Le marché des caisses enregistreuses pour restaurant a connu une évolution rapide depuis 10 ans. En se basant sur du matériel existant comme les iPads, les éditeurs ont pu se concentrer sur les fonctionnalités de leur logiciel de caisse, et aboutir à des solutions innovantes.

Ces nouvelles solutions sont également ouvertes sur l’extérieur, c’est-à-dire qu’elles peuvent se connecter avec les APIs d’autres fournisseurs de services, par exemple des modules réservation ou de commande des plats à distance.

Nous nous limiterons ici aux caisses tactiles et aux solutions de gestion des opérations en salle et en cuisine, mais sachez qu’il existe également des logiciels pour la restauration qui se concentrent sur l’approvisionnement, la gestion des coûts et la rentabilité.

Voici notre sélection :

Solution Licence Lien
Logo de L'Addition À partir de 110 € HT/mois
Logo de Lightspeed À partir de 59 €/mois
Logo de popina À partir de 39 € HT/mois
Logo de Tiller Uniquement  sur devis
 Sur devis uniquement

L’Addition – Riche mais ergonomique

Logo de L'Addition
  • Interface très bien pensée

  • Certification NF 525

  • Ne fonctionne que sur les appareils mobiles Apple

L’Addition est un logiciel de caisse pour la restauration édité par la société bordelaise Adstellam. L’Addition peut gérer l’ensemble de l’activité en salle d’un restaurant, avec de nombreuses possibilités de réglage. Le logiciel fonctionne en ligne, et donc à l’abri des coupures Internet. Les données sont sauvegardées ultérieurement dans le Cloud.

Photo : L’Addition

IPad affichant le logiciel l'addition fixée sur un comptoir

L’Addition est distribuée par des commerciaux présents dans neufs grandes villes françaises, mais aussi depuis leur site Internet et même auprès des supermarchés Metro.

Il s’agit d’une solution complète à base d’iPads, avec imprimante, routeur et terminal de paiement. Le prix du matériel varie évidemment en fonction de la configuration : monoposte, multiposte, utilisation d’une borne WiFi ou d’iPods pour passer les commandes.

Malheureusement, L’Addition ne communique pas publiquement ses prix, préférant faire des propositions commerciales sur mesure.

Prix du logiciel

Monoposte : à partir de 110 € HT/ mois (indicatif)

Multiposte : à partir de 270 € HT /mois (indicatif)

Les indications données ici ont été obtenues par recoupement. Consultez notre avis sur l’Addition pour en savoir plus leurs tarifs.

L’Addition permet de tout gérer mise à part la gestion comptable. Grâce à des raccourcis bien conçus, on peut à tout moment avoir une vision d’ensemble de l’activité de la salle du restaurant.

L’application est à la fois très riche, et intuitive pour le personnel en salle. Il ne faut qu’une demi-heure pour comprendre son fonctionnement. Côté administrateur, il faut par contre mettre les mains dans le cambouis à cause des très nombreuses possibilités de réglage.

L’Addition utilise des services externes pour la réservation, comme La Fourchette, et depuis peu son propre module.

L’encaissement des cartes bancaires se fait depuis un terminal Verifone.

On peut tester gratuitement L’Addition en mode démo, en téléchargeant le logiciel depuis App Store.

Notre avis

Lightspeed Restaurant – L’outsider

  • En ligne et hors-ligne

  • Support 24/7

  • Certification NF 525

  • Matériel iOS, écran de cuisine

  • Écran de commande par le client en option

Lightspeed Restaurant nous vient du Canada. Cette caisse tactile offre un grand nombre de fonctionnalités, qui lui permettent de s’adapter à des établissements de toutes tailles, mais nous a semblé moins intuitif que L’Addition. Il utilise des iPads en salle et fonctionne en ligne ou hors ligne grâce à un serveur local.

Photo : Lightspeed

Application Lightspeed restaurant sur un iPad

Les nouveaux utilisateurs bénéficient de sessions de formation vidéo en plus de la section d’aide du site qui est très bien fourni. Les clients de Lightspeed bénéficient d’un service clientèle ouvert 24/7 sauf périodes de vacances.

Les prix de l’abonnement au logiciel démarrent à 59 €/mois pour un paiement annuel et un équipement monoposte. Le paiement par mois et plus coûteux, mais aucun tarif n’est indiqué publiquement. Il faudra contacter Lightspeed pour obtenir un devis adapté à votre situation. Les abonnements multipostes et l’utilisation du kiosque self-service entraîne un surcoût.

Prix du logiciel

À partir de 59 € HT/mois en monoposte (abonnement annuel)

Supplément pour l’affichage client et en cuisine

Les fonctionnalités de Lightspeed Restaurant sont les mêmes pour chaque licence, mais des applications supplémentaires sont disponibles en option : commande du menu par le client, affichage en cuisine des commandes sur un écran, et affichage client pendant la commande. Lightspeed s’interface avec différents modules de réservation externe.

Gros bémol : en France, le logiciel n’est compatible qu’avec le terminal d’iZettle. Si vous souhaitez utiliser un terminal Ingenico ou Verifone, il faudra saisir deux fois le montant.

