Le choix du logiciel de caisse est primordial pour équiper son Point de Vente (PDV).

Il constitue en effet le cœur du système de caisse. Le matériel vient en second lieu.

Nous avons mis l’accent sur solutions universelles, capable de s’adapter à n’importe quel type de commerce : commerce de détail essentiellement, mais aussi des services comme les salon de beauté, coiffure etc.

Les logiciels adaptés à la restauration sont également présents, car ils sont très populaires.

Le logiciel de caisse remplit à la base une double fonction indispensable à toute caisse enregistreuse :

  • enregistrement des transactions
  • pilotage du matériel de caisse (terminal de paiement, tiroir-caisse, lecteur de code-barre, etc.)

Il facilite globalement la gestion du point de vente : accélération de la transaction, grâce au catalogue de produit ; réduction des erreurs, notamment grâce à la transmission automatique du montant au terminal. Comme il est possible d’indiquer le nombre de chaque article dans le catalogue, le logiciel de caisse sert également à gérer les stocks.

De nos jours, la sauvegarde des données s’effectue fréquemment dans le Cloud et non en local, pour plus de sûreté. Cette sauvegarde à distance facilite également la vente en ligne et le Click and Collect. En effet, les logiciels de caisse peuvent désormais être synchronisés avec une boutique en ligne, et utiliser un stock unique.

Les évolutions récentes vont également vers une meilleure exploitation des données des clients qui sont recueillies lors du passage en caisse. Cela permet de réaliser des opérations marketing : promotions, bons cadeaux, etc.

Les logiciels de caisse spécialisés dans la restauration incluent des fonctions spéciales comme la gestion des tables, des menus, l’envoi des commandes en cuisine, etc.

Pour cette sélection des meilleurs logiciels de caisse, nous avons considéré uniquement les solutions modernes et économiques basées sur des tablette avec sauvegarde dans le Cloud. Tous sont conformes à la loi sur les caisses enregistreuse.

Solution Logiciel Lien
Square 3 versions : tout commerce, restaurant, commerce de détail.
Solution assez fermée mais bien intégrée et complète
À partir de 0 € HT /mois
SumUp Tout commerce, mais bien pour les restaurants
Bon marché d’applications
À partir de 79 € HT /mois
Zettle Tout commerce
Intuitif
Gratuit, si utilisée avec le terminal de Zettle
Logo de Lightspeed Pour les restaurants (à partir de 89 € HT /mois) et food trucks (à partir de 39 € HT /mois) – Matériel inclus.
Très bon marché d’applications
Logo de L'Addition Pour restaurants
Très intuitif
Bon marché d’applications
Sur devis
Revo 2 versions : commerce de détail et restaurant
Bon marché d’applications
Compatible avec monnayeurs
Sur devis

*avec engagement d’un an

Solution Logiciel
Square


3 versions : tout commerce, restaurant, commerce de détail.
Solution assez fermée mais bien intégrée et complète
À partir de 0 € HT /mois
SumUp


Tout commerce, mais bien pour les restaurants
Bon marché d’applications
À partir de 79 € HT /mois
Zettle


Tout commerce
Intuitif
Gratuit, si utilisée avec le terminal de Zettle
Logo de Lightspeed


Pour les restaurants (à partir de 89 € HT /mois) et food trucks (à partir de 39 € HT /mois) – Matériel inclus.
Très bon marché d’applications
Logo de L'Addition


Pour restaurants
Très intuitif
Bon marché d’applications
Sur devis
Revo


2 versions : commerce de détail et restaurant
Bon marché d’applications
Compatible avec monnayeurs
Sur devis

*avec engagement d’un an

Pour les logiciels de caisse, nous nous servons de critères spécifiques pour évaluer les produits :

