Comment se procurer un terminal de paiement mobile ?

Par | 2017-11-09T13:37:16+00:00 11 mai 2017|Mots-clés : |

Comment faire pour obtenir un terminal de paiement électronique (TPE) mobile ?

La plupart des commerçants passent par leur banque, mais il est également tout à fait possible (et souvent avantageux) de s’adresser à un tiers.

Pour faire le bon choix, il faudra prendre en compte votre fréquence d’utilisation, votre chiffre d’affaires, et la durée d’engagement que vous êtes disposé à accepter.

Dans cet article, nous évoquerons quatre façons de se procurer un terminal de paiement :

  • louer un TPE auprès de votre banque
  • louer un TPE chez un distributeur spécialisé
  • acheter un TPE classique
  • acheter un mini-TPE

Synthèse

Abonnement mensuel / EngagementCommission
Location banqueOui, 24 à 48 mois0,5 % – 3 %
Location distributeur
Oui, VariableTaux de votre banque
Achat TPE classiqueNon1,2 % – 2 %
Achat mini-TPENon1,2 % – 2 %

Louer un TPE auprès de votre banque

Si vous possédez un compte bancaire professionnel, votre banque vous proposera certainement une offre tout-en-un comprenant la location d’un TPE. C’est la solution la plus courante, mais pas nécessairement la plus simple.

1re étape obligatoire : obtenir une carte de domiciliation bancaire

La carte de domiciliation bancaire est délivrée par les banques aux clients professionnels. Lors du processus d’obtention, vous devez négocier le montant de la « commission commerçant » avec votre banquier.

Une fois votre dossier accepté par la banque, il vous sera donc délivré, après un délai pouvant aller jusqu’à quatre semaines, une carte de domiciliation bancaire comprenant un code permettant de configurer le terminal de paiement.

2e étape : la location du matériel

Votre banque vous proposera de louer un terminal soit directement, soit par l’intermédiaire d’un sous-traitant. Ces contrats de location sont généralement des contrats longue durée, de 36 à 48 mois.

Exemple de service : Tépéo+ de la BNP, qui offre le choix entre un paramétrage et une assistance sur place ou en ligne.

3e étape : l’abonnement à une passerelle pour le flux monétique

Ce flux transite par l’ADSL ou le GPRS. Quelques fournisseurs : Accord, Lyra, IPEO, Bouygues, Orange, SFR etc. Pour 250 transactions par mois, cela revient à environ 20 € pour le GPRS et 10 € pour l’ADSL (en plus de l’abonnement à la box).

Attention, si vous passez par un opérateur téléphonique, seul le réseau de cet opérateur sera fonctionnel, ce qui peut être un désavantage surtout si vous êtes un commerçant mobile. Sachez que certains loueurs vous proposent des passerelles GPRS multiopérateurs.

Si vous louez votre TPE à Orange, le flux monétique est déjà inclus dans votre abonnement.

tpe-bnp

Terminal semi-mobile dans un point de vente – Crédit: BNP Paribas

Tarifs

La location d’un terminal mobile coûte de 30 à 80 € HT/mois pour les modèles GPRS, en fonction des options de maintenance et de dépannage.

S’y rajoutent souvent des frais d’ouverture du contrat, des frais en cas de changements, et éventuellement des frais de licence pour le logiciel.

Concernant les commissions, les offres des banques sont généralement assez opaques. La commission interbancaire de paiement est en réalité assez faible (autour de 0,3 %).

Malheureusement, les banques facturent « à la tête du client » les coûts d’utilisation du TPE : la « commission commerçants » varie de 0,5 à 3 %. Cette commission est inversement proportionnelle au chiffre d’affaires et au talent de négociateur du commerçant.

Avantages des offres des banques

  • Le grand nombre de modèles disponibles. Il est possible de choisir exactement le modèle dont on a besoin en fonction des différentes options.

  • La possibilité de négocier un taux de commission avantageux si vous avez un chiffre d’affaires et un volume de transactions importants.

Louer un TPE chez un distributeur spécialisé

Il existe de nombreuses sociétés spécialisées dans la commercialisation de TPE, comme Allo TPE, Accord, AVEO, etc. Elles effectueront le paramétrage initial et également la maintenance du terminal.

Contrairement aux banques, qui ne proposent que des offres longues durée, ces sociétés offrent souvent le choix entre différentes durées de location, ce qui peut se révéler intéressant notamment si vous avez une activité saisonnière.

La carte de domiciliation bancaire et la passerelle pour le flux monétique restent nécessaires pour permettre le paramétrage du TPE.

Tarifs

Les tarifs de location longue durée sont comparables à ceux des banques, soit 30 à 80 € HT/mois.

La commission commerçant sera prélevée par votre banque au taux que vous avez négocié avec celle-ci.

Avantages des offres des distributeurs

  • La possibilité de louer un TPE pour une courte période.

  • Les délais de livraison sont généralement plus courts que chez les banques.

Acheter un TPE classique

Préférez-vous acheter plutôt que louer votre TPE ?

Les distributeurs proposent souvent des TPE à l’achat, neufs ou d’occasion. Si vous choisissez cette option, il faudra souscrire à un contrat de maintenance séparé.

Du moment que vous possédez une carte de domiciliation bancaire, vous pouvez également acheter votre TPE chez Métro ou même chez Amazon, mais il faudra le configurer et assurer la maintenance vous-même.

Mais il existe désormais une offre alternative vous permettant d’acquérir un TPE autonome 3G avec imprimante, sans avoir à passer par une banque et à parcourir toutes les étapes décrites ci-dessus. Il s’agit du terminal Maxi Smile de Smile&Pay.

