En France, SumUp, Zettle et Smile and Pay sont les leaders dans la vente de terminaux de paiement avec solution monétique complète indépendante des banques, pour les entrepreneurs et les petits commerçants.

Les sommes encaissées sont  stockées sur un compte d’attente et virées sur le compte bancaire professionnel de votre choix. Le coût du service est financé généralement par une commission sur les transactions dont le montant est connu d’avance.

Nous verrons que de nombreux autres services d’encaissement se sont ajoutés à ces trois offres, ce qui vous aidera à les différentier et à choisir la solution qui vous convient.

Nous avons pu tester ces différents appareils et les services associés, ce qui nous permettra de donner un avis éclairé.

Aperçu des prix et frais des terminaux
Zettle Smile and Pay SumUp
Lecteur iZettle Reader 2Avis sur Zettle Mini et Maxi SmileAvis sur Smile&Pay SumUp Air et SoloAvis sur SumUp
Prix des terminaux Reader : 19 / 79 € HT
Terminal : 299 € HT
Mini : 39 € HT
Maxi : 289 € HT
Smart : 189 € HT
Super : 289 € HT
4,90 € HT/mois minimum
Air : 49 € HT 
Solo : 79 € HT à 139 € HT
Commission à chaque transaction 1,75% (toutes cartes) 1,65 % HT*  ou
0,65 % HT** +29/35 € HT/mois
1,75 % (toutes cartes) ou 0,69 % + abo. 29 €/mois
Abonnement mensuel Non Premium uniquement Non

Smile&Pay : *Cartes françaises, business et européennes. **Cartes françaises.

Au niveau de la tarification, les offres de Zettle et SumUp sont très simples : pas d’engagement, pas d’abonnement et un taux de commission unique.

L’offre de Smile and Pay est plus complexe : le service de base est sans engagement ni abonnement avec un taux de commission unique, mais ce n’est pas le cas du service Premium.


Qui offre le plus de services d’encaissement ?

Comme indiqué dans l’introduction, SumUp, Smile and Pay et Zettle ne vendent pas simplement des terminaux de paiement, mais ont évolué en offres d’encaissement – en présence du client et à distance – plus ou moins complètes.

Nous détaillerons plus loin les différents services. Le tableau ci-dessous vous aidera à différencier ces offres dans les grandes lignes :

Zettle Smile and Pay SumUp
Zettle Smile
and Pay
SumUp
Modèles de terminaux 2 4 2
Compte Pro avec CB Non Non Oui
Options monétiques Non Oui Non
Application de caisse certifiée Oui (gratuit) Oui (payant) Oui (payant)
Compatibilité caisses enregistreuses Limité Etendu Limité
Facturation en ligne Non Non Oui
Liens de paiement Oui Non Oui
Terminal virtuel Non Oui Non
Cartes-cadeaux Oui Non Oui
E-boutique Non Non Oui
Intégration e-commerce Passerelle et synchro catalogue Passerelle Passerelle et synchro catalogue
Zettle Smile and Pay SumUp
Zettle Smile
and Pay
SumUp
Modèles de terminaux 1 3 2
Compte Pro avec CB Non Non Oui
Options monétiques Non Oui Non
Application de caisse certifiée Oui (gratuit) Non Oui (payant)
Connexion aux caisses App partenaires Concert et PCL App partenaires
Facturation en ligne Non Non Oui
Liens de paiement Oui Non Oui
Terminal virtuel Non Oui Non
Cartes-cadeaux Oui Non Oui
E-boutique Non Non Oui
Intégration e-commerce Passerelle et synchro catalogue Passerelle Passerelle

SumUp est une fintech allemande devenue britannique qui essaie d’offrir une gamme de terminaux mobile complète et le plus de services possible : boutique en ligne, facturation, liens de paiement, et même un compte avec carte Mastercard. SumUp propose aussi un logiciel de caisse certifié, mais celui-ci est payant.

