Yavin et Smile and Pay sont deux fournisseurs français de terminaux de paiement et de services monétiques.

Ils commercialisent des solutions préconfigurées et faciles à mettre en place pour accepter les paiements par carte bancaire.

Pourquoi les choisir ? Laquelle des deux solutions est la meilleure pour vous ?

Voyons rapidement ce qui les rapproche et les différentie :

Yavin Logo de Smile&Pay
Yavin Smile and Pay
Location ou Achat Location : 25 € HT/mois
Engagement d’un an obligatoire
Achat : 69 € à 329 € HT
Terminaux  TPE mobiles sans et avec imprimante,  TPE fixe avec imprimante et Pinpad TPE mobiles sans et avec imprimante
Paiements acceptés
  • Cartes : CB, Visa, Mastercard
  • Smartphones : Apple Pay, Google Pay, Paylib
  • Options : AmEx, Tickets restaurants, Prise de caution, Paiement en plusieurs fois. Alipay et WeChat Pay (Yavin uniquement  )
Taux de commission (CB, Visa, Mastercard) 0,6 % à 2,8 % (indicatif) 0,65 % HT à 2,75 % HT
Liens
Yavin Logo de Smile&Pay
Yavin Smile
and Pay
Location
ou vente
Location :
25 € HT/mois
Engagement d’un an obligatoire
Achat : 69 € à 329 € HT
Terminaux  TPE mobile sans et avec imprimante,  TPE fixe avec imprimante et Pinpad TPE mobiles sans et avec imprimante
Paiements
acceptés
  • Cartes : CB, Visa, Mastercard
  • Smartphones : Apple Pay, Google Pay, Paylib
  • Options : AmEx, Tickets restaurants, Prise de caution, Paiement en plusieurs fois. Alipay et WeChat Pay.
Taux de commission
(CB, Visa, Mastercard)
0,6 % à 2,8 % (indicatif) 0,65 % HT  à 2,65 % HT
Liens

Les deux entreprises commercialisent des terminaux de paiement et gèrent également le flux monétique.

Cela signifie que, lorsque vous réalisez un encaissement de cartes bancaires, la transaction n’est pas gérée votre banque mais par Smile and Pay ou Yavin (qui peut faire une exception sur demande).

Une commission est prélevée au passage et  l’argent est stocké sur un compte d’attente avant d’être reversé sur votre compte bancaire.

Yavin et Smile and Pay, pourquoi et pour qui ?

Ces deux fintech françaises ont beaucoup de points communs, mais pas tout à fait la même cible.

Smile and Pay s’adresse aussi bien aux entrepreneurs débutants qui ne réalisent que quelques centaines d’euros de chiffre d’affaires mensuel, qu’aux entreprises plus matures.

De son côté, Yavin se présente comme « le terminal de paiement des commerçants établis », qui en ont assez de passer par leur banque pour louer leur terminal.

Image : Mobile Transaction/Yavin

Yavin : gamme de TPE

Yavin-X en haut à gauche, Mini-X à droite et Yavin-X PinPad en bas.

Image : Mobile Transaction/Smile&Pay

Smile and Pay : gamme de TPE

De gauche à droite : Pocket, Maxi et Super Smile.

Alors que les terminaux de Yavin ne sont disponibles que sur leur site web, ceux de Smile and Pay sont également commercialisés par des partenaires : Allianz, Anytime, Monabank, et la Banque Populaire Paris.

Voir aussi nos avis complets sur Yavin et sur Smile and Pay.

Avantages de Smile and Pay et Yavin

  • La compatibilité avec tous les comptes bancaires pro. Pas besoin de changer de banque.

  • Des taux de commission prénégociés avec CB, Visa et Mastercard.

Grâce à leur implantation en France et à leur connaissance du marché, Smile and Pay et Yavin apportent en plus :

  • Des frais réduits sur transactions par carte, en utilisant le réseau français GIE cartes bancaires.

  • Des moyens de paiement adaptés au marché français : paiement en plusieurs fois, prise de caution, tickets-restaurants, etc.

  • La compatibilité avec de nombreux systèmes de caisse hexagonaux.

