Notre note(4/5)

Une solution simple d’encaissement en présentiel et à distance, enfin disponible en Belgique.

Avec ses terminaux de paiement bon marchés, sa solution monétique incluse et ses options d’encaissement en ligne, SumUp permet de démarrer une activité entrepreneuriale sans se ruiner.
  • Les plus : Très simple et rapide à installer. Ne nécessite pas de carte de domiciliation bancaire. Pas d’abonnement, pas de frais fixes. Très nombreux moyens de paiement acceptés.

  • Les moins : Taux de commission un peu élevé.

  • Achetez si : Vous recherchez une solution simple et performante, sans abonnement mensuel.

L’offre de SumUp en Belgique

SumUp est une entreprise berlinoise dont le siège est actuellement situé à Londres. Elle commercialise son éventail de services dans différents pays européens ainsi que sur le continent américain.

Le nombre de services proposés varie d’un pays à l’autre.

En Belgique, l’offre de SumUp se compose de :

  • Une solution monétique pour l’encaissement des cartes bancaires
  • Deux terminaux de paiement disponible à l’achat : les SumUp Air et 3G
  • Un logiciel de facturation comprenant un module d’encaissement
  • Une boutique en ligne rudimentaire

Grâce à l’offre monétique incluse, vous n’avez pas besoin de signer un contrat monétique avec une banque. SumUp est compatible avec tous les comptes professionnels en euro. L’argent encaissé est viré par SumUp sur votre compte au bout de quelques jours.

L’inscription à SumUp Belgique se fait entièrement en ligne.

Tarifs et frais

Parce qu’un tableau vaut mieux qu’un long discours :

Abonnement mensuel 0 €
Données GPRS/3G 0 €
Encaissement de cartes bancaires par un terminal 2,75 % par transaction
Achat du SumUp Air 29 € HT
Achat du SumUp 3G 99 € HT
Paiement en ligne (boutique et facturation) 2,50 €

Comme il n’y a pas d’abonnement ou de frais de mise en service, vous ne payez qu’en fonction de votre chiffre d’affaires.

SumUp commercialise deux terminaux en Belgique

Ces deux terminaux diffèrent par leur conception. Le premier, le SumUp Air nécessite l’utilisation d’un appareil mobile, alors que le second, le SumUp 3G, peut se connecter tout seul au réseau Wifi ou 3G. Bien entendu, le prix n’est pas le même.

SumUp Air SumUp 3G
SumUp Air et smartphone SumUp 3G
Prix  29 € HT
99 € HT
Offre
Fonctionne sans smartphone / tablette
Connexion En Bluetooth à une application mobile Wifi, GPRS, 3G
Dimensions 8,4 x 8,4 x 2,3 cm 13,3 x 7,1 x 1,9 cm
Intégration avec caisse enregistreuse
SumUp Air SumUp 3G
SumUp Air et smartphone SumUp 3G
Prix
 29 € HT
99 € HT
Offre
Fonctionne sans smartphone / tablette
Connexion
En Bluetooth à une application mobile Wifi, GPRS, 3G
Dimensions
8,4 x 8,4 x 2,3 cm 13,3 x 7,1 x 1,9 cm
Intégration avec caisse enregistreuse

Voyons un peu plus en détail le premier terminal conçu par SumUp, le SumUp Air.

Le terminal SumUp Air

Il s’agit d’un terminal qu’on peut qualifier de bon marché, puisqu’il est vendu au prix de 29 €.

Ce faible prix s’explique par la conception du terminal : celui-ci a impérativement besoin d’un smartphone ou d’une tablette pour fonctionner, c’est-à-dire pour se connecter aux serveurs de SumUp et à ceux de la banque du client. La connection au mobile se fait par Bluetooth.

Il s’agit toutefois d’un appareil ergonomique et à l’apparence soignée, doté d’une agréable façade en verre tactile, qui évite l’emploi de boutons.

Photo : Emmanuel Charpentier, Mobile Transaction.

SumUp Air sur fond bleu vu de face

Le design épuré du SumUp Air.

Grâce aux capacités de connexion du téléphone, ce terminal pourra être utilisé aussi bien à l’intérieur d’un bâtiment (en utilisant le Wifi) qu’à l’extérieur, par exemple sur un marché, via le réseau cellulaire.

En l’absence d’imprimante, le reçu est envoyé au client par e-mail ou SMS.

