Le terminal de paiement PAX A920 est de plus en plus présent sur le marché français, non sans raison.

Doté d’un design flatteur et des dernières technologies, il se pose en concurrent sérieux des modèles proposés par Ingenico ou Verifone.

Nous avons reçu pour test deux exemplaires de A920 commercialisé par Yavin sous le nom de Yavin-X et par Smile and Pay sous le nom de Super Smile.

Voyons en détail à quoi ressemble le PAX A920, en quoi il peut répondre à vos attentes, et où se le procurer.

Un terminal moderne et esthétique

Le A920 est conçu par PAX Technology, une société chinoise qui commence à se faire une place de choix dans le petit monde des terminaux de paiement.

Il est destiné aux entrepreneurs et commerçants qui recherchent un terminal mobile combinant richesse fonctionnelle et apparence flatteuse.

  • Donne un aspect moderne à votre commerce

  • S’adapte à votre activité

  • Accepte de très nombreux moyens de paiement

  • Fonctionne partout

Le PAX A920 est beaucoup plus réussi d’un point esthétique que son concurrent d’Ingenico, le Move 5000. Pas de boutons, mais un grand écran tactile qui occupe toute la façade.

Si l’on ajoute le système d’exploitation basé sur Android, on obtient un terminal capable d’utiliser des logiciels perfectionnés, comme des logiciels de caisse, ou de relation client.

Photo : Emmanuel Charpentier (EC), Mobile Transaction

PAX A920 vue gauche

Un terminal agréable à utiliser et à regarder.

Ce terminal accepte tous les types de paiement récents : carte à puce avec et sans contact, bande magnétique, paiement par smartphone, et paiement par QR Code, grâce à sa caméra incorporée.

Pas besoin d’imprimante déportée pour imprimer les reçus : le PAX A920 comporte une imprimante intégrée dans le haut de l’appareil.

Enfin mentionnons qu’il fonctionne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, grâce à sa double connectivité Wifi et 4G.

Caractéristiques techniques

Le système d’exploitation basé sur Android du A920 requiert un processeur puissant, mais qui ne fasse pas baisser trop vite le niveau de la batterie. PAX a opté pour le Cortex A7 d’ARM, qui correspond à la version basse consommation du Cortex A9 que l’on trouve par exemple chez les derniers modèle mobiles de Verifone.

Pour l’écran PAX a choisi pour une dalle 5″ IPS, qui garantit une bonne qualité d’affichage quel que soit l’angle de vision. Cet écran tactile s’utilise sans stylet.

Spécifications du terminal PAX A920
Système d’exploitation Paydroid (Android 7)
Processeur Cortex A7 d’ARM
Mémoire 8 Go de mémoire flash  + 1 Go DDR RAM, ou le double en option. Mémoire de stockage extensible par carte micro SD jusqu’à 128 Go
Dimensions et poids 176 x 75 x 57 mm. 458 g batterie incluse
Batterie 5250 mAh
Lecteur de carte Puce, NFC et magnétique. Certification PCI PTS 5.x. EMV 1 et 2
Écran Tactile couleur 5″. Dalle IPS 720 x 1280 px (WXGA)
Audio Buzzer, haut parleur et micro
Caméras Avant 0,3 Mpx. Arrière 5Mpx
Connectivité sans fil 4G et Wifi 2,4 GHz
Géolocalisation GPS, GLONASS, BEIDOU
Imprimante Bobines de 57 x 40 mm. Vitesse 40 mm/s.
Ports Micro USB et broche POGO

Les 5250 mAh de la batterie assurent 5 à 7 heures d’utilisation en condition normale. La batterie dure moins longtemps quand il fait froid. À ce propos, le Pax A920 est conçu pour fonctionner entre -10 et + 50 °C.

En ce qui concerne la géolocalisation, vous n’aurez besoin en pratique que du GPS. Cette fonctionnalité peut être requise par certains logiciels. Les autres systèmes de localisations (Glonass et Beidou) sont destinés aux marchés russes et chinois.

Déballage du PAX A920

Le terminal et la base de rechargement sont livrés dans des emballage séparés.

Commençons par le terminal :

Photo : EC, Mobile Transaction

Déballage du Pax A920 boite fermée

Pour cette séance de déballage, le PAX A920 est fourni par Yavin, qui a apposé une étiquette personnalisée.

Bon, pour être honnête PAX n’a pas fait un gros effort sur l’emballage qui n’est pas à la hauteur du contenu. Cela ne contribue pas à ajouter de la valeur perçue au produit.

Photo : EC, Mobile Transaction

Déballage du PAX A920 boîte ouverte

Le terminal est emballé assez sommairement. 

Votre fournisseur expédiera le terminal dans un suremballage, donc ne vous inquiétez pas pour le transport.

Photo : EC, Mobile Transaction

Déballage du PAX A920 compartiment ouvert

Le câble USB, le rouleau pour l’imprimante et l’adaptateur se trouvent dans un compartiment séparé.

Photo : EC, Mobile Transaction

Déballage du PAX A920

L’écran est protégé par un film transparent à retirer avant utilisation.

La base de rechargement peut être achetée séparément. Elle porte la référence L920.

Photo : EC, Mobile Transaction

Emballage de la base du PAX A920

Photo : EC, Mobile Transaction

Déballage de la base PAX L920

Aucun câble n’est fourni avec la base, car celle-ci utilise le câble du terminal.

