Les liens de paiement sont un moyen de paiement facile à mettre en place pour encaisser des paiements à distance.

Il s’agit le plus souvent d’une URL à usage unique envoyée à un client par e-mail ou SMS, qui redirige celui-ci vers une page de paiement en ligne, où il pourra régler son achat par carte bancaire.

Durant la période d’épidémie de coronavirus, les liens de paiements peuvent contribuer au maintien de l’activité de votre entreprise.

Nous avons sélectionné 5 fournisseurs de liens de paiement, bien adaptés aux petites entreprises françaises :

Les liens de paiement de Lydia Pro

Lydia est une application de paiement française utilisée par les particuliers pour effectuer des paiements entre amis, ou payer les commerçants par QR code.  Elle existe également en version pro.

Avec l’application Lydia Pro, le commerçant peut envoyer des liens de paiements qui dirigent le client vers une page de paiement où celui-ci pourra régler soit par carte bancaire, soit avec son compte Lydia personnel.

Les paiements sont sécurisés par le système 3D Secure.

Le service est gratuit jusqu’au 30 juin 2020, pour aider les entreprises à faire face à l’épidémie de coronavirus.

Image : MT

Envoi d'un lien de paiement avec Lydia

L’interface de Lydia Pro est très simple.

Le commerçant paie habituellement des frais qui s’élèvent à seulement 1,5 % + 0,10  € par transaction, sans abonnement, plus une TVA de 20 %.

En raison de la commission forfaitaire de 0,10 €, le taux global peut être nettement élevé pour les petites sommes. Exemple : pour une transaction de 20 € les frais s’élèvent à 0,4 € soit 2 %.

À l’ouverture du compte, le plafond par transaction est limité à 250 €, il peut être levé ensuite à 1000 €.

Paiements acceptés

Zone SEPA uniquement

Si vous êtes auto-entrepreneur non assujetti à la TVA il faudra ajouter les 20 % de TVA, que vous ne pourrez pas récupérer, pour calculer les frais totaux.

Les liens de paiement de Lydia constituent une excellente solution pour débuter. Attention, les cartes hors zone SEPA ne sont pas acceptées.

Si vous ne possédez pas encore de terminal de paiement, l’offre d’iZettle peut vous intéresser :

Les liens de paiement d’iZettle

iZettle est surtout connu pour son terminal de paiement, l’iZettle Reader, qui permet aux professionnels d’encaisser les cartes bancaires avec un investissement de quelques dizaines d’euros, et une commission attractive de 1,75 % pour toutes les cartes. iZettle appartient désormais à PayPal, qui a une grande expérience dans les paiements à distance.

Lien de paiement d'iZettle Go

On peut choisir les liens de paiement d’iZettle au moment de l’encaissement.

Les frais des liens de paiement d’iZettle sont abaissés à 1,75 % jusqu’au 31 mai.

L’utilisation des liens de paiement est normalement  plafonnée à 1000 € par jour. Cette limite est levée à 5000 € jusqu’au 31 mai.

L’application iZettle Go, indispensable au fonctionnement du terminal, offre également aux professionnels la possibilité de se faire payer par des liens de paiement avec des frais qui s’élèvent habituellement à 2,5 % par transaction, sans abonnement.

Contrairement à Lydia, iZettle accepte les cartes émises en dehors de la zone SEPA, ainsi que les cartes American Express.

Paiements acceptés

Si l’on ne considère que les liens de paiement, l’offre d’iZettle est moins intéressante que celle Lydia, mais il serait dommage de ne pas en profiter si vous êtes déjà utilisateur du terminal de paiement d’iZettle, ou si vous envisagez son acquisition.

Les liens PayPal.me

Pour les titulaires d’un compte PayPal,  particuliers ou professionnels, l’inscription au service PayPal.me est gratuit.

Pour encaisser des paiements, il suffit de communiquer un lien possédant cette structure : « paypal.me/moncompte ».

Votre client doit être titulaire d’un compte Paypal pour pouvoir vous payer.

Image : PayPal

Page PayPal.me

Le lien PayPal.me mène vers votre page de paiement personnelle.

Ce lien était plutôt l’origine destinée aux paiements entre particuliers et aux donations. Il est toutefois possible de le personnaliser en ajoutant un chiffre à l’URL, ce qui transforme le lien PayPal.me en lien de paiement un peu plus classique.

Par exemple, si vous envoyez le lien « paypalme/moncompte/30 » à votre client, la page de paiement lui demandera de payer 30 €.

Paypal.me est le service le plus coûteux : 3,4 % + 0,25 € par transaction.

Paiements acceptés

En réalité, vous n’avez pas à vous soucier du type de cartes acceptées : le client vous paiera avec la carte ou le compte bancaire enregistré sur son compte Paypal.

PayPal est un mode de paiement très répandu ; cette solution n’est pas à exclure, malgré son coût. Certains clients ont de l’argent stocké sur leur compte PayPal et vous suggéreront d’utiliser ce moyen de paiement.

Si vous utilisez votre propre logiciel de facturation, il est plus simple d’envoyer un simple lien PayPal.me que d’utiliser le service de facturation de PayPal.

Les deux solutions suivants vous intéresseront, si vous comptez encaisser plus de 1000 € par mois de liens de paiement.

Les liens de paiement de PayZen LITE

PayZen appartient à la société française Lyra, qui déploie des solutions d’acceptions des paiements auprès d’acquéreurs (banques) ou de sites d’e-commerce.