Zettle une fintech suédoise rachetée par PayPal. Elle met l’accent sur son logiciel de caisse certifié et gratuit et sur les intégrations avec les plateformes d’e-commerce et applications de caisse partenaires. Pour l’instant, un seul terminal est commercialisé.

Smile and Pay, qui est basée à Paris, propose trois terminaux mobiles comme SumUp. Ses points forts sont les options monétiques adaptées au marché français : paiement en plusieurs fois, terminal virtuel, prise de caution, tarif préférentiel sur les CB ; compatibilité avec les caisses classiques.

Choix du TPE : 3 critères à prendre en compte

Concernant les caractéristiques techniques des terminaux, nous pouvons distinguer deux différences principales qui vont nous aider à y voir plus clair dans l’offre des trois opérateurs :

– La technologie de connexion au réseau :

  • directe par 3G, 4G ou Wifi
  • indirecte, c’est-à-dire par l’intermédiaire de smartphones

– La présence ou non d’une imprimante intégrée au terminal ou au socle de rechargement

– Le système d’exploitation, sachant que les terminaux Android offrent un maximum de compatibilité avec les applications avancées.

Tous ces appareils sont disponibles uniquement à l’achat.

TPE 3G/4G Wifi Blue-
tooth
Impri-
mante incluse
Android
Zettle Reader

Mini Smile

SumUp Air

SumUp Solo      
Zettle Terminal

Maxi Smile

Super Smile
Smart Smile
TPE GPRS
3G / 4G
Wifi Via smart-
phone
Imprimante
incluse
Zettle Reader

Mini Smile

SumUp Air

SumUp Solo
SumUp 3G
Maxi et Super Smile

Le Zettle Reader, le Sum Up Air et le Mini Smile ne peuvent pas fonctionner sans smartphone ou tablette

Ces terminaux se connectent en Bluetooth à l’appareil mobile, par l’intermédiaire d’une application, et exploitent sa connexion Wifi ou bien 3G/4G. Dans nos tests, le seul vrai problème rencontré est la mise à jour intempestive de l’application. Les problèmes de connexion Bluetooth sont très rares.

Avantages : ces terminaux sont très bon marché, en raison de leur conception. L’application offre des services supplémentaires, comme la connexion à une imprimante Bluetooth ou la personnalisation des reçus. Dans le cas de Zettle l’application peut même servir de logiciel de caisse.

Photo : EC, Mobile Transaction

iZettle Reader 2 et SumUp Air, vue de face

Le Zettle Reader (19 / 79 € HT) et le SumUp Air (49 € HT).

Inconvénients : Il faut manipuler deux appareils en même temps. On peut observer également des problèmes de connexion Bluetooth. Les mises à jour de l’application peuvent être gênantes lorsque l’on démarre une session d’encaissement.

Photo : MobileTransaction

TPE Pax D177 Hello Pro

Le Mini Smile (39 € HT) tire lui aussi les prix vers le bas.

Pour les reçus de cartes bancaires, vous aurez deux possibilités : envoyer un email ou un SMS contenant un lien vers le reçu numérique, ou bien faire l’acquisition d’une imprimante Bluetooth compatible avec le Zettle Reader et le SumUp Air. Le Mini Smile n’est pas compatible avec les imprimantes externes.

La différence entre ces appareils va se faire au niveau des moyens de paiement et des services annexes, ce qui sera traité plus loin.

Des modèles 3G/Wifi pour tous les besoins

Les appareils suivants se connectent directement au Wifi ou au réseau cellulaire 3G/4G grâce à leur carte SIM incorporée avec forfait de donnée gratuit. La manipulation de ce type d’appareil est donc simplifiée par rapport aux modèles précédents.

Le SumUp Solo possède un très bon rapport qualité-prix. Peu encombrant, il permet aux artisans et indépendants d’encaisser des cartes en déplacement et même d’imprimer des reçus si l’on choisit la version avec imprimante. Durant nos tests, nous avons pu apprécier sa rapidité et facilité d’utilisation.

