Sélection des meilleurs terminaux de paiement mobiles. Comparatif spécial micro et petites entreprises.  

Terminal de paiement mobile ou fixe, connexion Wifi ou 3G, avec ou sans imprimante… jamais le choix n’a été aussi grand et les tarifs aussi abordables.

Que vous soyez autoentrepreneur, artisan, ou gérant d’une boutique, vous pouvez désormais trouver le terminal de paiement électronique (TPE) qui vous correspond, quel que soit votre chiffre d’affaires.

Pour cette sélection, nous avons retenu 6 offres de terminaux, couvrant tous les besoins des micros et petites entreprises.

En tant qu’entrepreneur, vous aimez la simplicité et l’absence de complications et de paperasse. C’est pourquoi nous avons sélectionné des solutions tout-en-un indépendantes des banques qui fournissent à la fois le terminal et l’acheminement du flux monétique :

Un terminal de paiement, aussi appelé terminal de paiement électronique (TPE), est un appareil capable d’accepter les paiements par carte bancaire.

Certains modèles sont fixes, d’autres portables et peuvent être déplacés dans le commerce grâce au Bluetooth et au Wifi.Dans cette sélection, la plupart des modèles sont mobiles et autonomes. Ils fonctionnent n’importe où grâce à leur connexion 3G/4G et Wifi, et demeurent opérationnels, même en cas de coupure du réseau ADSL ou fibre.

Les appareils qui doivent se relier en Bluetooth à un smartphone  sont plus souvent désignés par le terme de lecteur de cartes bancaires, plutôt que par celui de terminal, même si les deux termes signifient la même chose au fond.

L’acceptation des cartes s’effectue soit par insertion de la carte et entrée du code, soit en mode sans contact. Les pistes magnétiques sont vouées à disparaître. Tous les TPE de cette sélection sont pourvus de la technologie sans contact et acceptent les paiements par les portefeuilles numériques comme Apple Pay et Google Pay.

Les appareils les plus modernes utilisent le système d’exploitation Android ce qui les rend virtuellement compatibles avec de nombreuses applications externes.

Marque Solution Prix Lien
SumUp

  • TPE Wifi/3G avec ou sans imprimante, TPE pour smartphone
  • Carte bancaire
  • Terminaux : 39 € à  129 € HT
  • Sans abonnement
  • Commission : 1,75 %
Square

  • TPE Wifi/Ethernet et imprimante, TPE pour smartphone, TPE double écran
  • Bonne boutique en ligne synchronisée
  • Terminaux : 19 € à 299 € HT
  • Commission: 1,65 %
Logo de Smile&Pay

  • TPE Wifi/3G et imprimante, TPE pour smartphone
  • Tickets resto, paiement 3X, cautions
  • Terminaux: 29 € à 349 € HT (payable en 3x)
  • Commission: 1,65-2,50 % HT  ou 0,65 % (cartes françaises) +29-35 € HT/mois
Zettle

  • TPE Wifi/3G avec ou sans imprimante, TPE pour smartphone
  • App de caisse gratuite certifiée
  • Terminal : 19 € HT
  • Sans abonnement
  • Commission: 1,75%
Yavin

  • TPE 3G/Wifi avec ou sans imprimante, TPE fixe
  • Tickets resto, paiement 3X, cautions
  • Location 25 €/mois. Engagement: un an
  • Notre offre: 2 mois gratuits
  • Commission: 0,6 – 2,8 %
Logo de myPOS

  • TPE Wifi/3G avec ou sans imprimante
  • Fonctionne dans toute l’Europe
  • Compte myPOS avec carte bancaire
  • Terminaux: de 9,9 € à 199 € HT
  • Sans abonnement
  • Commission: 1,69 % + 0,05 €
SumUp
  • TPE Wifi/3G et imprimante, TPE pour smartphone
  • Carte bancaire
  • Terminaux : 39 € à  129 € HT
  • Sans abonnement
  • Commission : 1,75 %
Square
  • TPE Wifi/Ethernet et imprimante, TPE pour smartphone, TPE double écran
  • Bonne boutique en ligne synchronisée
  • Terminaux : 19 € à 299 € HT
  • Commission: 1,65 %
Logo de Smile&Pay
  • TPE Wifi/3G et imprimante, TPE pour smartphone
  • Tickets resto, paiement 3X, cautions
  • Terminaux: 29 € à 349 €HT (payable en 3x)
  • Commission: 1,65-2,50 % HT  ou 0,65 % (cartes françaises) +29-35 € HT/mois
Zettle
  • TPE pour smartphone
  • App de caisse gratuite certifiée
  • Terminal : 19 € HT
  • Sans abonnement
  • Commission: 1,75%
Yavin
  • TPE 3G/Wifi avec ou sans imprimante, TPE fixe
  • Tickets resto, paiement 3X, cautions
  • Location 25 €/mois. Engagement: un an
  • Notre offre: 2 mois gratuits
  • Commission: 0,6 – 2,8 %
Logo de myPOS
  • TPE Wifi/3G avec ou sans imprimante
  • Fonctionne dans toute l’Europe
  • Compte myPOS avec carte bancaire
  • Terminaux: de 9,9 € à 199 € HT
  • Sans abonnement
  • Commission: 1,69 % + 0,05 €