La formule PayZen LITE intéressera les commerçants qui ne disposent pas encore de site de vente en ligne, et qui souhaitent se concentrer uniquement sur les liens de paiement. Les formules supérieures GO et PREMIUM acceptent un plus grand nombre de moyens de paiements et sont plutôt adaptées aux commerces en ligne.

Les paiements sont sécurisés par le système 3D Secure.

Image : PayZen

Page de paiement de Payzen

La page de paiement de PayZen est personnalisable.

Il y a des frais de mise en service de 79 € HT, puis un abonnement à 9,9 € HT/mois. Avec cette offre, le nom de transactions est limité à 30 par mois.

Pour que cela soit plus intéressant que Lydia du point de vue financier, il faudra encaisser plus de 1000 € de liens de paiement par mois la première année, à cause des frais de mise en service, et plus de 600 € par mois l’année suivante.

Paiements acceptés

+  e-chèques Vacances

Les liens de paiement de Paytweak

Pay Tweak, comme PayZen est un spécialiste du paiement à distance, mais ne s’adresse à des entreprises ayant souscrit un contrat de vente en ligne, appelé aussi contrat VAD (vente à distance).

Le plan tarifaire moins onéreux est le plan Starter : il faut payer un abonnement de 29 € HT/mois, mais les paiements par e-mail sont gratuits, jusqu’à un plafond de 8000 €.

On peut encaisser jusqu’à 50 paiements par SMS avec un surcoût de 0,09 €/transaction.

Attention, contrairement aux solutions précédentes, le coût de la passerelle monétique (utilisation du réseau CB, Mastercard, Visa, etc.) n’est pas inclus.

Au niveau du coût d’utilisation des liens de paiement, l’offre Starter de Pay Tweak est moins avantageuse que celle de Lydia si vous réalisez moins de 2000 € d’encaissements par mois. L’offre d’iZettle est également plus intéressante en-deçà de 1000 €.

L’inconvénient est que vous devrez choisir un prestataire de service pour la passerelle monétique, comme Ingenico ePaiement, et signer un contrat supplémentaire, qui peut éventuellement vous engager sur plusieurs mois. Le type de moyens de paiement accepté dépendra du prestataire.

L’avantage de Pay Tweak par rapport aux offres précédentes est que vous pourrez aussi envoyer des factures et que le nombre de cartes et moyens de paiement acceptés est potentiellement très élevé : jusqu’à 150 si vous passez par Ingenico.

Quel fournisseur de lien de paiement choisir ?

PayZen et PayTweak offrent des services très performants, mais qui ne s’adressent pas aux entrepreneurs qui débutent dans le paiement à distance.

Il est intéressant de comparer en détail les coûts de Lydia, iZettle et Paypal, car ils n’imposent pas d’abonnement, mais facturent des frais qui varient en fonction de chaque transaction.

Comparaison entre Lydia, iZettle et PayPal

Comme Lydia et Paypal appliquent non seulement un pourcentage mais également un prélèvement fixe (de 0,10 € et 0,25 €) le pourcentage effectif va varier.

Dans le tableau ci-dessous nous indiquons le pourcentage effectif pour chaque montant, et les frais correspondant en euro entre parenthèses.

Lydia*iZettlePaypal
5 €3,5 % (0,175 €)2,5 % (0,125 €)8,4 %  (0,42 €)
10 €2,5 % (0,25 €)2,5 % (0, 25 €)5,9 %  (0,59 €)
20 €2 %  (0,4 €)2,5 % (0,5 €)4,65 % (0,93 €)
50 €1,7 % (0,85 €)2,5 % (1,25 €)3,9 % (1,95 €)
100 €1,6 % (1,6 €)2,5 % (2,5 €)3,65 % (3,65 €)

*HT

Lire le tableau comme ceci : pour une transaction de 5 € vous paierez 0,175 € de frais HT avec Lydia , soit un taux réel de 3,5 %.

Si vous passez par Lydia ou PayPal, il sera intéressant de connaître le montant de votre panier d’achat médian afin d’avoir une idée des frais qui vous seront facturés.

PayPal s’avère être la solution la moins intéressante : trop cher et ne fonctionnant que si votre client est titulaire d’un compte PayPal.

Lydia est plus avantageux qu’iZettle quand le panier est supérieur à 10 €. Inconvénient : seules les cartes de la zone euro sont acceptées.

Commencez avec Lydia ou iZettle, puis continuez avec Payzen ou Paytweak si vous dépassez 1000 € d’encaissement de paiements à distance par mois.

FraisSite
Lydia1,5 % + 0,10 € + 20% TVA par transaction (Gratuit jusqu’au 31 juin)
iZettle2,75 % par transaction (1,75 % jusqu’au 31 mai)
Logo de PayPal3,4 % + 0,25 € par transaction
PayZenPlan Lite : Abonnement de 9,9 € HT + frais de mise en service de 79 € HT
PaytweakPlan starter : Abonnement de 29 € HT/mois + 0,09 €/SMS. Gratuit pour les e-mails
FraisSite
Lydia1,5 % + 0,10 € + 20% TVA par transaction (Gratuit jusqu’au 31 juin)
iZettle2,75 % par transaction (1,75 % jusqu’au 31 mai)
Logo de PayPal3,4 % + 0,25 € par transaction
PayZenPlan Lite : Abonnement de 9,9 € HT + frais de mise en service de 79 € HT
PaytweakPlan starter : Abonnement de 29 € HT/mois + 0,09 €/SMS. Gratuit pour les e-mails