sur le client. C’est un simple mode de paiement, comme les espèces ou les chèques.

Pour en savoir plus, lire Qu’est-ce qu’un lien de paiement ?

Frais: une commission fixe, sans abonnement

En ce qui concerne le calcul des frais, iZettle applique un simple pourcentage de 2,5 % pour chaque transaction, avec un plafond de 1000 € par carte et par transaction.

Vous n’avez rien d’autre à payer, car il n’y a ni abonnement, ni engagement.

Jusqu’au 30 mai 2020, en raison des circonstances exceptionnelles causées par la crise du coronavirus, iZettle abaisse ses frais de transaction à 1,75 % sur les liens de paiement, et élève le plafond à 5000 € par transaction et par carte.

Il faut savoir que les concurrents d’iZettle appliquent en plus une part fixe ou un abonnement, ce qui fait que le pourcentage des frais varie en fonction du montant.

iZettle a privilégié la simplicité : la commission sera toujours de 2,5 %, quel que soit le montant de la transaction.

Nous verrons qu’au delà d’un millier d’euros d’encaissement, il y a des solutions avec abonnement plus intéressantes.

Une fois encaissées, les sommes sont virées en 1 ou 2 jours ouvrés sur le compte bancaire de votre choix, du moment que c’est un compte pro basé en France.

Comment créer et envoyer un lien de paiement avec iZettle

Cela se fait très simplement, depuis votre smartphone ou tablette.

Commencez par lancer l’application iZettle Go.

Images : Mobile Transaction

Lien de paiement iZettle - entrée du prix

Entrez le montant dans l’application.

Lien de paiement iZettle - choix du mode de paiement

Cliquez sur «Envoyer un lien ». .

Lien de paiement iZettle - choix du mode de paiement - entrée du nom du client

Entrez le nom de votre client (facultatif).

Lien de paiement iZettle - choix du mode d'envoi

Choisissez le mode d’envoi du lien.

Lien de paiement iZettle - SMS

Tapez le numéro de tél. si vous avez cliqué sur SMS.

Lien de paiement iZettle - partage

Ou partagez le lien si vous avez cliqué sur « partage ».

Vous n’êtes pas obligé de taper le nom du client, cela sert uniquement pour vos statistiques. Le lien envoyé ne contient aucune information personnelle.

Le lien peut être partagé par mail ou messagerie (Facebook Messenger, WhatsApp, Signal, etc).

En cliquant sur le lien, le client sera dirigé vers une page de paiement où il pourra régler avec une carte Visa, Mastercard ou American Express.

Lien de paiement iZettle - personnalisation du mail

Vous pouvez personnaliser le message avant de l’envoyer.

Lien de paiement iZettle - écran de paiement 1

Zoom sur l’écran de paiement que voit votre client.

Lien de paiement iZettle - écran de paiement 2

Dernière étape : le client entre les coordonnées de sa carte bancaire.

Voilà ! Simple n’est-ce pas ?

Vous avez sans doute remarqué qu’il y avait d’autres choix de mode de paiement dans l’application iZettle Go que l’envoi de liens. iZettle n’est en effet pas un simple service de paiement à distance :

iZettle propose plus que des liens de paiement

Si vous n’aviez jamais entendu parler d’iZettle, disons pour faire bref qu’iZettle est une fintech suédoise récemment rachetée par PayPal, qui souhaite rendre accessible l’encaissement des cartes bancaires au plus grand nombre, grâce notamment à son lecteur de carte bancaire iZettle Reader, d’un très bon rapport qualité-prix.

Photo : Emmanuel Charpentier, Mobile Transaction

Terminal iZettle Reader sur son Dock

Le terminal iZettle Reader 2 est vendu avec une station d’accueil en option.

Dans le tableau de bord d’iZettle, accessible depuis l’interface web, on retrouvera l’ensemble des encaissements, qu’ils proviennent des liens de paiement ou du lecteur de carte.

Les liens de paiements sont donc un plus dans l’écosystème d’iZettle, mais vous n’avez pas besoin d’acheter le terminal pour vous inscrire et les utiliser.

L’inscription à iZettle est très rapide

Cela devrait vous prendre de 5 à 10 minutes.

Pour commencer accepter les paiements à distance avec iZettle, il faut créer un compte sur leur site web.

On vous demandera de remplir des informations personnelles et professionnelles assez succinctes, ainsi que les coordonnées de votre compte bancaire. Pensez à vous munir de votre numéro SIREN ou KBIS et d’un RIB.

Seuls les professionnels peuvent utiliser iZettle. De la même manière, seuls les comptes bancaires professionnels sont acceptés.

Il faut quelques jours pour qu’iZettle connecte votre compte bancaire et que vous puissiez recevoir des virements, mais vous pouvez commencer tout de suite à utiliser les liens de paiement.

Attention, comme il s’agit de vente à distance, certains produits (pharmacie, nutrition, produits contenant de la nicotine) ne pourront être vendus en utilisant les liens de paiement, alors que cela sera possible sous certaines conditions avec le terminal, c’est-à-dire en présence du client.

Qui devrait utiliser les liens de paiement d’iZettle ?

En raison de sa simplicité, cette méthode peut être appliquée par n’importe quel entrepreneur, confirmé ou débutant.

Les liens de paiement peuvent être utilisés sans problème dans le cadre de la mise en place rapide d’un système de vente en ligne si vous êtes un commerçant, par exemple si vous livrez des repas ou des bouteilles de vin à domicile.

Vous n’avez en effet pas besoin d’un site de commerce en ligne pour encaisser des paiements à distance avec les liens de paiement. Cela signifie que vous pouvez démarrer la vente à distance avec une simple page web, ou même un catalogue sur PDF et une liste d’e-mails.

Rappelons que le lien de paiement n’est pas une facture, mais une méthode de paiement parmi d’autres. Vous pouvez donc l’utiliser en complément d’une facture papier ou électronique, dans le cadre d’une activité artisanale, libérale ou commerciale.

C’est la solution de choix pour de nombreux entrepreneurs qui ne souhaitent pas encaisser de chèque ou mettre en place un système de virement avec des clients occasionnels. Beaucoup d’entrepreneurs ne disposent en effet pas encore pas de logiciel de facturation en ligne avec module de paiement.

Verdict : profitez de l’écosystème d’iZettle

Parlons un peu de la concurrence : il existe des compétiteurs dont les frais sont plus avantageux au-delà de 10 € de panier, comme Lydia Pro, et d’autres moins chers quel que soit le montant du panier, mais qui nécessite des volumes d’encaissement supérieurs à 500 voire 1000 € par mois pour compenser le coût de l’abonnement.

Il y a aussi des concurrents beaucoup plus chers est moins intéressant qu’iZettle, dont PayPal, qui est pourtant le nouveau propriétaire d’iZettle. Pour en savoir plus sur les alternatives à iZettle, lisez notre comparatif des meilleurs services de liens de paiement.

iZettle n’offre pas la tarification la plus avantageuse pour ses liens de paiement, sauf sur les montants inférieurs à 10 €, mais vous avez accès au service d’une société reconnue internationalement, qui vous fait bénéficier d’un logiciel de caisse gratuit et certifié, ainsi que de la possibilité d’encaisser des cartes bancaires en présence du client à moindre coût.

Si l’on tient compte de la concurrence on voit que les liens de paiements d’iZettle sont donc une offre bien adaptée aux commerçants qui débutent dans la vente à distance avec l’envoi de liens ou qui n’envisagent pas un volume important sur le long terme.