Le flux monétique, c’est-à-dire le flux d’information relatif à la transaction par carte, était géré autrefois uniquement par les banques ou leurs filiales. Dans notre sélection, le flux monétique est géré par le fournisseur du terminal. Cela simplifie les démarches et permet d’utiliser le terminal avec n’importe quel compte bancaire professionnel.

Avec ces solutions, pas besoin de signer de contrat de domiciliation bancaire avec votre banque. En outre, les frais de transaction sont connus d’avance, sauf dans le cas de Yavin, qui vous fera une proposition adaptée à votre chiffre d’affaires. Les sommes encaissées seront versées sur le compte pro français de votre choix.

Sommaire

Les terminaux

Autre avantage des terminaux sélectionnés : l’inscription aux services et la commande des appareils s’effectuent entièrement en ligne.

Nous testons les terminaux de paiement en ayant à l’esprit des critères de notation spécifiques :

Le critère le plus important est la capacité du terminal à effectuer la transaction rapidement et sans accrocs. Nous accordons également beaucoup d’importance à la diversité des moyens de paiement acceptés (cartes bancaires, paiement en plusieurs fois, QR codes, etc.), à la qualité de l’écran et à la durée de vie de la batterie.

Nous tenons compte également :

  • De la qualité de fabrication et de l’ergonomie du terminal
  • Du rapport qualité-prix de l’appareil et des frais de transaction
  • De la transparence des prix et de la facilité de l‘inscription
  • Des services à forte valeur ajoutée comme les paiements à distance
  • De la qualité et de la disponibilité du service client
  • Des conditions du contrat, dont l’absence d’engagement et la garantie du matériel

En savoir plus sur nos critères de notation.

SumUp – Terminaux simples et économiques

SumUp
Notre note(4.5/5)

Les plus :

  • Sans abonnement ni engagement

  • Commission fixe de 1,75 %

  • 2 modèles Wifi et 3G (données illimitées)

  • Imprimante de reçus possible

Les moins :

  • Faible compatibilité avec les autres systèmes de caisse

  • N’accepte pas les paiement en plusieurs fois, prises de caution, titres restaurant

SumUp est devenu très populaire en Europe, grâce à ses terminaux de paiement et aussi à ses services de paiement en ligne.

Pour tous les terminaux de SumUp, la tarification est très simple. Pas d’abonnement mais une commission de 1,75 % par transaction.

Trois terminaux sont disponibles : Air, Solo et 3G avec imprimante.

Les 3G et Solo sont livrés avec une carte SIM est un forfait de données illimité pour la France. Le Air utilise la connexion du smartphone.

Terminaux SumUp
Air Solo 3G
Lecteur SumUp Air SumUp Solo SumUp 3G avec imprimante
Prix 39 € HT 79 € HT 129 € HT
Lien
Connexion Par smartphone Wifi/3G
Autonomie Non Oui
Application Oui Non
Imprimante Option Non Incluse
Terminaux SumUp
Air Solo 3G
Lecteur SumUp Air SumUp Solo SumUp 3G avec imprimante
Prix 39 € HT 79 € HT 129 € HT
Lien
Connexion Par smartphone Wifi/3G
Autonomie Non Oui
Application Oui Non
Imprimante Option Non Incluse

Commençons la présentation de ces trois lecteurs de carte bancaire avec le SumUp Air, à 39 € HT. Il  n’est pas autonome et requiert l’utilisation d’un smartphone et d’une application. Avantage : pas cher, application connectable à un système de caisse, imprimante en option.

Ensuite vient le SumUp Solo, un joli terminal Wifi/3G, à 79 € HT. Il n’est malheureusement compatible avec aucune imprimante. C’est un terminal autonome (avec carte SIM) bon marché et bien fini. Les caractères sont noirs sur fond blanc, ce qui lui confère une meilleure lisibilité au soleil que le SumUp 3G.