Les plus de Yavin

  • Coûts fixes prévisibles et lissés

  • La plus large gamme de terminaux

  • Acceptation de tous les titres restaurants

  • Installations de logiciels de caisse sur les terminaux

Les plus de Smile and Pay

  • Tarifs transparents

  • Accessible à tous les chiffres d’affaires

  • Offre flexible, sans ou avec engagement

  • Taux de 0,65 % HT sur les cartes françaises, si abonnement

  • Acceptation de tous les titres restaurant

Yavin s’adresse à des commerçants dont le chiffre d’affaires est important et régulier. Si vous n’encaissez que quelques centaines d’euros par mois, allez directement chez Smile and Pay ou bien un concurrent comme Zettle ou SumUp.

Tarifs et frais : Smile and Pay est plus abordable

Nous allons essayer de comparer le coût des deux offres à terminal équivalent, mais il faut d’abord comprendre la différence de structure tarifaire entre Yavin et Smile and Pay.

Yavin Smile and Pay
Location du terminal 19 € à 25 € HT/mois
Achat du terminal 69 € à 349 € HT
Abonnement Inclus dans la location Optionnel : 29  HT/mois (avec engagement) à 35 € HT/mois (sans engagement)
Taux de commission sur
CB Visa et Mastercard
0,6 % – 1,5 % en fonction du volume
2,5-2,8 % Hors SEPA
0,65 % HT  (avec abonnement) à 1,65 % HT
2,55 HT à 2,65 % HT Hors SEPA
Yavin Smile
and Pay
Location du terminal 19 €  à 25 € HT/mois
Achat du terminal 69 €  à 349 € HT
Abonne-
ment
Inclus dans la location optionnel :
24 à 29 € HT/mois
Taux de commission sur
CB Visa et Mastercard
0,5 %
à 2,8 %
0,65 % HT  (avec abonnement) à 1,65 % HT
2,55 HT à 2,65 % HT Hors SEPA

Notez que Smile and Pay facture la TVA sur ses frais de transaction. Celle-ci est déductible, mais la plupart des micro-entrepreneurs ne pourront pas la récupérer.

Chez Yavin : location du TPE, abonnement et engagement d’un an

Le calcul des coûts se décompose ainsi chez Yavin :

Location du terminal : 25 € HT/mois. Engagement de un an.

Commission sur les frais de  transaction, d’après nos informations, située entre 0,6 % et 1 %, selon votre chiffre d’affaires, pour les cartes personnelles de la zone SEPA (Europe) et 2,5 % hors SEPA, d’après les chiffres qui nous ont été communiqués.

La commission monte à 1,5 %  pour les cartes business et 2,8 % pour toutes les cartes business hors SEPA. Malheureusement, Yavin n’affiche plus ses tarifs sur son site, il faudra demander un devis.

Chez Smile and Pay :  achat du TPE, abonnement et engagement facultatifs

Achat du terminal : de 69 € HT à 329 € HT.

Commission sur les frais de transaction : 1,65 % HT sur toutes les cartes de la zone SEPA avec la formule sans engagement ni abonnement.
Seulement 0,65 % HT/mois sur les cartes françaises avec un abonnement de 35 € HT/mois, sans engagement, qui descend à  29 € HT/mois si l’on s’engage sur un an. Hors SEPA les frais sont de 2,65 % HT ou 2,55 % HT avec abonnement.

Comparatif du coût d’utilisation

Intéressons-nous tout d’abord aux coûts fixes, c’est-à-dire qui ne dépendent pas du chiffre d’affaires.

Ceux de Yavin sont faciles à calculer, car ils se résument au montant de la location par mois. Pour Smile and Pay, il faudra prendre en compte le prix d’achat du terminal, ainsi que le coût de l’abonnement, qui est facultatif.

Pour que la comparaison soit intéressante, nous allons comparer les coûts d’utilisation de deux terminaux de paiement équivalents : en l’occurrence un appareil haut-de-gamme, le Pax A920, que l’on retrouve chez Yavin et Smile and Pay sous deux noms différents : le Yavin-X et le Super Smile.

Coûts fixes par an pour un TPE Pax A920 chez Yavin ou Smile and Pay
Yavin Smile and Pay
Achat du terminal 349 € HT
Abonnement Inclus dans la location Facultatif : 348 € HT/an
Taux de commission réduit sur CB
Coût par an sur 3 ans 228 € HT à 300 € HT Sans ou avec abonnement :
Sans : 116 € HT
Avec  : 464 € HT
Coût par an sur 4 ans  Sans : 87 € HT
Avec : 435 € HT
Coût par an sur 5 ans Sans : 70 € HT
Avec : 418 € HT
Coût par an sur 6 ans Sans : 58 € HT
Avec : 406 € HT
Coûts fixes par an pour un TPE Pax A920 chez Yavin ou Smile and Pay
Yavin Smile
and Pay
Achat du terminal 349 € HT
Abonnement Inclus dans la location Facultatif : 348 € HT/an
Taux de commission réduit sur CB
Coût par an sur 3 ans 228 € HT à 300 € HT Sans ou avec abonnement :
Sans : 116 € HT
Avec  : 464 € HT
Coût par an sur 4 ans  Sans : 87 € HT
Avec : 435 € HT
Coût par an sur 5 ans Sans : 70 € HT
Avec : 418 € HT
Coût par an sur 6 ans Sans : 58 € HT
Avec : 406 € HT