Le SumUp Air utilise une application de caisse installée sur le smartphone. Cette application vous permettra de créer un catalogue de produits, avec différents taux de TVA et des variantes, pour accélérer le passage en caisse et obtenir des statistiques sur les ventes.

Il est possible de faire évoluer l’ensemble vers une vraie solution de caisse,  en ajoutant des accessoires (tiroir-caisse, imprimante, etc.) disponibles dans la boutique de SumUp, mais il faudra passer à la version payante du logiciel.

Le terminal SumUp 3G

Le SumUp 3G se connecte directement au Wifi et également au réseau cellulaire, grâce à sa carte SIM incorporée. Le forfait de données est offert.

La connexion directe aux réseaux est très pratique, mais il y a un revers à la médaille : ce modèle est un peu plus cher (99 €), et on ne peut pas utiliser d’application, et donc pas de catalogue de produits.

Ce modèle est donc bien adapté aux situations où les encaissements sont effectués en plein air ou en déplacement, par exemple sur un marché ou dans une foire, car il est plus commode d’emploi que le modèle Air. Il pourra aussi être utilisé par les professions médicales et paramédicales en cabinet grâce à la connexion Wifi.

Photo : EC, Mobile Transaction

SumUp 3G, vue de 3/4

Le SumUp 3G comporte un écran 3G tactile en plus des habituels boutons.

Paiements acceptés par les terminaux

Les deux appareils acceptent de nombreuse cartes bancaires, y-compris depuis le wallet d’un téléphone mobile, avec le même taux de transaction de 2,75 %, qu’il s’agisse d’une carte Visa nationale ou d’un carte American Express.

Double avantage par rapport aux solutions commercialisées par les banques :

  • Le taux est le même pour toutes les cartes
  • Les contrats avec American Excpress, Diners Club, Union Pay, etc. sont déjà négociés. Vous n’avez rien à faire. Le terminal accepte toutes les cartes dès sa mise en service.

L’encaissement à distance avec SumUp

Pour l’instant, en Belgique, l’émission de liens de paiement n’est pas possible. Les clients peuvent toutefois vous régler à distance si vous utilisez l’outil de facturation ou la boutique en ligne de SumUp.

Dans les deux cas les frais appliqués par SumUp s’élèvent à 2,50 %

Les factures

SumUp factures fonctionne sur le même principe que les factures PayPal : vous créez une facture grâce à l’outil de facturation de SumUp, sur votre smartphone ou votre ordinateur, que votre client pourra régler directement grâce à un lien de paiement.

Comme avec tous les outils en ligne, on peut personnaliser ses factures en faisant figurer automatiquement les informations légales correspondant à sa situation. On peut même envoyer des rappels pour les factures impayées.

Image : SumUp

Factures en ligne avec SumUp Belgique

La création et l’envoi d’une facture peuvent se faire directement depuis un smartphone.

La boutique en ligne

Appelée SumUp E-shop Start, cette boutique très basique est générée automatiquement à partir du catalogue de produit de l’application utilisée avec le SumUp Air. Si vous avez déjà créé un catalogue de produits avec des photos, il ne suffit donc que de quelques minutes pour lancer votre boutique en ligne.

On peut créer le catalogue depuis l’interface web, mais il faut installer l’application pour bénéficier de toutes les options, même si vous n’utilisez que le SumUp 3G, qui ne requiert pas l’utilisation de l’application.

En ce qui concerne les pages web fr la boutique en ligne, l’optimisation vis-à-vis des moteurs de recherche n’est pas très bonne, et l’interface est spartiate, mais il s’agit d’une solution gratuite.

Paiements à distance acceptés

Les moyens de paiements à distance sont un peu moins nombreux qu’en présentiel :

Apple Pay, Google Pay et Union Pay (cartes chinoises) manquent à l’appel.

Verdict : une offre bienvenue

On peut regretter le taux de commission de 2,75 % appliqué aux encaissements de carte bancaire effectués avec un terminal de paiement, qui est un peu trop élevé et nous empêche de mettre la note maximale.

La boutique en ligne n’est pas vraiment aboutie, mais nous considérons qu’il s’agit d’un service gratuit non indispensable et qui ne fait pas partie du cœur de l’offre.

Au final, l’offre de SumUp pour la Belgique, qui devrait sans doute s’étoffer à l’avenir, constitue une solution relativement complète et abordable pour commencer à encaisser des paiements. Elle intéressera les entrepreneurs indépendants aussi bien que les petites entreprises.