Dernier modèle: le SumUp 3G et son imprimante, vendus au prix de 129 € HT. Ce pack comprend le terminal, et une base de rechargement incluant une imprimante de reçus. On ne peut pas les acquérir séparément.

Photo : EC, Mobile Transaction

Les trois terminaux de SumUp

De G à D : SumUp Air, Solo, 3G et imprimante, sur leurs bases.

Voir les offres et commander le lecteur de votre choix sur le site de SumUp.

Les modèles 3G et Solo ne sont pas capables de recevoir le montant automatiquement depuis les logiciels de caisse, si vous en utilisez un. Il faudra donc entrer le montant manuellement.

Les cartes acceptées par tous les lecteurs de SumUp sont celles marquées CB, Visa, Mastercard et American Express.

À l’exception du modèle Solo, vous pourrez accepter également les cartes UnionPay, Diners Club et Discover.

Tous les lecteurs sont également compatibles avec Google Pay et Apple Pay.

Là aussi, ces moyens de paiement sont disponibles sans qu’il soit nécessaire de signer des contrats supplémentaires.

Paiements acceptés

VisaVisa ElectronMastercardMaestroAmerican ExpressApple PayGoogle PayNFC

Sauf Solo :

Diners ClubDiscoverUnion Pay

SumUp achemine directement les sommes encaissées sur le compte en banque du commerçant, en quelques jours. Toutefois, si l’on souhaite dépenser le solde de son compte SumUp dès le lendemain de l’encaissement, on peut utiliser la SumUp Card, une carte bancaire Mastercard délivrée gratuitement.

Lire notre avis sur SumUp.


Square –  Terminaux pour tous les besoins. Logiciel de caisse gratuit

Square
Notre note(4.3/5)

Les plus :

  • Appareils mobiles (Wifi et 4G) ou portables (Ethernet  et Wifi)

  • Frais de transaction de 1,65 % sur toutes les cartes

  • Logiciel de caisse gratuit synchronisé avec la boutique en ligne

  • Titres-restaurants Edenred et Swile, avec frais

Les moins :

  • Système complet mais fermé. Terminaux compatibles uniquement avec la caisse Square.

  • Ni paiement en plusieurs fois ni prise de caution

Square nous vient des États-Unis. Son petit terminal carré, le Square Reader, lui a donné son nom. Square c’est aussi un ensemble de services dont les paiements par lien et une bonne boutique en ligne synchronisée avec le terminal.

Les frais de transaction de sont que de 1,65 % sur toutes les cartes.

Square propose deux terminaux de paiement :

  • Le petit Square Reader sans écran
  • Le Square Terminal, avec écran tactile et imprimante intégrée
Terminaux de Square
Reader Terminal
Square Reader Square Terminal
Prix 19 € HT 165 € HT
Liens
Connexion au réseau Par smartphone ou tablette Wifi/Ethernet
Autonomie Non Oui
Application Sur le mobile Oui
Imprimante  Externe (option) Intégrée
Terminaux de Square
Reader Terminal
Square Reader Square Terminal
Prix 19 € HT 165 € HT
Liens
Connexion au réseau Par smartphone ou tablette Wifi/Ethernet
Autonomie Non Oui
Application Sur le mobile Oui
Imprimante  Externe (option) Intégrée

Square ne commercialise pas de terminaux totalement mobiles, c’est-à-dire à carte SIM incorporée. Le petit Square Reader pourra être emporté partout, puisqu’il utilisera la connexion Internet du smartphone en déplacement.

Lors de nos test nous l’avons trouvé facile à utiliser, bien qu’il soit dépourvu d’écran. En fait tout se fait avec l’application, qui est très rapide et intuitive.

Square Reader, vu de 3/4

Le Square Reader ne comporte qu’un seul bouton et pas d’écran.

Les autres terminaux sont destinés à une utilisation en magasin, en mode fixe, ou portable grâce à la connexion Wifi.

Le Square Terminal est un appareil qui se suffit à lui-même, puisqu’il peut faire fonctionner le logiciel de caisse certifiée de Square et imprimer les reçus de carte bancaire. On pourra le déplacer jusqu’au client en cas de besoin.

Photo : Emily Sorensen, Mobile Transaction

Square Terminal et Reader

Le Square Terminal à gauche, et le Reader à droite. Pas le même usage, et pas le même prix.

Square prélève des frais de transaction de 1,65 %, ce qui est mieux que Zettle et SumUp, mais contrairement à ces derniers, les terminaux de Square n’acceptent pas les cartes japonaises et chinoises.