  • Adaptation des fonctionnalités aux différents types de commerces, avec des critères spécifiques pour la restauration.
  • Rapidité de l’encaissement : le logiciel de caisse doit permettre de diminuer vos files d’attente. Cela passe par une expérience fluide. l’interface doit être personnalisable un minimum, avec la possibilité d’ajouter des raccourcis.
  • Ergonomie du logiciel : est-il intuitif ? Le personnel peut-il être formé rapidement ?
  • Qualité du catalogue d’articles : la création de produit doit être facile, mais avec toutes les options (ajout de variantes, code SKU, etc.)
  • Gestion des stocks : le logiciel peut-il envoyer des alertes automatiques, voire envoyer tout seul les commandes ?
  • Fonctionnement hors-ligne : le logiciel doit pouvoir continuer à fonctionner quand l’accès à internet est coupé
  • Back-office : trouve-t-on facilement les bons réglages ? Peut-on le consulter sans problème depuis un mobile ?
  • Qualité des rapports : vont-ils au-delà du simple rapport sur les ventes et les transactions, pour aider vraiment à développer son commerce ?
  • Synchronisation avec la boutique en ligne : peut-on disposer d’un stock unique pour vendre en ligne et en magasin ? La boutique est-elle intégrée à la solution de caisse ?
  • Marché d’application : vient-il complémenter des fonctionnalités manquantes ? Les applications sont-elles en nombre suffisant et adapté au marché français ?
  • Matériel de caisse et compatibilité : le système est-il ouvert ou fermé, et dans le dernier cas, le matériel est-il de qualité ? Le logiciel est-il capable de se connecter à des appareils spécialisés comme les monnayeurs ?
  • Marketing et gestion des clients : peut-on exploiter les données des clients sans module complémentaire, ou exporter les données vers un CRM, peut-on créer des cartes-cadeaux ou des promotions ?
  • Test du logiciel : peut-on télécharger une version gratuite de démonstration ?
  • Conformité à la loi : le logiciel est il conforme et encore mieux, certifié par un organisme extérieur ?

Nous évaluons également les tarifs (abonnement, engagement, remise annuelle), leur transparence, les services supplémentaires qui apportent de la valeur ajoutée, l’inscription et le service client, et enfin la qualité du contrat.

Cliquez sur le lien pour retrouver l’ensemble de nos critères de notation.

Certains éditeurs fournissent des tarifs indicatifs, pour une utilisation généralement monoposte, mais d’autres préfèrent ne pas communiquer leurs tarifs ouvertement, jugeant que les situations varient trop d’un commerce à l’autre pour pouvoir fournir une information précise.

En effet, les besoins varient en fonction de la taille et du type de commerce, et il est souvent préférable de demander un devis  aux différents éditeurs. On vous proposera souvent de tester le logiciel, ou bien d’assister à une démonstration.

Caisse Square – Pour vendre dans un magasin ou en ligne

Square

Les plus :

  • Passerelle de paiement intégrée

  • Bonne version gratuite tout commerce

  • Synchronisation avec la boutique en ligne de Square

  • Versions freemium spécialisées

  • Android ou iOS ou matériel Square

Les moins :

  • Terminaux Square obligatoires

  • Pas de prise de caution et de paiement en plusieurs fois

  • Acceptation limitée des titres-restaurants

Notre avis

Square a démarré comme SumUp en commercialisant un terminal de paiement, puis a développé très tôt une solution de point de vente déclinée en trois versions : tout commerce, restauration et commerce de détail.

Les trois versions de la Caisse Square
PDV Retail Restaurant
Lien
Prix mensuel Gratuit Gratuit ou payant (59 € HT/mois) Gratuit ou payant (59 € HT/mois)
Rapports fin de journée Payant Payant
Retours multi emplacement Payant
Gestion des employés Oui
Personnalisée : 25 € HT
Oui
Personnalisée : inclus
Oui
Personnalisé : inclus
Gestion des stocks Oui Oui Oui
Codes SKU Oui Oui Oui
Impression codes-barres Payant Payant
MAJ stocks avec mobile Payant
Stocks intelligents Payant
Menus Oui
Ordre des plats Payant
Écran de cuisine Oui
Les trois versions de la Caisse Square
PDV Retail Restaurant
Lien
Prix mensuel Gratuit Gratuit ou payant (59 € HT/mois) Gratuit ou payant (59 € HT/mois)
Rapports fin de journée Payant Payant
Retours multi emplacement Payant
Gestion employés Oui
Personnalisée : 25 € HT
Oui
Personnalisée : inclus
Oui
Personnalisé : inclus
Gestion des stocks Oui Oui Oui
Codes SKU Oui Oui Oui
Impression codes-barres Payant Payant
MAJ stocks avec mobile Payant
Stocks intelligents Payant
Menus Oui
Ordre des plats Payant
Écran de cuisine Oui

