Notre note(4/5)
Yavin loue des terminaux de paiement récents et prêts-à-l’emploi et négocie la commission monétique à votre place.
Yavin s’adresse aux commerçants qui cherchent une solution plus avantageuse que celle offerte par les banques pour louer leur terminal de paiement : une durée d’engagement plus courte, une commission monétique plus faible, un terminal déjà configuré.
  • Les plus : Coûts prévisibles. Commission monétique < 1%. Logiciels déjà installés. Engagement de 12 mois seulement. Société française.

  • Les moins : il faut souscrire soi-même un contrat avec certains réseaux comme American Express.

  • Bien si : Vous recherchez une solution simple et avantageuse pour louer un TPE en dehors des banques.

Qu’est-ce que Yavin ?

La fintech française Yavin propose une solution tout-en-un aux entrepreneurs et commerçants qui ont besoin d’un terminal de paiement.

Yavin se charge de la location et du paramétrage du terminal, ainsi que du flux monétique, avec une tarification simple sans frais cachés.

Dans l’univers Star Wars, Yavin est «la planète où se cache la résistance avant d’attaquer victorieusement l’empire, et détruire l’étoile de la mort ».

L’empire que Yavin vous aide à vaincre est celui des banques qui vous étouffent avec leurs « commissions commerçant » trop élevées, leurs durées d’engagement trop longues et leur paperasse.

Quels taux de commission avec Yavin?

L’un des avantages de Yavin est que vous n’avez pas besoin de négocier les taux de commission avec votre banque, pour espérer descendre en dessous des 1% sur les cartes de débit en zone SEPA, puisque Yavin l’a déjà fait pour vous.

Toutefois, si vous êtes satisfait du contrat monétique passé avec votre banque, vous pouvez le conserver en passant chez Yavin. Ainsi vous êtes certain de toujours obtenir les commissions les plus compétitives.

Avec Yavin, vous pouvez espérer une commission située entre 0,4 % et 0,9 % pour les cartes de débit et de crédit CB, Visa et Mastercard. Cela dépendra du type de votre entreprise et du volume de transactions mensuel.

Les commissions sur les cartes business seront plus élevées et dépasseront les 1%, en raison des frais appliqués par les réseaux. La commission pourra dépasser les 2,5 % sur les cartes cartes émises hors SEPA.

Si votre activité vous amène à encaisser très souvent un certain type de carte, par exemple les cartes hors SEPA, vous pourrez demander à Yavin de vous faire une offre sur mesure.

Location des terminaux : pas de frais cachés

Les terminaux sont disponibles à la location pour 25 € HT/ mois ; nous n’avons pas trouvé moins cher ailleurs à terminal équivalent. Si vous passez par cette offre vous bénéficierez en prime de 2 mois gratuits.

Par ailleurs l’engagement n’est que de 12 mois, contre 36 à 48 mois dans une banque.

L’avantage par rapport aux banques et aux monéticiens indépendants est qu’il n’y a pas de frais cachés ou imprévus liés à la mise-à-jour et l’installation des logiciels.

Les banques et les indépendants peuvent vous facturer en effet plusieurs dizaines d’euro pour chaque mise à jour ou installation de logiciels. Exemple : 60 € HT pour pouvoir accepter les cartes American Express, 25 € HT pour relier le terminal à la caisse, 50-90 € HT pour mettre à jour l’OS du terminal.

Les terminaux de Yavin sont pré-configurés et la maintenance logicielle est incluse dans l’abonnement, donc pas de mauvaises surprises.

Yavin a également intégré la solution de paiement en 3 ou 4 fois Alma à son offre. Cela vous permettra de retrouver la liste des paiements en plusieurs fois directement dans le back-office de Yavin.

Les moyens de paiement acceptés avec Yavin

Il faut distinguer les moyens de paiement acceptés par défaut et les moyens de paiement optionnels.