Les terminaux sont compatibles avec les cartes Visa, Mastercard, American Express et les titres restaurant d’Edenred et Swile, mais des frais de réseau Mastercard seront appliqués, contrairement à Smile and Pay qui utilise le réseau CB et peut par ailleurs accepter les autres titres-restaurants.

Impossible non plus d’accepter cautions et paiements en plusieurs fois avec Square.

Paiements acceptés

VisaVisa ElectronV.PAYMastercardMaestroAmerican ExpressNFCApple PayGoogle PaySwileEdenred

Comme on l’a dit plus haut, l’intérêt des terminaux de Square réside dans leur intégration à un ensemble de services complet et peu coûteux dont la plateforme d’e-commerce, synchronisée avec les terminaux.

Zettle a choisi la synchronisation avec des plateformes externes. SumUp dispose de son propre logiciel d’e-commerce, qui est moins performant que celui de Square.

Outre le Reader et le Terminal, Square commercialise deux appareils hybrides, le Stand et le Register, qui se trouvent à mi-chemin entre un terminal de paiement et une caisse-enregistreuse.

Lire notre avis sur Square pour en savoir plus.


Smile and Pay – Des TPE bien adaptés au marché français

Smile and Pay
Notre note(4.2/5)

Les plus :

  • Modèles à imprimante intégrée

  • Bluetooth ou bien Wifi/4G/GPRS (données illimitées)

  • Fonctionne dans les DOM
  • Frais réduits sur les CB françaises (tarif Premium)

  • Accepte les cartes titres-restaurants, prise de caution, paiements en 3X

  • Compatible avec de nombreux logiciels de caisse

Les moins :

  • Moins intéressant si vous ne récupérez pas la TVA

  • Signature de contrats supplémentaires avec certains réseaux

La société française Smile and Pay profite de son implantation locale pour coller aux besoins spécifiques des entrepreneurs français : acceptation des titres-restaurants, paiements en plusieurs fois, etc.

Là encore, le flux monétique est pris en charge, mais la tarification est plus compliquée. On pourra retenir dans un premier temps le taux de base de 1,65 % HT sur mes cartes de consommateurs.

Trois terminaux de paiements sont disponibles à la vente :

Terminaux de Smile and Pay
Mini Maxi Super
Mini Smile Maxi Smile de Smile and Pay Super Smile de Smile and Pay
Prix 29 € HT 209 € HT 349 € HT
Liens
Connexion Par smartphone Wifi/4G
Autonomie Non Oui
Application Oui Non obligatoire
Imprimante Non Incluse
Terminaux de Smile and Pay
Mini Maxi Super
Mini Smile Maxi Smile de Smile and Pay Super Smile de Smile and Pay
Prix 29 € HT 209 € HT 349 € HT
Lien
Connexion Par smartphone Wifi/4G
Autonomie Non Oui
Application Oui Non obligatoire
Imprimante Non Incluse

Le Mini Smile est le plus abordable des trois. Il ne coûte que 69 € HT. C’est un concurrent du SumUp Air et du Zettle Reader. Contrairement à Zettle, l’application ne peut pas servir de logiciel de caisse.

Pour fonctionner, le Mini doit se connecter à une application installée sur un appareil mobile. Il ne comporte pas d’imprimante intégrée ; les reçus sont envoyés par email ou SMS.

Photo : Smile and Pay

Maxi, Mini et Super Smile

De gauche à droite : Maxi, Mini et Super Smile.

Son grand frère, le Maxi Smile est le terminal best-seller de Smile and Pay. Il est actuellement commercialisé au prix de 209 € HT. Vous pouvez acheter le Maxi Smile en 3x sans frais. Son look assez classique le rapproche des terminaux Ingenico habituellement rencontrés en magasin.

Comme le SumUp 3G, le Maxi Smile est un appareil portable entièrement autonome, qui n’a pas besoin d’un smartphone pour fonctionner, grâce à sa double

Le Super Smile, est équipé d’un écran plus grand que le Maxi et d’une caméra qui lit les QR codes, indispensable à l’acceptation des paiements par AliPay et WeChat Pay. Il est un peu plus cher : 349 € HT. connexion Wifi/4G.

Photo : EC, Mobile Transaction

Maxi Smile sur son support

Le Maxi Smile intègre une imprimante de reçus.