Nous n’avons pas été énormément séduits par Square Restaurant en raison d’une interface un peu complexe et d’une acceptation limitée des titres restaurant, qui s’accompagne en outre de frais supplémentaires.

Le logiciel de caisse tout commerce dans sa variante gratuite (voir l’offre) nous semble un bon point de départ pour une petite boutique. En effet, Square offre une solution entièrement intégrée qui comprend le logiciel, une passerelle de paiement et une boutique en ligne de bonne qualité, totalement synchronisée avec le catalogue du point de vente.

Photo : Square

Kit Square PDV

La place de marché de Square est nettement moins développée que celle de SumUp pour l’instant, du moins en France. Mais globalement, Square préfère développer ses propres solutions.

La versions Premium spécialisée dans le commerce de détail donne accès à plus de fonctionnalités : création de codes-barres, mise à jour des stocks avec un smartphone, stocks intelligents, retour multi emplacement, etc.

Prix du logiciel

Tout commerce : gratuit
Restauration et Retail : gratuit ou 59 € HT/mois (premium)

Square offre le choix entre quatre terminaux de paiement de sa fabrication, dont le tout nouveau Square Register, qui comporte deux écrans : l’un tourné vers le commerçant, l’autre vers le client. À l’autre extrémité de la gamme on trouve le petit Square Reader, qui ne coûte que 1 € HT.

Le flux monétique est pris en charge par Square, avec des frais de transaction de seulement 1,65 % HT sur toutes les cartes acceptées.

Caisse SumUp – Tout commerce. Bien aussi pour les restaurants

SumUp

Les plus :

  • Passerelle de paiement intégrée

  • Solution développée en France

  • Riche marché d’applications

  • Synchronisé avec la boutique en ligne SumUp

  • Certifié NF525

Les moins :

  • Uniquement sur iPad

  • Pas de prise de caution et paiements en plusieurs fois

  • Compatible uniquement avec le terminal SumUp Air

Notre avis

La Caisse enregistreuse de SumUp est basée sur Tiller Systems, une solution de caisse pour iPad qui a été rachetée par le britannique SumUp, mais qui est toujours développée en France.

Bien que ce logiciel soit adapté à tous les commerces, les équipes de Tiller ont mis très tôt l’accent sur une utilisation dans les restaurants, bars et cafés. Vous pourrez donc l’utiliser dans le secteur de la restauration.

Bémol toutefois : si vous utilisez le terminal compatible Sumup Air, le montant sera envoyé automatiquement vers le terminal, mais vous ne pourrez pas accepter les titres restaurants. Si vous utilisez un terminal Ingenico, vous pourrez accepter les titres-restaurants, mais le montant ne sera pas automatiquement envoyé au terminal.

Image : SumUp

Caisse enregistreuse Tiller

La Caisse de SumUp bénéficie de la riche place de marché de Tiller où l’on pourra ajouter de nombreuses applications dans le domaine du paiement, de la livraison, de la gestion des commandes en ligne et à table, de la fidélisation, des réservations, de la gestion des employés et de la comptabilité.

Certaines applications conviennent à tous les commerces, d’autres sont spécifiquement adaptées au secteur de la restauration.

Prix du logiciel

À partir de 79 € HT / mois

Les commerçants débutants apprécieront la possibilité d’utiliser la passerelle de paiement et les terminaux de paiement de SumUp, qui sont très économiques, avec des frais de transaction de seulement 1,75 %. Dans le secteur de la restauration, il vaudra mieux employer un terminal classique, pour pouvoir accepter les titres restaurant.

