• La caisse enregistreuse Tiller
> Caisses enregistreuses > Avis > Tiller, la caisse enregistreuse modulaire pour iPad

Tiller, la caisse enregistreuse modulaire pour iPad

Par Emmanuel Charpentier|2018-02-21T09:02:14+00:007 mars 2017|Mots-clés : , |

Tiller est une solution de caisse enregistreuse fonctionnant sur iPad. Elle est éditée par Tiller System, une jeune pousse francilienne.

La principale caractéristique de Tiller est la modularité : aux fonctions de base s’ajoutent de nombreux modules optionnels issus de sociétés tierces, qui en font une solution particulièrement complète.

Ajoutons que pour  plus de mobilité l’application est également capable de tourner sur iPhone ou iPod. Tiller n’est pas compatible avec les tablettes et smartphones Android.

Le fonctionnement de base de Tiller

Tiller positionne son logiciel de caisse enregistreuse comme une offre premium très complète.

Outre les fonctions de prise de commande et d’encaissement, on retrouve la fonction catalogue de produit et de gestion du personnel, mais également de gestion des stocks, une fonctionnalité n’étant pas présente dans tous les systèmes de caisse.

Encaissement d'une table avec Tiller

En pratique, lors de l’encaissement, on peut sélectionner un produit sur l’iPad ou scanner un code-barre, et les stocks seront mis à jour en temps réel. Une fonction de notification vous informe quand le stock d’un produit est proche de la rupture.

Côté « back office », le fonctionnement de base est identique à celui des autres caisses sur iPad : toutes les informations sont centralisées et enregistrées dans le Cloud. Il suffit de quelques secondes pour savoir quels produits se vendent le mieux, ou pour envoyer par mail un rapport à votre comptable.

La gamme de rapports pour analyser et gérer l’activité de votre établissement est assez complète : rapports de vente (historique des transactions, ventes par employée, comparaison entre différentes périodes), rapports comptables dont TVA, et gestion de fiches clients, entre autres.

Les fonctionnalités pour la restauration

Tiller vise principalement les métiers de la restauration, même si le système s’adapte très bien à d’autres types de commerce également. D’après Tiller, leur système serait utilisé dans 2000 restaurants (janvier 2017).

Les fonctionnalités dédiées spécifiquement à la restauration incluent la gestion des plans de table, la gestion des envois en cuisine, la gestion des menus, la division de note, ainsi que la création de produits hors carte permettant de commander et encaisser un produit unique au prix souhaité.

Il faut également ajouter l’intégration avec les plateformes de livraison (Wysifood, Stuart et Uber Eats), qui donne la possibilité de gérer directement les commandes, mais aussi les partenariats qui permettent aux utilisateurs de se réapprovisionner (TransGourmet) ou de recruter du personnel qualifié (Brigad et Recrute Minute) directement depuis l’application Tiller.

Copie d'écran de l'application Tiller pour tablette et du back office de Tiller

Combien coûte Tiller ?

Contrairement à ses concurrents, Tiller ne communique pas de tarification détaillée, et se justifie en évoquant la modularité de leur solution, qui s’oppose à l’établissement de tarifs génériques. Le prix dépend donc des modules choisis, mais aussi nombre de postes et du matériel utilisé.

Sachez toutefois que l’abonnement de base (sans matériel) pour un poste s’élève à 708 € par an. Le matériel serait vendu au prix du marché. Pour avoir une idée précise de ce qu’il vous en coûtera, il faudra donc contacter Tiller directement.

Le matériel

Tout le matériel nécessaire est inclus dans un coffret appelé Tiller Box, lequel comprend un iPad (Air 2, Pro ou Mini 4) et son support, un tiroir-caisse disponible en deux dimensions et une imprimante Bluetooth Epson.

Également disponibles à l’achat : un « afficheur prix », c’est-à-dire un écran qui facilite la lecture du prix par les clients, une « douchette » pour scanner les codes-barres et enfin le lecteur de carte de SumUp pour ceux qui souhaitent une solution intégrée pour l’encaissement des cartes bancaires.

Il n’y a pas de prix officiel pour la Tiller Box, celle-ci variant en fonction des besoins de chaque client.

Des modules pour varier les possibilités d’encaissement

Les systèmes de caisse pour point de vente à base d’iPad ne comportent généralement pas de fonction d’encaissement des paiements par carte bancaire et il faut recourir à une application tierce, comme celles d’iZettle ou SumUp, qui associent smartphone et mini lecteur de carte.

L’iPad étant capable de fonctionner en mode multitâche, il est toujours possible de basculer vers une application d’encaissement pour carte lorsque l’on fait tourner une application de caisse, mais Tiller pousse l’intégration plus loin grâce à l’utilisation de nombreux modules.

En s’abonnant aux modules spécifiques, il est par exemple possible de faire figurer SumUp ou iZettle dans les moyens de paiement disponible lors de l’encaissement d’un client.

Toutefois, Tiller a noué un partenariat plus étroit avec SumUp. En effet, seul le terminal de SumUp est proposé à la vente par Tiller. Ce partenariat concerne également la tarification : pour les encaissements par carte supérieurs à 5000 € par mois, le taux de commission passe de 1,75 % (le taux fixe pratiqué habituellement par SumUp) à 0,99 % + 5 cents.

Tiller s’est également associé avec Lydia pour offrir aux clients la possibilité de payer avec leur smartphone sans utiliser la carte bancaire. Le commerçant scanne le QR code généré par l’application Lydia sur le smartphone du client, et le tour est joué. La commission n’est que de 0,7 % par transaction.

Fivory, une solution issue de la collaboration entre BNP et le Crédit Mutuel, fonctionne de manière comparable à Lydia. Le taux de commission est un peu plus élevé (1 %), mais ce système de paiement permet d’accumuler des informations sur les clients et d’augmenter leur taux de fidélisation.

Enfin, citons Restoflash, un fournisseur de tickets restaurant numériques que l’on peut scanner directement depuis la caisse Tiller.

Conclusion

Jusqu’à récemment, dans le petit monde des solutions de caisse à base d’iPad, seule celle de SumUp proposait l’encaissement intégré des cartes bancaires. Grâce aux modules, Tiller intègre ce qui manquait à Tactill et SkyTill et offre encore plus de possibilités.

C’est effectivement dans l’intégration d’applications tierces déjà existantes, sous forme de modules, que repose l’originalité de Tiller. Grâce à cette architecture, les fonctionnalités peuvent être étendues facilement en fonction de vos besoins.

Tiller peut être une bonne solution pour les commerçants qui recherchent le maximum de fonctionnalités et de modularité, mais s’avérer moins avantageuse pour d’autres.

Pour arbitrer entre les différentes solutions de caisse, il faudra procéder à une évaluation précise de vos besoins. Par exemple :

  • Aurai-je à réaliser beaucoup d’encaissement de cartes bancaires ?
  • Si je peux me passer de gestion des stocks, existe-t-il une solution moins onéreuse ?
  • Ai-je vraiment besoin d’une application conçue à 100 % pour la restauration ?

Répondre à toutes ces questions est indispensable pour faire le bon choix.