Deux plans tarifaires pour les cartes émises en France :

  • Standard : 1,65 % HT par transaction, sans abonnement pour les cartes françaises.
  • Premium : 0,65 % HT par transaction, avec un abonnement de 35 €/mois sans engagement, ou de 29 €/mois avec engagement, à payer en une fois.

Pour le plan Standard, le taux des cartes business et européennes est de 1,65 % HT et pour les cartes hors Europe, il est de 2,65 % HT. Les taux descendent respectivement à 1,55 % et 2,55 % HT avec le plan Premium.

Le terminal accepte toutes les Visa et Mastercard et La Carte Française, une carte prépayée utilisable dans certains magasins. Le terminal accepte également les paiements par Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay.

Sur demande, vous pouvez également encaisser les cartes American Express et des moyens de paiement typiques du marché français :

  • titres-restaurants ancienne et nouvelle génération
  • prises de caution PLBS
  • paiements en plusieurs fois, avec Alma

Paiements acceptés

VisaVisa ElectronMastercardMaestro

Apple PayGoogle PaySamsung PayPaylibNFC

En option

American ExpressalmaLogo de La Carte Française

Le taux de commission des cartes restaurant Conecs et American Express est différent ; il devra être négocié avec chacun de ces opérateurs. Notez également  que contrairement à ses concurrents, Smile and Pay est obligé de facturer la TVA, mais vous pouvez la récupérer, selon la situation fiscale votre entreprise.

Les fonds collectés sont versés automatiquement sur le compte bancaire de votre choix. Le site de Smile and Pay permet d’accéder à un document sur lequel figure l’ensemble de vos versements.

Comme dans le cas du SumUp 3G, les données 3G sont incluses dans le forfait. Vous pouvez donc utiliser la Wifi ou la 3G comme bon vous semble, sans surcoût.

Le modèle Maxi est compatible avec les systèmes de caisses utilisant le protocole Concert, dont RoverCash, avec lequel Smile and Pay a passé un partenariat. C’est aussi le seul terminal de cette sélection  qui fonctionne dans les Départements et Territoires d’Outre-Mer.


Zettle – Deux terminaux, logiciel gratuit et certifié

Zettle
Notre note(4.2/5)

Les plus :

  • Sans abonnement ni engagement

  • Commission fixe de 1,75 %

  • Application de caisse gratuite et certifiée

  • Compatible avec les imprimantes de reçu

  • Compatible avec le protocole Caisse

Les moins :

  • N’accepte pas les paiement en plusieurs fois, prises de caution, titres restaurant

  • Le logiciel de caisse inclus n’a pas prévu les chèques

Zettle est une société suédoise rachetée par PayPal, connue précédemment sous le nom d’iZettle. Comme SumUp, Zettle offre d’autres services : paiement en ligne et surtout son logiciel de caisse gratuit Zettle Go.

La tarification est identique à celle de SumUp : aucun abonnement n’est exigé, mais on doit payer une commission fixe de 1,75 % pour chaque transaction.

Cette commission est la même, quels que soient le moyen de paiement et le chiffre d’affaires, mais Zettle propose également  des tarifs sur mesure pour les entreprises à forts volumes d’encaissement (>5000€/mois).

Les deux terminaux commercialisés par Zettle sont le Reader et le Terminal :

Terminaux Zettle
Reader Terminal
iZettler Reader 2 Zettle Terminal et carte
Prix 19 € HT Terminal seul : 199 € HT à 249 € HT (avec caméra)
Pack TPE et imprimante : 249 € HT à 299 € HT (avec caméra)
Connexion Par smartphone ou tablette 3G/4G ou Wifi
Autonomie Non Oui
Application Sur le mobile Sur le terminal
Imprimante Optionnelle Optionnelle
Terminaux Zettle
Reader Terminal
iZettler Reader 2 Zettle Terminal et carte
Prix 19 € HT Terminal seul : 199 € HT à 249 € HT (avec caméra)
Pack TPE et imprimante : 249 € HT à 299 € HT (avec caméra)
Connexion Par smartphone ou tablette 3G/4G ou Wifi
Autonomie Non Oui
Application Sur le mobile Sur le terminal
Imprimante Optionnelle Optionnelle

Le Zettle Reader fonctionne obligatoirement avec une application installée sur un appareil mobile, smartphone ou tablette, comme le SumUp Air.

Le Zettle Terminal est autonome, grâce à sa double connexion Wifi/4G. Il est équipé d’un grand écran tactile et d’une caméra optionnelle pour les QR codes. Autre équipement en option : une base de rechargement avec imprimante.