Photo : EC,  Mobile Transaction

SumUp Solo avec et sans imprimante

Le SumUp Solo est vendu avec imprimante à  139 € HT (version recommandée),  ou sans à 79 € HT.

Le Super Smile est le modèle qui possède le plus de potentiel, grâce à sa façade tactile et à son système Android, qui peut faire tourner des logiciels de caisse ou de fidélisation, ce qui en fait une caisse enregistreuse portable. Pendant l’essai de l’appareil, nous avons été particulièrement séduit par le grand écran et le processeur puissant, bien adaptés à Android.

Les modèles de Smile and Pay sont recommandés pour accepter les moyens de paiement spécifique du marché français comme les titres restaurant, les paiements en plusieurs fois ou les prises de caution.

Photo : EC,  Mobile Transaction

Super Smile de Smile and Pay

Le Super Smile (289 € HT) : Android, imprimante incorporée, grand écran couleur et lecteur de QR code.

Modèle récemment paru : le Smart Smile, une sorte de smartphone Android qui bénéficie des mêmes possibilités que le Super Smile, mais il est dépourvu d’imprimante.

Il existe également un modèle plus ancien appelé Maxi Smile, commercialisé au même prix, qui est moins intéressant car non Android, , mais que nous avons trouvé particulièrement robuste lors de nos tests.

Le Zettle Terminal ressemble à un smartphone que l’on peut coupler à une base-imprimante, mais il ne profite pas de l’ouverture du système Android, puisqu’il n’est compatible qu’avec le logiciel de caisse de Zettle, qui a l’avantage d’être certifié et gratuit et d’être synchronisable avec certains logiciels d’e-commerce. Le terminal est équipé d’un lecteur de code barre, et comme il est léger et détachable on peut l’utiliser pour l’inventaire des stocks.

Photo : EC,  Mobile Transaction

Zettle Terminal sur son dock; vue de gauche

Le Zettle Terminal (199 €) HT peut être détaché de sa base-imprimante.

Résumé : le SumUp Solo est plutôt pour les indépendants et artisans, le Super Smile pour les boutiques et food-trucks; le Zettle Terminal pour les magasins qui ont des stocks à gérer et qui n’ont pas peur du système fermé de Zettle.

Les moyens de paiements acceptés par les terminaux

Les lecteurs de Zettle et SumUp acceptent beaucoup plus de cartes par défaut que les terminaux des banques, y compris des cartes premium comme American Express et Diners Club, ou encore les cartes japonaises et chinoises JCB et Union Pay.

Zettle Smile and Pay SumUp
Zettle Smile and Pay SumUp
Cartes acceptées  VisaVisa ElectronMastercardMaestroAmerican ExpressDiners ClubUnion PayJCB  VisaVisa ElectronMastercardMaestro
Option :
American ExpressLogo de La Carte Française
titres-restaurants nouvelle et ancienne génération
VisaVisa ElectronMastercardMaestroAmerican Express
Air uniquement :Diners ClubUnion Pay
Paiements sans contact
Apple PayGoogle PaySamsung PayNFC Apple PayGoogle PaySamsung PayNFCOption :
Alipay
Apple PayGoogle PayNFC
Paiement en 3x
Prise de caution
Terminal virtuel
Zettle Smile and Pay sumup-logo
Zettle Smile and Pay SumUp
Cartes acceptées
 VisaVisa ElectronMastercardMaestroAmerican ExpressDiners ClubUnion PayJCB  VisaVisa ElectronMastercardMaestro
Option :
American ExpressLogo de La Carte Française
titres-restaurants nouvelle et ancienne génération
VisaVisa ElectronMastercardMaestroAmerican Express
Air uniquement :
Diners ClubUnion Pay
Paiements sans contact
Apple PayGoogle PaySamsung PayNFC Apple PayGoogle PaySamsung PayNFC
Option :
Alipay
Apple PayGoogle PayNFC
Paiement en 3x
Prise de caution
Terminal virtuel

Smile and Pay offre plus de possibilité, avec des contrats optionnels et essaie de profiter des spécificités du marché français. Vous pourrez accepter les cartes CONECS (regroupe divers types de titres-restaurant), ainsi que les tickets de première génération

Avec les terminaux Maxi et le Super, mais pas avec le Mini, on pourra également prendre les cautions (logiciel PLBS), accepter le paiement en 3 ou 4 fois, ou encore utiliser la fonction terminal virtuel pour les ventes à distance, par exemple au téléphone.