Paiements acceptés par défaut

Paylib

Tous les terminaux Yavin acceptent les moyens de paiement suivants :

Les cartes bancaires physiques marquées CB (le réseau français du GIE Cartes Bancaires), Visa et Mastercard, nationales et internationale avec le code ou sans contact.

Les portefeuilles électroniques Google Pay, Apple Pay et Paylib, pour les paiements par smartphone.

Moyens d’encaissements optionnels

Voici les moyens de paiement optionnels répertoriés par Yavin:

  • American Express. Attention, cette fois-ci il faudra que vous négociiez vous-même votre contrat avec American Express.
  • Tickets restaurants. Avec l’application Conecs installée par Yavin vous pourrez encaisser tous les tickets restaurants numériques (Chèque Déjeuner, Edenred, Lunchr, etc.). Là aussi, il faudra que vous fassiez vos propres démarches pour obtenir un contrat avec Conecs.
  • Prises de caution avec le logiciel PLBS, pour les hôteliers et les loueurs (ski, vélos, etc.)
  • Alipay et WeChat Ces modes de paiements sont très utilisés par les touristes chinois

Cette liste n’est pas exhaustive.

Yavin peut configurer un terminal en fonction de vos besoins, mais vous pouvez également choisir un appareil pré-configuré. Les deux configurations disponibles actuellement conçues pour la restauration avec notamment la possibilité d’accepter l’ensemble des tickets restaurants, et l’hôtellerie avec la fonctionalité prise de caution.

Avantage de Yavin : l’installation des nouvelles fonctionnalités est incluse dans l’abonnement et se fait très facilement depuis le back-office.

Deux terminaux au choix

Yavin vous permet de choisir entre deux terminaux mobiles, qui sont tous les deux compatible avec les caisses enregistreuses utilisant les protocoles PCL et Concert :

Le Millenium (modèle S920 de Pax Technology), un appareil mobile 3G et Wifi et le Yavin-X (modèle A920 de Pax Technology), qui se connecte également en 4G et arbore une façade totalement lisse grâce à son grand écran tactile.

La carte SIM multi-opérateurs est fournie par Yavin, sans abonnement supplémentaire.

Image  : Yavin

Terminal Millenium de Yavin

Le look du Millenium est assez classique malgré son grand écran.

Image : Pax

Terminal Yavin-X

Le Yavin-X n’a pas de bouton mais une façade en verre tactile .

Grâce à sa caméra arrière, le Yavin-X pourra scanner des codes barres et même des QR codes, pour  encaisser des paiements avec Lydia ou AliPay.

Caractéristiques techniques :

MilleniumYavin-X
ImprimanteOuiOui
ProcesseurARM 11Cortex A7
Batterie3350 mAh (6-7 h)5250 mAh (5,5-7,5 h)
Dimensions
(mm)
165 x 78 x 57176 x 78 x 57
Poids365 g458 g
Taille écran
(pouces)
3,55
Pixels240 x 320720 x 1280
CamérasAvant et arrière
GPRS/3G/4GOuiOui
WifiOuiOui
BluetoothOuiOui
Connexion filairemicro USBmicro USB
GPSOuiOui
OSProlin (Linux)Paydroid (Android)
MilleniumYavin-X
ImprimanteOuiOui
ProcesseurARM 11Cortex A7
Batterie3350 mAh (6-7 h)5250 mAh (5,5-7,5 h)
Dimensions
(mm)
165 x 78 x 57176 x 78 x 57
Poids365 g458 g
Taille écran
(pouces)
3,55
Pixels240 x 320720 x 1280
CamérasAvant et arrière
GPRS/3G/4GOuiOui
WifiOuiOui
BluetoothOuiOui
Connexion filairemicro USBmicro USB
GPSOuiOui
OSProlin (Linux)Paydroid (Android)

Le Millenium et le Yavin-X sont peuvent être utilisés de 2 manières différentes

  • Mobile: connexion au réseau cellulaire (GPRS, 3G, 4G),
  • Portable : connexion au réseau local en Wifi ou connexion à une base en Bluetooth.