Le logiciel de caisse gratuit de Zettle peut fonctionner directement sur le Zettle Terminal, alors que dans le cas du Reader, il faudra utiliser l’application du smartphone.

Zettle Reader vs Zettle Terminal

À G le  Zettle Reader, à  D le Zettle Terminal. En option : des bases de rechargement ; celle du Terminal intègre une imprimante.

Si l’on préfère utiliser le logiciel de caisse sur un iPad, le Reader est un bon choix. Il ne coûte pas cher et la base de rechargement pivotante est très pratique pour présenter l’appareil au client, tout en réduisant le risque de vol.

Photo : Emmanuel Charpentier, Mobile Transaction

Zettle Reader sur son dock

Le lecteur Zettle Reader sur sa station d’accueil pivotante en option.

Il n’existe pas de terminal de paiement sans frais, puisqu’il y a toujours une commission à payer, mais avec ce type d’appareil, on se situe dans des zones tarifaires tout à fait acceptables, même lorsque l’on démarre son activité.

Les sommes encaissées sont virées sur le compte bancaire que vous avez choisi lors de l’inscription.

Ce terminal de paiement mobile possède une caractéristique surprenante à ce niveau de prix : il accepte plus de moyens de paiements que les terminaux équivalents proposés par les banques.

Paiements acceptés

VisaVisa ElectronV.PAYMastercardMaestroAmerican ExpressDiners ClubUnion PayJCBApple PayGoogle PaySamsung PayNFC

Les terminaux de Zettle sont en effet compatible avec les cartes Visa, MasterCard, American Express, Diners Club, Union Pay (chinoises) et JCB (japonaises), ainsi qu’avec les grandes plateformes de paiement par smartphone (Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay).

Vous n’avez rien à faire de particulier pour pouvoir encaisser tous moyens de paiement : le terminal est fonctionnel dès la réception ; les contrats avec les émetteurs de cartes sont négociés à l’avance par Zettle.

Tout comme avec SumUp, les petits entrepreneurs seront heureux de ne pas avoir à négocier la «commission commerçant» et de ne pas avoir à signer de contrat supplémentaire pour encaisser les cartes et les moyens de paiement inhabituels comme Union Pay ou Samsung Pay.

L’application de caisse Zettle Go est gratuite et certifiée conforme à la loi sur les caisses enregistreuses. Elle permet de créer un catalogue de produits, de gérer les stocks, de personnaliser les reçus de carte bancaire, de les imprimer avec une imprimante Bluetooth optionnelle, et d’accéder au journal des ventes.

Lire notre avis sur Zettle.


Yavin-X – Terminal Android, location facile

Yavin
Notre note(4/5)

Les plus :

  • Imprimante intégrée

  • Faible commission monétique

  • Wifi et 4G/3G/GPRS (données illimitées)

  • Terminal Android compatible avec de nombreuses apps

  • Accepte les cartes restaurants, prises de caution, paiements en 3x

  • Compatible avec le protocoles Caisse et PCL

Les moins :

  • Engagement de 12 mois

  • Signature de contrats supplémentaires avec certains réseaux

  • Tarifs pas assez transparents

Yavin est une société française qui simplifie la location des terminaux de paiement traditionnels. Elle s’adresse à des entreprises déjà bien établies, qui réalisent un chiffre d’affaires de plusieurs milliers d’euros mensuels, et qui ne souhaitent plus ou pas passer par des banques pour louer leur terminal.

Moyennant un abonnement de 25 € HT/mois  et un engagement de 12 mois (selon nos informations), vous aurez accès à des terminaux modernes et personnalisables pourvus d’une imprimante de reçus.

Le Yavin-X, son terminal phare, est basé sur le Pax A920, un appareil tournant sur Android qui arbore une belle façade entièrement lisse, grâce à son grand écran tactile. La caméra incluse pourra scanner QR codes et codes-barres.

Photo  : EC, Mobile Transaction

Le Yavin-X peut faire fonctionner de nombreuses applications, grâce à son OS Android.

Yavin se charge également du flux monétique et propose des taux de commission attractifs  : entre 0,6 % et 0,9 % (selon nos informations)  pour les cartes de débit et de crédit CB, Visa et Mastercard de la zone SEPA. Les frais peuvent évoluer entre 1 % pour les cartes business SEPA et 2,8 % pour les cartes hors SEPA.

Le terminal est utilisable en déplacement sans frais supplémentaires,  car la location comprend l’utilisation illimitée des données 3G/4G.