Il faudra souscrire un contrat séparé pour American Express contrairement à Zettle et SumUp, mais cela ne vous coûtera rien jusqu’à 3000 € de chiffres d’affaires.

Là encore, SumUp est un choix raisonné pour un indépendant alors que Smile and Pay s’impose pour les boutiques, food-trucks et restaurants. Vu le positionnement du Zettle Terminal, à destination des magasins, il est dommage que les paiements plusieurs fois ne soient pas acceptés.

Frais des paiements par TPE : simplicité pour Zettle

 

Zettle applique un taux de commission de 1,75 % TTC, à chaque transaction, quel que soit le volume des encaissements et quel que soit le moyen de paiement. Que la carte soit française, européenne, chinoise, Visa ou AmEx, le tarif est le même. Pas de surprise, donc mais pas toujours le meilleur tarif.

Zettle
Abonnement Non
Engagement Non
Commission 1,75 %

SumUp propose une tarification double avec une formule sans abonnement qui applique le même taux de 1,75% que Zettle ou une formule comprenant un abonnement de 29 € par mois, mais avec des frais de transaction réduits à 0,69 %.

Standard SumUp One
Abonnement 0 € 29 €
Engagement Non Non
Commission 1,75 % 0,69 %

Nous conseillons la tarification One au-dessus de 1000 € de cartes encaissées.

Tarification encore plus complexe avec Smile and Pay, avec la possibilité d’obtenir un taux plus bas sur les cartes françaises et européennes

La possibilité de réaliser des économies va dépendre du pourcentage de carte françaises et étrangères que vous encaissez et du choix de la formule tarifaire :

  • un plan Standard sans abonnement adapté à tous les chiffres d’affaires
  • deux plans Premium avec abonnement, dont un avec engagement, avantageux pour les forts volumes d’encaissement, grâce au faible taux sur les cartes françaises.

Il existe également des moyens de paiement optionnels (American Express, paiement en plusieurs fois), à la tarification différente de celle des Visa et Mastercard.

Frais de transaction des terminaux de Smile and Pay
Smile&Pay
Standard
Smile&Pay
Premium 1
Smile&Pay
Premium 2
Abonnement
Non 35 € HT / mois 29 € HT / mois
Engagement
Non Non  1 an
Commission sur cartes françaises
1,65 % 0,65 %
Commission sur autres cartes
1,65 % HT ( business et européennes)
2,65 % HT (non européennes)
1,55 % HT ( business et européennes)
2,55 % HT (non européennes)
OPTIONS : American Express
Gratuit jusqu’à 3000 € de CA
Tickets restaurants et caution
Gratuit
Paiement en 3x ou 4x
à partir de 3,4 %
Frais de transaction des terminaux de Smile and Pay
Smile&Pay
Standard
Smile&Pay
Premium 1
Smile&Pay
Premium 2
Abonnement
Non 35 € HT / mois 29 € HT / mois
Engagement
Non Non  1 an
Commission sur cartes françaises
1,65 % 0,65 %
Commission sur autres cartes
1,65 % HT ( business et européennes)
2,65 % HT (non européennes)
1,55 % HT ( business et européennes)
2,55 % HT (non européennes)
OPTIONS : American Express
Gratuit jusqu’à 3000 € de CA
Tickets restaurants et caution
Gratuit
Paiement en 3x ou 4x
à partir de 3,4 %

Il faut aussi mentionner le fait que Smile and Pay perçoit un montant minimum de 4,90 euros par mois, même si vous ne réalisez aucun encaissement. Si les frais perçus sont supérieurs à cette somme, vous ne paierez rien de plus, mais si les frais perçus sont inférieurs vous paierez juste ce qu’il faut de frais pour atteindre la somme de 4,90 euros. Si l’on se base sur le tarif Standard, cela signifie qu’au dessus de 300 € d’encaissement de cartes bancaires de consommateurs, il n’y a plus de surcoût.