D’un point de vue matériel, le Maxi Smile n’est en rien différent d’un terminal de paiement classique. Vous pouvez choisir entre un modèle wifi et un modèle 3G selon vos besoins, et le terminal est équipé d’une imprimante intégrée permettant d’imprimer les reçus.

Concernant l’acquisition du terminal et l’utilisation du service, en revanche, Smile&Pay se distingue des banques et des revendeurs traditionnels par la simplicité de l’offre.

Il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous avec un conseiller, ni de vous procurer une carte de domiciliation bancaire, ni même de vous déplacer.

En fournissant seulement une copie de votre pièce d’identité, votre numéro de SIRET et vos coordonnées bancaires (un IBAN français est obligatoire), vous ouvrez votre compte en ligne en 10 minutes.

Achat 299 269 € HT

DÉCOUVRIR

Autre avantage comparé aux offres des banques : Smile&Pay ne nécessite aucun engagement. Vous pouvez résilier votre abonnement à tout moment.

Tarifs

Ce terminal est disponible à l’achat (pas de location) au tarif de 299 € HT.

Il n’y a pas d’abonnement mensuel, donc pas de frais fixes. Vous payez uniquement une commission dégressive prélevée à chaque transaction, commençant à 2 % HT et allant jusqu’à 1,2 % HT en fonction des montants mensuels encaissés.

L’offre Maxi Smile est donc assez avantageuse jusqu’à 10-12 000 € d’encaissement par mois. Au-delà, vous pouvez probablement négocier des tarifs plus favorables avec votre banque.

L’accès au flux monétique et la carte SIM sont inclus pour le modèle Maxi Smile 3G.

Avantages du Maxi Smile

  • Mise en place simple et rapide, sans rendez-vous ou contrats compliqués.

  • Tarifs parfaitement transparents et assez avantageux pour les commerçants encaissant moins de 10-12 000 € par mois.

  • Pas d’engagement. Le service peut être résilié à tout moment.

  • Aspect familier, rassurant pour les clients méfiants des nouveautés en ce qui concerne les modes de paiement.

Acheter un mini-TPE

De nouvelles offres sont apparues récemment sur le marché, conçues pour ceux qui veulent minimiser leur investissement initial : microentrepreneurs, petites boutiques, etc.

Ces offres comportent l’achat un mini-lecteur de carte bancaire qui fonctionne en association avec un smartphone ou une tablette. Comme l’essentiel de l’électronique est situé dans le smartphone, la complexité et le prix du lecteur s’en trouvent diminués : le prix d’achat est généralement inférieur à cent euros.

Le lecteur de carte est relié par Bluetooth à l’appareil mobile, qui est connecté en Wifi ou en 3G/4G en fonction du lieu de vente. Ces solutions peuvent dont être utilisées en magasin ou en déplacement. Bien que de format modeste, ils remplissent parfaitement leur rôle (sécurisation par code PIN, Bluetooth crypté, et parfois lecture de cartes sans contact).

Une application installée sur l’appareil mobile permet d’accéder à l’historique des transactions, mais aussi à des fonctions de caisse plus évoluées : catalogue de produits, gestion des vendeurs, etc.

On peut les séparer en deux catégories :

  • les offres indépendantes qui peuvent être associées à n’importe quel compte bancaire
  • les offres conçues et commercialisées par les banques.

La première catégorie regroupe des offres comme celles d’iZettle, Smile&Pay, Orange Paiement Pro ou SumUp. Il n’y a pas d’engagement, les tarifs sont totalement transparents, et on peut très facilement y souscrire en ligne.

Toutes les grandes banques françaises proposent également des offres de ce type. On peut mentionner par exemple Mobo Mobile de la BNP, Dilizi de BPCE, ou Monem Mobile de LCL. Pour y souscrire il faudra impérativement posséder ou ouvrir un compte dans la banque en question, et prendre un rendez-vous auprès d’un conseiller clientèle.

DÉCOUVRIR

Achat 79 19 € HT

Tarifs

Les mini-terminaux de SumUp, iZettle et Smile&Pay sont tous proposés au prix public de 79 € HT (offres spéciales ici).

SumUp et iZettle appliquent un taux fixe par transaction de 1,75 %, ce qui est très avantageux. Smile&Pay, pratique un taux dégressif qui va de 2 % à 1,2 % (plus la TVA pour les micro-entrepreneurs), en fonction du montant total des transactions.

Les mini-terminaux proposés par les banques coûtent entre 95 et 99 €. La commission est soit fixe, soit variable en fonction du chiffre d’affaires, et se situe généralement autour de 2 %. La plupart du temps, il n’y a pas d’abonnement supplémentaire.

Avantages des mini-TPE

  • Coût d’acquisition réduit. Qu’ils soient disponibles à l’achat ou à la location, le coût est nettement revu à la baisse par rapport aux terminaux classiques.

  • Fonctions avancées. Certaines solutions peuvent remplacer les logiciels de caisse classiques.

  • Moins de paperasse. Dans le cas des solutions qui ne dépendent pas des banques, l’appareil se commande sur internet et est livré préconfiguré : pas de rendez-vous ou de contrats compliqués.

  • Pas d’engagement. Les offres indépendantes des banques (Smile&Pay, iZettle, SumUp) peuvent être résiliées à tout moment.

À lire également :  iZettle et SumUp : les deux meilleurs lecteurs de CB pour smartphone