Paiements acceptés

VisaVisa ElectronV.PAYMastercardMaestro

Apple PayGoogle PayPaylibNFC

En option

American ExpressalmaLogo de La Carte FrançaiseSwile

Alipay

Quelle que soit la configuration choisie, certains moyens de paiement sont acceptés par défaut sur tous les terminaux de Yavin ;  il s’agit des cartes CB, Mastercard et Visa, ainsi que d’Apple Pay, Google Pay et Paylib.

D’autres sont optionnels. Comme dans le cas de Smile and Pay, on trouve des moyens de paiement adaptés au marché français : les tickets restaurants, la prise de caution PLBS, et les paiements en plusieurs fois avec Alma. Yavin permet d’accepter plus de tickets restaurants que Smile and Pay puisqu’il est compatible, en plus des cartes Conecs, avec les cartes Swile, Wedoofood, Restoflash  et les cartes de première génération qui passent par le réseau CB, soit l’ensemble des titres restaurants digitaux.

Dans les zones touristiques, on pourra encaisser les cartes American Express, ainsi qu’Alipay et WeChat Pay.

Le lecteur Yavin-X est compatible avec les logiciels externes utilisant les protocoles Concert ou PCL. Grâce à son système d’exploitation Android, des logiciels de caisse peuvent même être installés directement sur le terminal. Pour l’instant Yavin n’est compatible qu’avec Connectill.

Pour vous faciliter la tâche les terminaux sont pré-configurés avec tous les logiciels installés, pour le secteur de la restauration et pour celui de l’hôtellerie. Vous n’avez rien à faire, le terminal est fonctionnel, dès réception.

Utilisez notre offre et bénéficiez de 2 mois de location gratuits :

Lire notre avis sur Yavin.

myPOS – Pour accepter les cartes en Europe

Logo de myPOS
Notre note(3.5/5)

Les plus :

  • Sans abonnement ni engagement

  • Imprimante intégrée

  • Wifi et 4G/3G/GPRS (données illimitées)

  • Terminal Android

Les moins :

  • Compte myPOS obligatoire avec IBAN bulgare

  • Coût fixe par transaction

  • Pas de compatibilité avec les logiciels de caisse sur PC

  • Validation de l’inscription complexe

myPOS est une entreprise britannique, qui possède plusieurs antennes en Europe, dont un magasin en France, à Paris.

Deux caractéristiques :

  • Pour accéder aux terminaux, il faut obligatoirement ouvrir un compte de paiement myPOS.
  • Les terminaux achetés en France fonctionnent dan presque toute l’Europe

Parmi les différents modèles, nous suggérons deux terminaux 4G/Wifi fonctionnant aussi bien en en magasin qu’en déplacement.

  • Le Carbon, un terminal haut de gamme
  • Le myPOS Go, un modèle beaucoup moins couteux

Le taux de commission est de 1,69 % + 0,05 € par transaction avec les cartes des particuliers, 2,50 % pour les cartes pro de l’Espace Economique Européen et 2,85 % + 0,05 % pour les autres cartes)

Terminaux de myPOS
Go Carbon
myPOS Go vu de face myPOS Carbon
Prix 9,9 € HT 199 € HT
Liens
Connexion au réseau Wifi/3G/4G
Autonomie Oui
Application Non Caisse Rovercash (payant)
Imprimante  Non Intégrée
Terminaux de myPOS
Go Carbon
myPOS Go vu de face myPOS Carbon
Prix 9,9 € HT 199 € HT
Liens
Connexion au réseau Wifi/3G/4G
Autonomie Oui
Application Non Caisse Rovercash (payant)
Imprimante  Non Intégrée

Il est certifié ATEX et IP54, ce qui veut dire qu’il peut être utilisé dans des lieux où un risque d’explosion est présent, et qu’il résiste à l’eau.

Il n’accepte pas autant de moyens de paiement que ses concurrents français. myPOS s’adresse surtout aux professionnels qui se déplacent en Europe ; en effet, lees terminaux de myPOS fonctionne dans tout l’espace économique européen.

Le  prix actuel du myPOS Carbon est de seulement 199 € HT.

Pour les plus économes : le myPOS Go, sans imprimante intégrée, ne coûte que 9,9 € HT (voir l’offre). Inconvénient : on ne pourra pas imprimer des reçus, car il est incompatible avec les imprimantes externes.

Dans les deux cas, la carte SIM et l’abonnement au flux monétique 4G/3G/GPRS sont gratuits.

Photo : myPOS

myPOS Carbon

Le myPOS Carbon fonctionne dans presque toute l’Europe.