À noter que si vous passez par Smile and Pay, le taux de commission sera majoré par la TVA, que vous pourrez récupérer par la suite, si le statut de votre entreprise le permet. Smile and Pay est donc moins intéressant pour les auto-entrepreneurs.

Avec Zettle et SumUp, il n’y a pas de TVA sur les transactions.

Dans tous les cas les sommes encaissées sur un compte d’attente et virées sur le compte pro de votre choix au bout de quelques jours. Les utilisateurs du compte pro de SumUp n’ont pas besoin d’un autre compte.

À notre avis, si l’on considère les frais des cartes bancaires, Zettle ou SumUp sont avantageux dans les zones très touristiques ou de nombreuses cartes hors UE circulent.

Si vous n’encaissez que des cartes européennes et surtout françaises, Smile and Pay est compétitif mais un chiffre d’affaires supérieur à environ 3000 €/mois est nécessaire pour compenser le surcoût lié à l’abonnement des plans Premium de Smile and Pay.

Les services de paiement et vente à distance

SumUp, Zetle et Smile and Pay ne sont plus de simples fournisseurs de terminaux de paiement avec solution monétiques. Les trois sociétés ont agrandi progressivement leurs offres afin de proposer un maximum de canaux de vente. C’est SumUp qui a fait le plus d’efforts en ce sens pour l’instant.

Premier service utile pour les petits entrepreneurs : la facturation en ligne. Elle est proposée uniquement par SumUp. Avantage : vous pouvez vous faire régler directement par carte bancaire. C’est toutefois un peu plus cher que les encaissements par terminaux, puisqu’il faudra payer 2,5 % de frais au lieu de 1,75 % avec le terminal.

Zettle Smile and Pay SumUp
Facturation  Non Non 2,5 % si paiement en ligne
Lien de paiement 2,5 % Non 2,5 %
Terminal virtuel Non Mêmes tarifs que le TPE : 1,65 % HT*  ou
0,65 % HT** +29/35 € HT/mois
Non

Smile&Pay : *Cartes françaises, business et européennes. **Cartes françaises.

Zettle Smile&Pay SumUp
Facturation  Non Non 2,5 % si paiement en ligne
Lien de paiement 2,5 % Non 2,5 %
Terminal virtuel Non Mêmes tarifs que le TPE : 1,65 % HT*  ou
0,65 % HT** +29/35 € HT/mois
Non

Smile&Pay : *Cartes françaises, business et européennes. **Cartes françaises.

Autre service de paiement, mais qui n’est pas une facture, puisqu’il n’y a pas d’obligations pour le client : les liens de paiement.  Ces liens dirigent le client vers une page de paiement en ligne. On peut les partager par e-mail, messagerie, etc. Pour l’instant, seuls Zettle et SumUp le proposent. Là aussi, le tarif est de 2,5 % par transaction.

Smile and Pay est le seul qui autorise les paiements par téléphone avec son contrat VAD, en utilisant le terminal de paiement comme un terminal virtuel, ce qui permet aux commerçants de saisir lui-même le code de la carte bancaire transmis oralement par le client.

Enfin dernière possibilité offerte par SumUp, et non des moindres : la boutique en ligne SumUp E-Shop. Elle n’est pas tout à fait aussi aboutie que les autres solutions du commerce, mais elle est gratuite.