Le catalogue du logiciel de caisse est synchronisé avec la boutique en ligne de SumUp. C’est pratique pour une activité d’e-commerce en parallèle, ou pour le Click & Collect, mais honnêtement la boutique en ligne est assez sommaire et ne vaut pas celle de Square.

Le tarif indiqué de 79 € HT par mois correspond à une utilisation monoposte, sans applications payantes et ne comprend pas les frais d’encaissement de cartes bancaires. Les équipes de SumUp pourront vous aider à choisir la bonne configuration et vous fournir une estimation chiffrée sur demande.

Zettle Go – Facile à utiliser et gratuit

Zettle

Les plus :

  • Passerelle de paiement intégrée

  • Gratuit

  • Certification LNE

  • Matériel Android et iOS

  • Synchro vers PrestaShop et Shopify

Les moins :

  • Terminaux Zettle obligatoires

  • Pas de chèques et titres-restaurants

  • Pas de prise de caution et de paiement en plusieurs fois

Notre avis

Le logiciel de caisse Zettle Go est fourni gratuitement à tous ceux qui utilisent les terminaux de paiement de Zettle by PayPal (ex iZettle). Pour information, sachez que ces terminaux prélèvent les mêmes frais de transaction de 1,75 % que SumUp.

L’application est téléchargeable sur du matériel Android ou Apple. Elle est conçue pour tous les commerces, mais peut être paramétrée spécifiquement pour le commerce de détail ou la restauration.

À l’heure actuelle, Zettle est plutôt adapté à la gestion d’une boutique. Alors que Square et SumUp possèdent leur propre boutique en ligne, Zettle a choisi la synchronisation de son catalogue avec Prestashop et Shopify : les modifications du catalogue de l’application Zettle Go sont automatiquement transmises au site que vous avez créé sur l’une de ces deux plateformes d’e-commerce.

Photo : Zettle

Logiciel Zettle Go et configuration de caisse pour magasin

Vous aurez le choix entre deux terminaux de paiement : le petit Zettle Reader, qui fonctionne obligatoirement avec un smartphone et le tout nouveau Zettle Terminal, qui est équipé d’une imprimante, d’un lecteur de codes-barres en option et est capable de faire tourner le logiciel de caisse. Cela permet d’avoir un point de vente miniature, mais fonctionnel, comme dans le cas du Square Terminal, avec la 4G en plus.

Prix du logiciel

Gratuit

Dommage que les terminaux ne puissent accepter ni les titres- restaurants numériques, ni les cautions et paiements en plusieurs fois et que le logiciel ne comporte aucune option pour encaisser les chèques. Il ne faut pas toutefois oublier que ce logiciel fonctionnel et certifié est gratuit, c’est pourquoi il mérite de figurer dans ce classement.

Lightspeed – Pour les restaurants et food-trucks

Les plus :

  • Support 24/7

  • Certifié NF 525

  • Intégration aux logiciels de gestion hôtelière

  • Tarif adapté aux food-trucks

  • Écran de commande par le client en option

  • Passerelle de paiement intégrée (non obligatoire)

  • Compatible avec Zettle, SumUp

  • Compatible avec de nombreuses solutions de paiement à table et en ligne

Les moins :

  • Matériel Apple uniquement

  • Logiciel complexe et pas assez intuitif

Notre avis

Lightspeed est une société canadienne qui sait adapter ses produits au marché européen. En France, l’application de caisse est disponible pour deux types d’établissements : les golfs et les restaurants. Nous n’avons testé que la version restaurant, que nous avons trouvé moins intuitive que la caisse de L’Addition, mais peut-être ferez-vous le constat inverse.

Photo : Lightspeed

Lightspeed click and collect

Comme SumUp et Revo, Lightspeed peut fonctionner avec de nombreuses applications externes avec une différence : la forte présence des applications de gestion hôtelière (PMS) comme Mews, Opera, Protel, etc.

On appréciera l’ouverture de Lightspeed à des solutions de paiement à table et en ligne et de fidélisation : Barnaby, GetResto, Lydia, Sunday, etc.