Les sommes encaissées sont stockées sur un compte myPOS obligatoire, doté d’une carte Visa. Comme l’IBAN est bulgare, des frais de transfert vers votre compte en banque pro habituel seront prélevés : 3 € pour chaque virement vers la zone SEPA (dont la France), et 35 € minimum vers un compte hors zone SEPA.

La procédure d’inscription est plus complexe que dans les cas précédents et requiert un entretien vidéo pour débloquer toutes les fonctionnalités.

On a vu que le myPOS Carbon est moins intéressant que le Maxi Smile et le Yavin-X pour l’acceptation des paiements en France. On notera cependant qu’on trouve l’application de caisse française et certifiée Rover Cash dans l’App Market de myPOS.

myPOS accepte de nombreuses cartes bancaires : Visa et Mastercard, American Express, UnionPay et JCB. Par rapport à Zettle et SumUp, il manque les cartes Diners Club.

Côté paiement par smartphone, le lecteur fait jeu égal avec Zettle et Smile and Pay, puisqu’il encaisse les paiements par Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay.

La tarification de 1,69 % + 0,05 € par transaction est moins intéressante que celle de la concurrence à cause de la part fixe. Si le panier moyen est de 20 €, cela représentera 2,5 € pour 1000 € de transaction total, avec un taux final de 1,94 %. Il faudra que le panier soit supérieur à 35 € pour que la tarification soit plus intéressante que celle de SumUp ou Zettle.

Paiements acceptés

VisaVisa ElectronV.PAYMastercardMaestroAmerican ExpressUnion PayJCBApple PayGoogle PaySamsung PayNFC

La solution offerte par myPOS est séduisante, mais elle peut comporter des coûts cachés au premier abord. Il faudra évaluer précisément le taux de commission et les frais bancaires occasionnés par les transferts vers votre compte français.

Lire notre avis sur myPOS.

Autres terminaux

Ci-dessous, deux appareils de très bonne qualité, mais qui n’ont pas été retenus dans notre top 5 pour petits entrepreneurs, en raison de leur mode de commercialisation. Celui-ci nécessite en effet de passer par une banque et de signer un contrat de domiciliation bancaire, sans connaître à l’avance le montant de la commission prélevée à chaque transaction.

Le Move 5000 d’Ingenico est un terminal mobile avec écran tactile et imprimante intégrée, qui accepte de multiples modes de connexion en fonction de la configuration choisie : Ethernet, Wifi, 3G et 4G. Il comporte un lecteur de QR codes, et peut être équipé d’une puce GPS en option. Inconvénient : son OS propriétaire Telium, moins ouvert qu’Android. Il coûte entre 350 € et 450 € HT.

Il n’est pas encore disponible, mais sans doute plus pour longtemps : l’Ingenico Axium DX8000 représente la nouvelle génération de terminaux Android de marque Ingenico. Il dispose d’un grand écran tactile comme le Pax A920 de Yavin et SumUp et peut potentiellement faire tourner beaucoup de logiciels de caisse.

Si vous recherchez un terminal fixe ou portable pas trop cher, le V200c de Verifone est une bonne affaire. Il ne communique qu’en Ethernet ou Wifi – pas de 3G donc,  mais on peut le trouver aux alentours de 200 €.

Ces terminaux issus de marques bien installées sur le marché français sont compatibles avec de nombreux systèmes de caisse et peuvent accueillir les logiciels indispensables pour accepter les titres restaurants, les prises de caution, les paiements en plusieurs fois, etc.

Les tableaux comparatifs qui suivent vous aideront à choisir votre terminal :

Compatibilité des terminaux avec les moyens de paiement

Tous les terminaux présentés sont compatibles avec les cartes Visa, MasterCard. Ils sont également compatibles avec Apple Pay et Google Pay.

Seuls Smile and Pay (S&P) et Yavin sont compatibles avec le réseau français CB, qui permet notamment d’encaisser les titres restaurant sans frais.

Dans le tableau ci-dessous, nous indiquons la compatibilité avec les différentes cartes bancaires. « Oui » signifie que le terminal est compatible dès la livraison, parfois il faut souscrire un contrat séparé, nous indiquons alors « en option ». Les cartes Union Pay et JCB sont respectivement chinoises et japonaises.

Cartes bancaires acceptées
Terminal CB Autres cartes American Express Diners, Discover
SumUp Union Pay (sauf solo) Oui Oui (sauf solo)
Square Oui
Smile
and Pay
Oui Option
Zettle Union Pay, JCB Oui Oui
Yavin Oui Option
myPOS Union Pay, JCB Oui