La batterie du Millenium et du Yavin-X se charge par un câble USB. L’appareil pourra être utilisé une journée en conditions normales, moins longtemps s’il fait froid ou que l’appareil est utilisé de façon intensive.

Chacun des deux terminaux peut être configuré en fonction des besoins de l’utilisateur.

Pourquoi Yavin et pour qui ?

Les fondateurs de Yavin ont identifié un créneau manquant dans l’offre de terminaux de paiement :

Yavin s’adresse à ceux qui souhaitent louer un terminal dernier cri et personnalisé, sans les inconvénients de la location par les banques, mais qui n’ont pas un chiffre d’affaires suffisant pour passer par une grosse entreprise comme Adyen.

Passer par les banques, que l’on loue ou que l’on achète son terminal, est plus contraignant et plus compliqué : multiples contrats, commission à négocier, engagement longue durée, etc. Pour en savoir plus, lire comment se procurer un terminal de paiement.

Yavin intéressera particulièrement les propriétaires de cafés, restaurants, foodtruck, grâce à l’acceptation des tickets restaurants (Lunchr, Edenred, Sodexo, Apetiz, etc.), ainsi que tous ceux qui encaissent des cautions aussi bien du côté des hôteliers que des loueurs de matériel (ski, vélo, rollers, outils, etc.).

De manière plus générale, Yavin séduira les entrepreneurs qui préfèrent s’adresser à une startup pour leur besoins monétiques plutôt qu’à une banque.

Yavin n’est pas fait pour les entrepreneurs débutants, qui réalisent de faibles volumes d’encaissement ou n’ont pas besoin d’encaisser les titres restaurants : pour ceux-là, les offres d‘iZettle et SumUp sont mieux adaptés.

Yavin face aux banques et aux mainteneurs monétiques

Les terminaux proposés par Yavin ne sont pas très différents de ce qui est proposé ailleurs. Le Desk/5000 est un modèle courant pour les postes fixes. Le modèle mobile Pax S920 (Millenium) est assez rare en France, mais il accueille les mêmes logiciels de base que son équivalent chez Ingenico ou Verifone.

Les taux offerts par les banques et les mainteneurs indépendants sont assez variables. Parfois en dessous, parfois au dessus de 1% pour les cartes bancaires classiques de la zone SEPA. Yavin va se différencier de certaines offres en proposant un taux de commission systématiquement inférieur à 1% pour ces cartes.

Les mainteneurs indépendants sont plutôt performants en ce qui concerne la durée d’engagement, qui descend jusqu’à 12 mois pour certains contrats, alors qu’elle atteint fréquemment les 48 mois chez les banques. Avec ses 12 mois d’engagement Yavin est à la hauteur des autres compétiteurs.

En ce qui concerne le prix mensuel de la location des terminaux Yavin n’est pas radicalement moins cher que les mainteneurs indépendants, mais comme nous l’avons déjà dit, vous n’avez pas de caution ou de surcoût pour l’installation et la mise à jour logiciels.

L’offre de Yavin assure une bonne maîtrise des dépenses malgré une durée d’engagement limitée.

Verdict : une offre bien positionnée

Yavin ne s’adresse ni aux micro-entrepreneurs, ni aux grandes structures gérant des flottes de terminaux, mais à des commerçants réalisant quelques milliers d’euros d’encaissement par mois.

Le niveau de service est identique à celui des banques et des mainteneurs indépendants, mais les frais sont plus prévisibles et vous êtes sûrs de bénéficier de taux de commission intéressants, bien que la durée d’engagement soit bien plus courte que celle des banques.

En bref, Yavin propose une offre bien ficelée, aux tarifs compétitifs, permettant de lisser ses coûts avec une bonne visibilité.