Les tarifs ci-dessous impliquent l’utilisation de la solution de paiement de Lightspeed, sinon ajouter 20 €/mois. Il y a deux plans tarifaires :

Essentiel pour les food-trucks et autres lieux de restauration rapide. Il n’y a pas de délai entre la commande et le paiement avec cette version. 39€/mois HT avec engagement d’un an ou 49 €/mois HT sans engagement, matériel inclus comme chez L’Addition.

Plus pour les restaurants, bars et cafés. On démarre à 89 € HT/mois avec engagement et 99 € HT/mois sans engagement.

Prix du logiciel

À partir de 89 € HT/mois (restaurants) et 39 € HT/mois (café, pubs, snacks)

+ 29 € HT / caisse supplémentaire

Comptez 29 € HT/mois par poste supplémentaire.

Des applications supplémentaires sont disponibles en option (min 19 € HT/mois par option): commande du menu par le client et click and collect, affichage en cuisine des commandes sur un écran, et affichage client pendant la commande, livraison.

La passerelle de paiement Lightspeed Payment est avantageuse : 0,9% +0.10€ pour les cartes de débit, 1,5% +0.10€ pour les cartes de crédit, et 2,75 % pour les cartes American Express, mais n’est pas obligatoire.

Comme chez L’Addition,  on peut essayer le logiciel en mode démo avant de demander un devis. Autre possibilité : le test d’une version complètement fonctionnelle pendant 14j.

L’Addition –  Logiciel de caisse intuitif pour la restauration

Logo de L'Addition

Les plus :

  • Conçu pour les restaurants, cafés etc.

  • Très ergonomique

  • Certification LNE

  • Intégration aux logiciels de gestion hôtelière

  • Passerelle de paiement gérée par L’Addition ou votre banque

  • Intégrations aux logiciels de gestion hôtelière

Les moins :

  • Matériel Apple uniquement

  • Tarification pas assez transparente

Notre avis

C’est le premier logiciel de caisse de notre section qui soit entièrement dédiée au secteur de la restauration. Il est caractérisé par une interface très agréable et intuitive ainsi que par de nombreuses possibilités de personnalisation. Il est édité par une société française basée à Bordeaux.

Photo : L’Addition

IPad affichant le logiciel l'addition fixée sur un comptoir

L’addition peut presque tout faire sans l’aide de modules développés par des tiers : réservation, prise de commande, envoi en cuisine, stocks, comptabilité, menu en ligne avec QR code.

Tarifs

Uniquement sur devis

L’Addition nous a indiqué que le prix minimum (logiciel et le matériel) est de 85 € HT /mois, mais cela n’est pas un tarif officiel, et de toute manière il est indispensable de demander un devis.  La connection aux logiciels de PMS (Misterbooking, Mews ou Eviivo) nécessite l’utilisation d’un module payant.

Avantage par rapport à SumUp : l’application téléchargeable gratuitement et utilisable en mode démonstration.

Pour les terminaux de paiement, vous aurez le choix puisque vous pourrez opter pour la solution d’acceptation des paiements créés par L’Addition avec Adyen, ou bien utiliser un terminal commercialisé par votre banque.

Revo – Pour un magasin ou l’Horeca

Revo France

Les plus :

  • Nombreuses intégrations

  • Certifié NF525

  • Intégration aux logiciels de gestion hôtelière

  • Connexion aux monnayeurs et balances

  • Identification par badge

  • Terminaux Zettle ou Adyen

  • Export vers PrestaShop et WooCommerce

Les moins :

  • Matériel Apple uniquement

  • Tarification pas assez transparente

Cette entreprise d’origine catalane vise l’excellence à la fois dans le domaine de la vente en magasin et de la restauration. Le logiciel de caisse fonctionne uniquement sur iPad. Cela fait deux points communs avec la caisse de SumUp (ex Tiller).

Revo a fait un gros effort pour s’adapter au secteur de l’alimentation et de l’Horeca en offrant la compatibilité avec du matériel spécialisé (balances, monnayeurs) ainsi que l’intégration avec les logiciels de gestion hôtelière.

Image : Revo

Plan de table de la caisse Revo

Revo se distingue de la concurrence par l’utilisation optionnelle de badges RFID pour identifier les employés.