On s’en doutait mais c’est encore plus clair maintenant : les coûts fixes de Yavin sont plus faciles à prévoir, alors que ceux de Smile and Pay dépendent de la durée de vie du terminal et la présence ou non d’un abonnement.

On voit que les coûts fixes  par an sont plus faibles chez Smile and Pay avec la version sans abonnement. Il peuvent même être très bas si vous achetez le Mini à 69 € HT, puisque cela ne vous coûtera que quelques euros par an sur la durée. C’est pourquoi il vaut mieux commencer avec Smile and Pay quand on débute.

Pour la lisibilité des coûts variables c’est l’inverse : ceux de Smile and  Pay sont plus faciles à prévoir, car Smile and Pay publie sa grille tarifaire contrairement à Yavin.

Si l’on réalise peu d’encaissements par mois (moins de 3000 €), on a intérêt à utiliser Smile and Pay dans sa version sans abonnement, car le volume d’encaissement ne justifie pas le passage à la version avec abonnement pour bénéficier d’un taux de commission réduit.

Au-delà l’abonnement avec engagement d’un an permet de réaliser pas mal d’économies, grâce au taux réduit sur les cartes bancaires françaises :

Smile and Pay : frais de transaction sur les cartes françaises de particuliers (HT)
Montant mensuel 1000 € 5000 € 10 000 € 15 000 €
Abonnement mensuel 0 € 29 €/mois
Taux de transaction 1,65 % 0,65 %
Taux, abonnement inclus 1,65 % 1,2 % 0,94 % 0,84 %
Smile and Pay : frais de transaction sur les cartes françaises de particuliers (HT)
Montant mensuel 1000 € 5000 € 10 000 € 15 000 €
Abonnement mensuel 0 € 29 €/mois
Taux de transaction 1,65 % 0,65 %
Taux, abonnement inclus 1,65 % 1,2 % 0,94 % 0,84 %

Dans la réalité, vous encaisserez un mélange de 70-90 % de cartes françaises personnelles et de 10-30% d’autres cartes, ce qui augmentera le taux de transaction.

Pour connaître le coût total, il faudra en outre additionner coûts variables et fixes qui dépendront du terminal que vous avez choisi.

C’est pourquoi nous vous incitons à vous rendre sur le site de Smile and Pay et le site de Yavin, et à contacter leurs services commerciaux respectifs, si vous avez des doutes.

Moyens de paiement et options monétiques

Par défaut, les terminaux de Yavin et Smile and Pay acceptent un certain nombre de moyens de paiement : les cartes bancaires du réseau CB, les cartes Visa et Mastercard, mais aussi les portefeuilles électroniques comme Apple Pay ou Google Pay.

Paiements acceptés par défaut par Yavin et Smile and Pay
 Yavin Smile and Pay
CBVisaVisa ElectronMastercardMaestroNFCApple PayGoogle PaySamsung PayPaylib
Paiements acceptés par défaut par Yavin et Smile and Pay
 Yavin Smile
and Pay
CBVisaVisa ElectronMastercardMaestroNFCApple PayGoogle PaySamsung PayPaylib

Les taux de commission qui s’appliquent sur les cartes CB, Visa et Mastercard sont ceux étudiés dans la section tarif : entre 0,4 % et 2,5 % pour Yavin  et 0,75 % à 2,75 % HT pour Smile and Pay.

Les frais de transaction des moyens de paiement optionnels ne sont pas les mêmes :

Le tarif des cartes American Express a été prénégocié par Smile and Pay : 0 % de frais de transaction American Express jusqu’à 3000 € d’encaissement par an chez Smile and Pay. Au-delà, une commission forfaitaire s’applique : 30 € jusqu’à 6000 €, 60 € jusqu’à 6000 €, etc.

Dans le cas de Yavin, il faudra négocier les frais avec American Express.