En ce qui concerne les intégrations avec les solutions d’e-commerce externe, Zettle se distingue en permettant la synchronisation de son catalogue avec des boutiques en ligne comme PrestaShop ou Shopify. SumUp possède sa propre boutique, comme nous venons de le voir. Smile and Pay offre simplement la possibilité d’utiliser sa passerelle de paiement chez son partenaire TastyCloud.

Compatibilité avec les systèmes de caisse

C’est un point important si l’on effectue de nombreux encaissements dans la journée.

Il est bien entendu possible d’utiliser n’importe lequel de ces lecteurs, avec n’importe quel logiciel de caisse certifié, mais dans certains cas le lecteur et le logiciel ne seront pas compatibles.

En pratique, s’il y a incompatibilité, le logiciel de caisse ne pourra pas transmettre le montant au lecteur de carte, et il faudra soit taper le montant manuellement dans le lecteur, soit utiliser la fonction liste de produits – ce qui permettra d’émettre des reçus détaillés, comme nous l’avons vu précédemment. Inconvénient : cela peut occasionner des erreurs de saisie.

Zettle Reader dispose de sa propre solution de caisse certifiée, Zettle Go, mais pas compatibles d’autres systèmes. SumUp dispose également d’une solution de caisse certifiée, mais payante.

Smile and Pay ne possède pas sa propre solution de caisse, mais est compatible avec les protocoles de caisse standards et peut faire tourner quelques logiciels de caisse directement sur ses terminaux Android.

Image :MobileTransaction

Les quatre TPE de Smile and Pay

Les terminaux de Smile and Pay sont compatibles avec les systèmes de caisse classiques sur PC.

Ci-dessous, pour chaque lecteur, les systèmes de caisse pour iPad ou tablette Android qui sont à notre connaissance compatibles ou en voie de l’être. Cette liste est susceptible d’évoluer avec le temps.

Systèmes de caisse compatibles :

  • Zettle Reader : Zettle Go, Connectill, Lightspeed , Popina, Loyverse, Revo, Wavy, Zelty.
  • Maxi, Smart et Super Smile : logiciels de caisses utilisant les protocoles Concert et PCL, Rover Cash et Connectill directement sur le terminal.
  • Sum Up Air : SumUp Point of Sale/Tiller, Melkal (version Android), Hiboutik (version Premium).

Si vous recherchez la compatibilité avec les logiciels de caisse traditionnels, les terminaux de Smile and Pay sont les seuls choix possibles de cette sélection.

Conclusion

Considérons uniquement les terminaux de paiement dans un premier temps.

En magasin, boutique ou food-truck, le Super Smile s’impose dans au moins l’un des cas suivants :

  • Encaissement des chèques restaurants, paiement en plusieurs fois, prise de caution, vente à distance, Alipay et WeChat Pay
  • Compatibilité avec les logiciels de caisse pour PC
  • Intégration de logiciels tiers Android

Le Zettle Terminal est une alternative intéressante si vous appréciez les systèmes de caisse de Zettle et que vous n’avez pas besoin des moyens de paiement ci-dessus.

Pour les indépendants en déplacement, le SumUp Air concerne notre préférence si l’on recherche un appareil pas cher . Si l’on dispose d’un budget plus important, le Solo est plus pratique grâce à sa connexion 3G et son imprimante .

Si l’on considère l’ensemble de l’offre de service, on voit que SumUp est la solution la plus riche en matière de canaux de vente et de méthode d’encaissement en présentiel et à distance : facturation, liens de paiement, logiciel de caisse (payant), boutique en ligne encore rudimentaire, mais gratuite, il ne manque que le terminal virtuel pour avoir un système complet.

Zettle se démarque grâce à son logiciel de caisse certifié et gratuit, intégré aux plateformes d’e-commerce. Smile and Pay est un peu à la traine.

Si vous recherchez un terminal capable de fonctionner dans plusieurs pays, notamment parce que vous travaillez en zone frontalière, nous suggérons de lire notre avis sur les terminaux de myPOS.