En ce qui concerne les terminaux de paiement, vous aurez le choix entre le Zettle Reader et son taux de 1,75 % ou un terminal Android utilisant la passerelle de paiement d’Adyen, qui propose habituellement des taux de transactions très avantageux pour les chiffres d’affaires élevés.

Nous ne pouvons pas fournir d’indication sur le coût de l’abonnement au logiciel, vous devrez demander un devis. On peut noter que la boutique de Revo donne pas mal de latitude quant au choix du matériel.

Prix du logiciel

Sur devis uniquement

Comme Zettle, Revo n’intègre pas sa propre solution de vente en ligne, mais peut exporter son catalogue de produits verts PrestaShop et WooCommerce.

Côté place de marché l’offre est abondante, comme chez SumUp, mais pas dans les mêmes secteurs : moins bien pour les réservation, mais mieux pour la gestion hôtelière et la comptabilité (notamment la connexion avec Sage).

Autres logiciels de caisse

Il a fallu faire un choix pour cette sélection, mais cela ne veut pas dire que d’autres logiciels ne pourraient pas vous convenir.

Rovercash est un logiciel tout commerce français qui a l’avantage de fonctionner dur du matériel iOS ou Android et d’être compatible avec les solutions de paiement PayPlg, PayZen et Smaile and Pay.

Nous avons privilégié les caisses universelles ou orientées restauration, pour les petites structures,  mais si vous recherchez des logiciels spécialisés dans tel ou tel type de commerce (fleuriste, textile, bijouterie), allez voir du côté de Fastmag. Cette solution est très puissante et pourra aussi gérer la,logistique et les approvisionnements avec des modules complémentaires.

Par ailleurs, nous avons écrit un article sur les caisses enregistreuses pour boulangerie.

Hiboutik est une application de caisse qui fonctionne entièrement dans le cloud. Avantage : la version gratuite est très riche en fonctionnalités. Inconvénient : le logiciel ne peut pas être utilisé en cas de coupure d’Internet.

Dans le, secteur de la restauration, on peut mentionner Popina, dont l’interface est très épurée et agréable et qui fait un effort pour intégrer de nouveaux types de matériel, comme les bornes de commande. Innovorder est également intéressant, spécialisé dans la restauration rapide il est capable de centraliser les ventes depuis de nombreux points de contacts.

Nous allons maintenant comparer les différents logiciels de caisse en fonction de différents critères :

  • Utilisation du logiciel et certification
  • Compatibilité avec le matériel de caisse
  • Modes de paiement
  • Synchronisation de la caisse avec la vente en ligne
  • Intégrations avec les logiciels de comptabilité

Utilisation du logiciel et certification

Mis à part L’Addition et Lightspeed qui sont spécialisés dans la restauration, les autres logiciels sont polyvalents et sont utilisables dans n’importe quel type de commerce. Actuellement nous ne recommandons pas Square et Zettle pour un restaurant.

Logiciel Tout Commerce Restauration Conformité
Caisse Square ++ ++ Auto-attestation
Caisse SumUp ++ ++ NF25
Zettle Go ++ + LNE
Lightspeed Restaurant +++ NF 525
L’Addition +++ LNE
Revo ++ ++ NF 525
Logiciel Tout
Commerce
Restauration Conformité
Caisse Square ++ ++ Auto-attestation
Caisse SumUp ++ ++ NF25
Zettle Go ++ + LNE
Lightspeed
Restaurant
+++ NF 525
L’Addition +++ LNE
Revo ++ ++ NF 525

Tous les logiciels de caisse cités sont conformes à la loi sur les caisses enregistreuses, et vous n’aurez pas de problème avec l’administration fiscale si vous les utilisez. Pour prouver que leur logiciel est conforme, les éditeurs ont le choix de l’auto-attestation ou de la certification par un tiers : soit AFNOR et sa certification NF 525 , soit le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE).

La certification par un tiers est plus chère, notamment celle d’AFNOR, mais est gage de sérieux.