En ce qui concerne les moyens de paiement chinois Alipay et WeChat Pay, vous pourrez les accepter avec tous les terminaux de Yavin ainsi que le Super Smile de Smile and Pay.

Paiements optionnels acceptés par Yavin et Smile and Pay
Yavin Smile and Pay
Carte bancaire American Express
Commission à négocier avec AmEx
American ExpressLogo de La Carte Française
Commission AmEx : 0 % si moins de  3000 €/an
QR Codes Alipay
Commission de 2 %
Super Smile uniquement :
Alipay
Commission de 2 %
Tickets Resto
+ Swile + Cartes de première génération + QR Codes Resto flash
Options monétiques
  • Prise de caution PLBS
  • Paiement en plusieurs fois avec Alma. Frais : 3,8 % dégressif
  • Prise de caution PLBS
  • Paiement en plusieurs fois avec Alma. Frais : 3,8 % dégressif
  • VAD = vente à distance (Maxi uniquement)
Liens de paiement Oui avec Lydia pro Non
Paiements optionnels acceptés par Yavin et Smile and Pay
Yavin Smile
Pay
Carte bancaire American Express
Commission à négocier avec AmEx
American ExpressLogo de La Carte Française
Commission AmEx : 0 % si moins de  3000 €/an
QR Codes Alipay
Commission de 2 %
Super Smile uniquement :
Alipay
Commission de 2 %
Tickets Resto
+ Swile + Cartes de première génération + QR Codes Resto flash
Options monétiques
  • Prise de caution PLBS
  • Paiement en plusieurs fois avec Alma. Frais : 3,8 % dégressif
  • Prise de caution PLBS
  • Paiement en plusieurs fois avec Alma. Frais : 3,8 % dégressif
  • VAD = vente à distance (Maxi uniquement)
Liens de paiement Oui avec Lydia pro Non

La Carte Française, dont on aperçoit le logo à côté de celui d’American Express dans la colonne de Smile and Pay, est une carte cadeau délivrée par des commerces qui mettent l’accent sur le made in France. Il n’y a pas surcoût lors de la transaction.

La carte Conecs est une carte à puce acceptant les titres-restaurants de deuxième génération (Sodexo, Edenred, Natixis, Up Chèque déjeuner). Elle est compatible avec Yavin et Smile and Pay. Yavin est compatible avec l’ensemble des titres-restaurants dématérialisés : Conecs et titres compatibles comme Apetiz, Swile, titres de première génération comme les anciennes cartes Chèque Déjeuner, et enfin QR codes Resto-Flash. Smile and Pay accepte l’ensemble des titres-restaurant sauf Swile.

L’application Lydia Pro est disponible directement sur les terminaux Yavin. Elle permet d’envoyer un lien de paiement à un client, qui le dirige vers une page de paiement en ligne. Pratique si un client a oublié sa carte bancaire.

Terminaux : la gamme de Yavin est un peu plus étendue

Nous distinguerons trois catégories dans l’offre de Yavin et de Smile and Pay.:

  • Les Mini-TPE mobiles, qui ne peuvent pas fonctionner sans une application installée sur un mobile
  • Les TPE mobiles avec imprimante incorporée
  • Les TPE fixes

Mini-TPE mobiles

Les deux appareils en lice sont le Mini-X de Yavin et le Pocket Smile de Smile and Pay.

Le Mini X dispose d’une connexion Wifi et 4G qui lui permet de se connecter tout seul au réseau.

Le Pocket Smile est disponible en deux versions :

  • Une version non autonome qui doit se connecter en Bluetooth à un téléphone mobile pour accéder au réseau
  • Une version autonome Wifi et 3G, mais plus chère

Image : Yavin

Terminal Mini-X de Yavin

Mini-X de Yavin, un terminal Android de poche.

Image : EC, Mobile Transaction

Pocket Smile

Le Pocket Smile est plus classique.

Ces deux appareils sont dépourvus d’imprimantes ; vous devrez donc envoyer le reçu de carte bancaire au client par email ou SMS.

Mini-X Pocket Smile
Imprimante Non Non
Connectivité Wifi et 4G Bluetooth ou Wifi et 3G
OS Android Linux
Prix Location : 19 € HT/mois Achat : 69 € HT pour le modèle de base
179 € HT pour le modèle Wifi et 3G – Payable en 3x sans frais.
Mini-X Pocket
Smile
Imprimante Non Non
Connecti-
vité
Wifi et 4G Bluetooth ou Wifi ou 3G
OS Linux Android
Prix Location : 19 € HT/mois Achat :
69 € HT pour le modèle de base
179 € HT pour le modèle Wifi et 3G – Payable en 3x sans frais

Grâce à son OS Android, le Mini-X peut faire fonctionner des logiciels de caisse, comme les autres modèles de Yavin.