On peut essayer le logiciel en mode démo ou bien s’inscrire pour un essai gratuit de 14 jours.

Notre avis

Popina – Populaire, interface épurée

Logo de popina
  • En ligne et hors-ligne

  • Support personnalisé

  • Certification NF 525

  • iPads et support avec imprimante et afficheur client (prévu en 2020)

  • Écran de commande par le client en option

Popina est développée en région parisienne à Pantin. L’interface du logiciel de caisse, aux tons pastel, est épurée et intuitive. Le matériel est également à base d’iPads. En 2020 un support avec afficheur client et imprimante intégrée – le Basiqpad – devrait faire son entrée.

Photo: Popina

L’aide en ligne est très bien faite, avec un vrai manuel utilisateur qui permet de consulter l’ensemble des rubriques sur une seule page. Pour l’assistance, un interlocuteur unique est affecté à chaque nouveau client lors de son inscription.

Le tarif de l’abonnement au logiciel est très attractif puisqu’il n’est que de 39 €/mois en monoposte. On peut aussi se procurer des packs comportant tout le matériel nécessaire, plus l’abonnement au logiciel. Comme ses petits camarades, Popina communique peu sur les prix, préférant réaliser des devis sur mesure.

Prix du logiciel

À partir de 39 € HT/ mois en monoposte

Popina a développé différents modules pour enrichir son offre logicielle : réservation, commande en ligne, application de gestion séparée, et bon de commande pour les clients (PopDisplay) comme Lightspeed. Pour les réservations, on peut aussi utiliser des modules externes comme Zen Chef, idem pour la livraison avec Uber Eats.

Pour encaisser les cartes bancaires sans double saisie, il faut utiliser l’ iZettle Reader.

Pour essayer le logiciel, il faut obligatoirement s’inscrire auprès de Popina, car l’application n’a pas de mode démo.

Tiller – Ouvert et modulaire

  • TPE Tiller Pay (Ingenico)

  • Nombreuses applications compatibles

  • Ne fonctionne que sur iPad

Tiller est une solution de caisse française généraliste mais orientée restauration. L’application de caisse ne fonctionne que sur iPad. Actuellement, Tiller se présente comme un écosystème et non comme une simple caisse enregistreuse pour restaurant.

Photo : Tiller

L'application Tiller dans un restaurant

Tiller propose donc désormais son propre terminal de paiement (d’origine Ingenico), alors que précédemment le seul terminal compatible était celui de SumUp.

Le service client est joignable tous les jours de la semaine par e-mail ou chat.

Tiller ne communique plus sur les prix du matériel, ou de l’abonnement. Lorsque les prix étaient publics, le coût de l’abonnement mensuel de base s’élevait à 59 €.

Tarifs

Sur devis uniquement

L’offre se divise en cinq compartiments : l’application de caisse, le back-office, le marché d’applications, le module de réservation (Tiller Booking) et le terminal de paiement (Tiller Pay).

Tiller a misé dès le début sur la complémentarité avec des prestataires de services leaders dans leur domaine. Cela s’est traduit par l’implémentation de divers modules : paiement (Lydia, Fivory, Restoflash), de réservation (La Fourchette, Zen Chef) et de livraison. Tiller a depuis été imité par la concurrence, mais son catalogue d’applications est particulièrement riche et compte une cinquantaine de références.

Zelty – Tout-en-un

  • Solution complète

  • Écran cuisine

  • iPads, iPods et iWatch

Autre solution française, Zelty s’est construit comme Tiller sur le principe de la modularité. On retrouve encore une fois le matériel Apple (iPad mais aussi iPod et même Apple Watch) et un fonctionnement hors-ligne et en ligne.

Photo : Zelty

Zelty Box

Les moyens de paiement sont variés comme chez Tiller : iZettle, SumUp, Lydia ou Ingenico.

Zelty ne communique pas ses tarifs publiquement. On peut tester gratuitement l’application, mais il faut en faire la demande auprès de l’équipe commerciale.

Tarifs

Sur devis uniquement

Zelty a développé enses propres module : livraison, réservation, commandant ligne, programme de fidélité, livraison, etc., mais s’interface également avec une petite trentaine de solution tierces.

Comme, Lightspeed et Popina, Zelty met à la disposition des restaurateurs une borne de commande pour les clients.

Autres logiciels de caisse pour la restauration

Le logiciel d’Air Kitchen éditée par Lundi Matin tourne sur iPad comme les solutions présentées plus haut, ainsi que sur Android.

Il y a bien sûr les caisses classiques Casio VR et leur logiciel maison ou bien les PC avec des logiciels spécialisés comme Angelo, mais l’investissement initial avoisine les 2000 euros en monoposte.

Clyo Systems déploie son logiciel sur une large gamme de matériels de caisse, dont les tablettes Microsoft, afin de s’adapter à différents budgets.

Pour en revenir au logiciel tournant sur tablette, certaine solution de caisse généraliste peuvent être utilisées pour la restauration comme le SumUp POS ou Hiboutik, qui propose même un écran cuisine comme Lightspeed ou Zelty. Dans le nord de l’Europe le logiciel de caisse d’iZettle est très utilisé, mais il n’est pas encore certifié en France.