Compatibilité avec le matériel de caisse

Tous les logiciels sélectionnés sont compatibles avec les équipements de base : tiroirs-caisses, imprimantes de reçus, scanners de codes-barres. On les retrouvera facilement dans les boutiques en ligne des éditeurs. Les boutiques sont plus ou moins fournies. On peut trouver par exemple plus d’imprimantes compatibles chez SumUp et plus de scanners chez Revo, sans qu’il y ait une grande différence au final.

Toutes les solutions sont également compatibles avec les imprimantes de cuisine.

Le tableau ci-dessous n’inclue que les différences significatives :

Logiciel Tablettes Etiqueteuse Monnayeur
Balance
Badge
Ecran de cuisine
Caisse Square Android, iOS Oui Oui
Caisse SumUp iOS
Zettle Go Android, iOS
Lightspeed Restaurant iOS Oui Oui
L’Addition iOS Oui
Revo iOS Oui Oui Oui
Logiciel Tablettes Etiqueteuse Monnayeur
Balance
Badge
Ecran de cuisine
Caisse Square Android, iOS Oui Oui
Caisse SumUp iOS
Zettle Go Android, iOS
Lightspeed Restaurant iOS Oui Oui
L’Addition iOS Oui
Revo iOS Oui Oui Oui

Revo se détache ici, grâce à une compatibilité avec les badge pour le personnel, les balances et monnayeurs. Il est donc mieux adapté que ses autres concurrents aux commerces de bouche.

En ce qui concerne Square, nous conseillons le matériel Apple (iOS) pour un maximum de compatibilité, notamment avec le Square Stand.

Modes de paiement

Certains fournisseurs incluent leur propre solution de paiement pour accepter les cartes. D’autres laissent plus de choix.

Au départ SumUp, Zettle et Square commercialisent des terminaux de paiement avec flux monétique intégré. On ne sera pas étonné de constater que leur logiciel de caisse n’est compatible qu’avec leurs propres terminaux.

Les autres éditeurs de logiciels de caisse peuvent utiliser les terminaux de SumUp ou Zettle, ou laisser le commerçant choisir un terminal de type Ingenico commercialisé par une banque monétique. Une solution intermédiaire consiste à négocier un contrat avec un monéticien (en l’occurrence Adyen) et proposer une solution intégrée, avec des frais de transaction avantageux.

Logiciel Terminaux Paiement
en ligne
Paiement
mobile et
QR Code
Titres
restaurants
Cartes
cadeaux
Caisse Square Square Liens Square QR code Square Edenred et Swile (+frais) Oui
Caisse SumUp SumUp Air Liens SumUp SumUp, LyfPay Restoflash Oui
Zettle Go Zettle Liens Zettle Oui
Lightspeed
Restaurant
Lightspeed Payments (via Adyen),  banque/ monéticien,  SumUp Air, Zettle Lightspeed, GetResto, Skeat Lightspeed, Barnaby, Lydia, Pepeats, Storekit, Sunday Oui
L’Addition L’Addition Pay+ (via Adyen), banque/ monéticien L’Addition Oui
Revo Revo (via Adyen), Zettle Sunday Oui Oui

Pour démarrer Square (1,65 % de frais), SumUp et Zettle (1,75% de frais) sont pratiques mais ces terminaux ne sont pas adaptés à l’acceptation des moyens de paiements complexes (paiements en plusieurs fois, caution) et des titres-restaurants, contrairement aux terminaux Ingenico ou Verifone commercialisés par Adyen.

On pourra utiliser un terminal Ingenico avec la caisse SumUp, mais celui-ci ne pourra pas recevoir automatiquement le montant, contrairement à ce qui se passe avec le SumUp Air.

En ce qui concerne les autres moyens de paiement c’est Lightspeed qui se montre le plus ouvert, grâce à la compatibilité avec plusieurs solutions de paiement pour le click and collect ou la commande à table.

Synchronisation de la caisse avec la vente en ligne

À l’heure actuelle, de nombreux commerces vendent à la fois en magasin et en ligne, y compris des restaurants. Le terme de synchronisation signifie ici que le catalogue de produits du logiciel de caisse est synchronisé avec celui du site de vente en ligne et qu’il n’y a donc qu’un seul stock à gérer. C’est beaucoup plus pratique pour le click and collect.