Voyons à quoi ressemble le PAX A920 d’un peu plus près :

Le PAX A920 en détail

Le terminal donne dans l’ensemble une impression de robustesse correcte. Le plastique est blanc nacré, légèrement brillant et offre un aspect assez flatteur.

On a déjà mentionné l’intérêt d’un grand écran pour utiliser des logiciels. La façade lisse offre un avantage supplémentaire: elle est très  facile à désinfecter. Revers de la médaille : les traces de doigts. Prévoyez des chiffons pour verres de lunettes et des lingettes nettoyantes.

Photo : EC, Mobile Transaction

PAX A920 vue arrière

Le PAX A920 arbore le logo « sans contact » sur la face arrière. C’est là que le client doit poser sa carte. Au-dessus, on peut voir la fente qui sert à lire les pistes magnétiques.

Le fait que la zone sans-contact se trouve à l’arrière présente un inconvénient : cela vous obligera à pivoter le terminal à 180° pour ce type de paiement.

Photo : EC, Mobile Transaction

PAX A920 vue du lecteur de carte

Vue du lecteur de carte à puce du A920.

En ce qui concerne la sécurité des transactions, le terminal répond aux normes EMV (Europay Visa et Mastercard) et PCI 5x, valables jusqu’en 2029.

Le PAX A920 est capable de lire des fichiers multimédia et des animations incluses dans les applications. Ce n’est pas forcément utile, mais cela explique la présence de deux boutons de volume sur l’appareil.

Photo : EC, Mobile Transaction

PAX A920 bouton marche arrêt et volume

Sur la face droite, on trouve le bouton de marche-arrêt et celui qui sert à hausser le volume.

Sue la face gauche : le bouton de baisse du volume, et plus bas le port micro USB.

Photo : EC, Mobile Transaction

Caméra arrière du PAX A920

La double caméra arrière est conçue pour lire très rapidement codes-barres et QR codes.

Cela apporte pas mal de fonctionnalités potentielles au terminal : par exemple le scan des articles avec le terminal pour accélérer le passage en caisse, si l’on n’a pas besoin d’investir dans une solution de caisse complète.

Le lecteur de QR Code offre la possibilité d’accepter les paiements avec Lydia et LyfPay. Cela fonctionne aussi avec les solutions chinoises WeChatPay et AliPay, sachant que vous pourrez aussi afficher un QR code à scanner sur votre écran, si c’est la méthode que vos clients chinois préfèrent.

Photo : EC, Mobile Transaction

PAX A920 : logement du rouleau d'imprimante ouvert.

L’ouverture du logement du rouleau pour l’impression des reçus est relativement aisée.

Il s’agit de bobines standard de 57 mm de largeur et 40 mm de diamètre. La bobine se pose simplement dans le compartiment, sans mandrin ; elle est entraînée par un rouleau qui se trouve près de la sortie du papier.

Photo : EC, Mobile Transaction

Batterie du PAX A920

La batterie est facile à changer.

Malheureusement, cette batterie ou son équivalent ne semble pas encore référencée dans le commerce ; il faudra vous adresser à votre fournisseur.

Accessoire recommandé : la base de rechargement

La base de rechargement n’est pas un accessoire indispensable, mais nous vous conseillons d’en acquérir une, si elle n’est pas déjà fournie avec votre terminal, si celui-ci est posé sur un plan de travail ou un comptoir.

Photo : EC, Mobile Transaction

PAX A920 : branchement câble micro USB

Le câble micro USB se branche sur la face gauche, en absence de base de rechargement.

La qualité de fabrication de la base n’est pas à la hauteur de celle du terminal. Il s’agit d’un plastique blanc mat assez banal. Ce  n’est toutefois pas une catastrophe esthétique.

Photo : EC, Mobile Transaction

PAX A920 posé sur sa base

Les encoches de la base facilitent la préhension.

Photo : EC, Mobile Transaction

Base du PAX A920 avec le câble

Pour alimenter le socle de chargement du A920, utiliser le câble fourni avec le terminal.

Où se procurer le PAX A920 ?

Certaines banques commencent à commercialiser le PAX A920. Nous pouvons mentionner le Crédit Agricole à travers sa filiale AVEM.

Le terminal est également disponible depuis l’année 2020 auprès des monéticiens indépendants.

Si le PAX A920 vous intéresse et que vous recherchez une solution complète intégrant la gestion du flux monétique, et qui soit complètement indépendante des banques, c’est-à-dire compatible avec n’importe quel compte bancaire, nous vous recommandons ces deux solutions :

À l’achat : le Super Smile de Smile and Pay, une société française. Le Super n’est autre que le PAX A920, doté d’une surcouche logicielle, offrant l’encaissement de nombreux types de paiement dès le déballage de l’appareil. Lire notre avis sur le Super Smile.

À la location : le Yavin-X, toujours basé sur le PAX A920 mais commercialisé par Yavin une autre société française. Yavin propose des services proches de ceux de Smile and Pay, mais s’adresse à des entreprises dont le chiffre d’affaires est un peu plus élevé et qui apprécient la possibilité de lisser les coûts offerte par la location. Lire notre avis sur Yavin.

Verdict

Le PAX A920 vient marcher sur les plates-bandes du Move 5000 d’Ingenico. Meilleur design, très grand écran, OS Android : le PAX A920 est un excellent choix pour un petit entrepreneur qui a besoin de mobilité (restaurant, bars, encaissement dans les rayons, VTC, taxi), d’un encombrement réduit et d’un maximum de fonctionnalités : acceptation de nombreux modes de paiement, impression de reçus et utilisation d’un logiciel de caisse directement sur le terminal.