Le Pocket Smile ne peut pas faire tourner ce type de logiciel, mais il peut encaisser, comme le Mini-X, les paiements en plusieurs fois, accepter les prise de caution, etc.

Les terminaux mobiles avec imprimante

Le premier modèle dans la montée en gamme est le Maxi Smile. C’est un terminal de fabrication Pax, modèle S920, qui tourne sous Linux. On ne peut pas y installer autant de logiciels que sur les modèles qui suivent.

Ensuite on trouve deux versions du A920 de Pax, un terminal Android doté d’un très grand écran tactile : le Yavin-X et le Super Smile de Smile and Pay. Seule la surcouche logicielle diffère. Le matériel est le même.

Image : EC, Mobile Transaction

Maxi et Pocket Smile

Le Maxi Smile, à gauche, est plus encombrant que le Pocket, à droite.

Image : EC, Mobile Transaction

Yavin X ou Super Smile

Le Yavin-X est identique au Super Smile.

Le Maxi Smile est plus rustique que les deux autres, ce qui plaît à certains utilisateurs. Il est également moins cher.

Le Yavin-X et le Super Smile ne comportent aucun bouton, puisque toute la façade avant est occupée par l’écran tactile. La face inférieure est pourvue d’une caméra capable de scanner codes-barres et QR-codes, ce qui est indispensable pour les paiements avec Alipay et WeChat Pay.

Maxi Smile Yavin-X et Super Smile
Imprimante Oui Oui
Connectivité Wifi et 3G Wifi et 4G
OS Linux Android
Prix Achat : 229 € HT – Payable en 3x sans frais. Yavin-X
Location : 25 € HT/mois
Super-Smile
Achat : 329 € HT – Payable en 3x sans frais.
Maxi Smile vs Yavin-X et Super Smile
Maxi Smile Yavin-X et
Super Smile
Imprimante Oui Oui
Connecti-
vité
Wifi et 3G Wifi et 4G
OS Linux Android
Prix Achat :
229 € HT

Payable en 3x sans frais

Yavin-X
Location : 25 € HT/mois
Super-Smile
Achat : 329 € HT

Pour l’instant le point négatif du Super par rapport au Yavin-X est l’impossibilité d’installer des logiciels de caisse. C’est théoriquement possible, mais Smile and Pay n’a pas encore développé cette fonctionnalité.

Terminal fixe : le seul modèle est chez Yavin

Le Yavin-X PinPad est destiné à rester toujours en place sur un point de vente. Il est équipé d’une imprimante et d’un clavier déporté ou pinpad.

Pour l’instant, Smile and Pay ne dispose pas de modèle équivalent.

Image : Yavin

Yavin-X Fixe et Pinpad

Le pinpad permet au client de procéder au paiement sans avoir à toucher le terminal principal.

Yavin-X Pinpad
Imprimante Oui
Connectivité Wifi, 4G et Ethernet
OS Android
Prix Location : 25 € HT/mois
Yavin-X Pinpad
Imprimante Oui
Connectivité Wifi, 4G et Ethernet
OS Android
Prix Location : 25 € HT/mois

Pour un point de vente fixe disposant de peu d’espace, le Yavin-X PinPad est une bonne solution,  grâce à sa capacité à faire fonctionner des logiciels de caisse.

Ce qui nous amène à l’avant-dernier point de ce comparatif :

Logiciels de caisse : avantage Yavin

Un terminal de paiement peut-être complètement autonome, ou bien interagir avec d’autres équipements ou logiciels, notamment des systèmes de caisse.

Lorsque l’on n’utilise un terminal de paiement que de manière occasionnelle, il est tout à fait possible de noter manuellement les transactions ou d’utiliser un logiciel de caisse non compatible, c’est-à-dire qui n’est pas capable d’envoyer automatiquement le montant de la transaction au terminal.

Au contraire, lorsque l’on réalise beaucoup de transactions par jour, il est important d’utiliser un terminal compatible, pour gagner du temps et supprimer les erreurs de saisie. Sachez que  Yavin et Smile and Pay sont compatibles avec les protocoles de caisse Concert et PCL utilisés par la majorité des logiciels de caisse installés sur PC voire sur tablette.