Comme dans le cas des terminaux, certaines solutions de caisses incluent leur propre boutique en ligne alors que d’autres préfèrent la synchronisation avec des plates-formes existantes.

Logiciel Vente en ligne
Caisse Square Vente en ligne Square, Ecwid, PrestaShop, Wix, WooCommerce
Caisse SumUp SumUp E-shop, Menu digital SumUp, Flipdish, Pulp, Tabesto
Zettle Go PrestaShop, Shopify
Lightspeed Restaurant Get Resto, Hey Tom, LivePepper, Menu, Obypay, Orderlord, Pulp, Skeat, Smilein, Storekit, Tabesto, TastyCloud
L’Addition L’Addition Click and Collect
Revo Revo Click and Collect
Logiciel Vente en ligne
Caisse
Square
Vente en ligne Square, Ecwid, PrestaShop, Wix, WooCommerce
Caisse
SumUp
SumUp E-shop, Menu digital SumUp, Flipdish, Pulp, Tabesto
Zettle Go PrestaShop, Shopify
Lightspeed
Restaurant
Get Resto, Hey Tom, LivePepper, Menu, Obypay, Orderlord, Pulp, Skeat, Smilein, Storekit, Tabesto, TastyCloud
L’Addition L’Addition Click and Collect
Revo Revo Click and Collect

Lightspeed est à nouveau en tête et bénéficie du plus grand nombre d’intégration avec les plateformes de click and collect.

Intégration avec les logiciels de comptabilité

Bien sûr tous ces logiciels sont capables d’exporter leurs données au format CSV, mais ici nous nous intéressons à une synchronisation et concordance automatique des bases de données.

Logiciel de caisse  Logiciel de comptabilité
Caisse Square Freshbooks, OneUp, QuickBooks, Xero (via Amaka) Zoho Books
Caisse SumUp Loop, Pennylane
Zettle Go Quickbooks
Lightspeed
Restaurant
Sage, Xero
L’Addition InExtenso, BDO, Pennylane
Revo Business Central, Corus, Datisa, Netsuite, SAP, Sage
Logiciel de caisse  Logiciel de comptabilité
Caisse
Square
Freshbooks, OneUp, QuickBooks, Xero (via Amaka) Zoho Books
Caisse
SumUp
Loop, Pennylane
Zettle Go Quickbooks
Lightspeed
Restaurant
Sage, Xero
L’Addition InExtenso, BDO, Pennylane
Revo Business Central, Corus, Datisa, Netsuite, SAP, Sage


Quelques réflexions sur le choix d’un logiciel de caisse

L’un des points les plus difficile dans le chois du logiciel est l’évaluation du coût de l’abonnement.

L’Addition et Lightspeed incluent le matériel dans l’abonnement alors que généralement le matériel est vendu à l’unité ou sous forme de pack, ce qui oblige à des calculs comptables compliqués pour évaluer le coût sur plusieurs années.

En ce qui concerne la partie purement logicielle, le prix indiqué n’est pas toujours très pertinent. En effet même lorsque les éditeurs communiquent de manière transparente sur le prix de base, ce qui donne un point de départ, il faut ajouter les prix des options (écran de cuisine, connexion aux plateformes de livraison, etc.).

Il est donc indispensable de visiter les sites des éditeurs et notamment les places de marché (appelées aussi market place ou app market) lorsque les fonctionnalités sont disponibles sous forme de module.

Un éditeur comme Square offre peu de modules, mais beaucoup de fonctions gratuites déjà intégrées. D’autres éditeurs proposent des fonctions de bases plus limitées, mais de nombreux modules gratuits ou payants.

Donc ne pas s’arrêter au prix de l’abonnement, mais évaluer d’abord tous ses besoins et vérifier s’ils sont inclus dans l’abonnement de base, ou s’ils sont couverts par des applications externes.

Si vous voulez vous faire une meilleure idée du coût des solutions de caisse, vous pouvez lire Combien coûte une caisse enregistreuse tactile.