Image : Yavin

Caisse Connectil Yavin

L’application de caisse Connectill est disponible sur les TPE de Yavin.

Précisons que dans le cas de Smile and Pay, la compatibilité ne concerne que le Maxi et le Super Smile, et non le Pocket Smile.

Point fort de Yavin : l’installation du logiciel de caisse directement sur le terminal. Yavin n’a pas développé sa propre solution de caisse mais travaille à la compatibilité de ses terminaux avec des logiciels déjà existants. Il est d’ores et déjà possible d’installer 7 logiciels de caisse différents sur les terminaux de Yavin dont Connectill, Rover Cash et Lightspeed. Contactez Yavin si vous avez besoin d’une intégration en particulier.

Cette possibilité fait malheureusement défaut à Smile and Pay pour l’instant.

Petit pas vers l’e-commerce…

De plus en plus de commerçants français comprennent la nécessité d’offrir à leurs clients une expérience omnicanal, soit la possibilité d’acheter leurs produits sur différents canaux de vente. C’est-à-dire non seulement en magasin, mais aussi à distance, dans une boutique en ligne ou sur les réseaux sociaux.

Deux possibilités : expédier les articles au client, ou le laisser récupérer en boutique ce qu’il a acheté en ligne. Cette dernière méthode est appelée Click and Collect.

Smile and Pay s’est associé à Tastycloud, un fournisseur de solution d’e-commerce initialement spécialisé dans la restauration. Smile and Pay fournit la passerelle de paiement, ce qui permet de centraliser toutes ses ventes sur un seul compte. La tarification de la passerelle de paiement est la même que pour le terminal, sans coûts fixes par transaction, ce qui en fait l’une des solutions les moins chères du marché.

En outre, les clients de Smile and Pay bénéficient d’un tarif préférentiel pour l’abonnement.

Image : Smile and Pay

TastyCloud avec Smile and Pay

Avec Click&Smile centraliser les encaissements en ligne et en présentiel sur le même compte.

Pour l’instant Yavin ne propose que la solution d’e-commerce de Connectill. Celle-ci est extrêmement rudimentaire et inefficace au niveau du référencement par les moteurs de recherche, mais elle a l’avantage d’être connectée au catalogue de produits du logiciel de caisse Connectill installée sur les terminaux de Yavin.

Aucune des deux solutions proposées n’est satisfaisante, mais ça n’est qu’un début. Idéalement, il faudrait pouvoir disposer d’un logiciel de caisse certifié, dont le catalogue de produits soit synchronisé à une plate-forme d’e-commerce efficace.

Conclusion : Yavin ou Smile and Pay ?

On a vu que Yavin et Smile and Pay sont deux solutions d’encaissement bien adaptées au marché français. La première met l’accent sur la location des terminaux, la deuxième sur l’achat. L’offre de terminaux couvre la plupart des besoins des petits commerçants et entrepreneurs.

Pour démarrer son activité, il est plus intéressant de se tourner vers Smile and Pay, en raison des coûts fixes très faibles et de l’offre sans abonnement. Cela ne veut pas dire que vous devrez changer de fournisseur au dessus de quelques milliers d’euros de chiffre d’affaires, car la tarification dégressive est de plus en plus intéressante au fur et à mesure que le volume de vente augmente.

Toutefois l’inconvénient de Smile and Pay est l’investissement initial, dû à l’achat du terminal, surtout en ce qui concerne le modèle avec imprimante. Pensez à recourir au paiement en trois fois.

L’avantage de Yavin et du modèle de la location est que vous n’aurez que quelques dizaines d’euros à débourser au départ, et qu’il sera plus facile de lisser vos coûts.

Inconvénient : il faut s’engager sur un an et les les frais fixes sont trop élevés si le chiffre d’affaires n’augmente pas rapidement, ce qui n’en fait pas une solution idéale pour débuter.

Nous regrettons également un manque de transparence de Yavin sur les frais de transaction, contrairement à Smile and Pay.

C’est pourquoi Yavin est surtout intéressant à partir de plusieurs milliers d’euros de chiffre d’affaires mensuel, surtout comme alternative aux solutions des banques. Comme il n’est malheureusement pas possible de connaître à l’avance les frais de transaction de Yavin, vous devrez leur demander un devis, pour savoir si leur offre est plus avantageuse dans votre cas.