Notre note (4.5/5)
Logiciel puissant et open source pour créer et gérer des sites de vente en ligne.
PrestaShop est un logiciel gratuit à installer sur son propre hébergement. Développé en France et bien adapté à notre marché. L’investissement en temps et en argent pour acheter des modules complémentaires n’est pas négligeable, même si PrestaShop intègre de plus en plus de fonctionnalités natives.
  • Pour : Complet. Excellente interface. Logiciel gratuit. Ni abonnement, ni commission sur les ventes. Modules d’expéditions des transporteurs français gratuits. Nombreux modules de paiement. Boutique démo.

  • Contre : Nécessite de gérer soi-même l’aspect technique (installation et maintenance). Modification des thèmes peu commode. Tarifs du SAV et de certains modules élevé. Difficile d’évaluer le coût réel au démarrage.

  • Choisir si : Vous n’avez pas peur de la technique et visez le maximum de rentabilité sur le long terme.

PrestaShop est l’acteur historique en France, mais il est menacé par les concurrents comme Shopify, Wix ou WiziShop qui imposent un abonnement, mais nécessitent moins de compétence techniques.

Est-ce compliqué d’installer et d’utiliser PrestaShop ? Le logiciel est gratuit, mais combien ça coûte au total  ? Est-ce le meilleur pour le marché français ?

Qu’est-ce que PrestaShop ?

PrestaShop n’est pas un service en ligne (SaaS), c’est un logiciel gratuit de gestion de contenu (CMS) pour le commerce en ligne qu’il faudra installer sur votre propre hébergement, comme la version gratuite de WordPress.

PrestaShop est un acteur historique du secteur du commerce électronique en France. Ce logiciel Open Source a été développé dès 2007. PrestaShop revendique 300 000 sites de ventes en ligne dans plus de 190 pays.

Le logiciel de base peut être enrichi par un très grand nombre de modules, pour le doter de nouvelles fonctionnalités.

PrestaShop est très bien intégré à l’écosystème français du commerce en ligne, notamment en ce qui concerne les solutions de paiement et les transporteurs.

Voir le site de PrestaShop.

Les fonctionnalités natives de PrestaShop

Boutique en ligne – Créez une boutique professionnelle respectant la législation européenne en ce qui concerne le droit du consommateur et les règles fiscales. L’aspect de la boutique est facilement modifiable grâce à de très nombreux modules inclus avec la dernière version de PrestaShop : diaporama, liste de fournisseurs, liste des marques, meilleurs articles, etc.

Ventes à l’internationale – PrestaShop n’est pas complètement multilingue, mais on peut créer des fiches produit dans plusieurs langues. Il est possible de personnaliser les URL, la monnaie, et les taxes pour chaque installation de Presta Shop.

Produits – On peut ajouter des produits physiques ou numériques, vendus individuellement ou en pack, avec un numéro d’inventaire pour gérer les stocks.

Gestion des commandes – Le commerçant possède l’entière maîtrise des commandes, qu’il peut créer et modifier. Des e-mails sont envoyés automatiquement au client à chaque commande.

Image : Mobile Transaction

Boutique de démonstration de PrestaShop

Vue en mode tablette de la boutique de démonstration de PrestaShop.

Gestion des clients – Vos clients ont la possibilité de créer un compte, ce qui vous permettra de suivre leur activité et de mieux répondre et précéder leurs attentes.

Statistiques – PrestaShop fournit des statistiques sur le nombre de visites, les ventes, les produits les plus populaires, les meilleures marques, les meilleures catégories, les meilleurs clients, les meilleurs fournisseurs. Mais ce n’est pas tout on peut aussi connaître l’état des stocks, et même les transporteurs les plus utilisés. Une vingtaine de tableaux statistiques est disponible au total.

Référencement – C’est tout à fait satisfaisant, puisque l’on peut modifier le titre, la description méta, et l’URL. PrestaShop sait générer automatiquement un plan de site pour les robots d’indexation.

Image : Mobile Transaction

Les statistiques de PrestaShop

Le module de statistiques de PrestaShop est exceptionnellement riche.

Marketing – Ventes croisées, affichage des avis utilisateur, formulaire d’inscription à une newsletter sont disponibles nativement.

Thèmes et modules additionnels – On peut améliorer la boutique en fonction de besoins précis grâce à l’utilisation d’addons disponibles sur le site officiel de PrestaShop et sur des sites tiers  ; il s’agit de thèmes qui améliorent l’aspect graphique ou de modules qui apportent de nouvelles fonctionnalités.

SAV – PrestaShop intègre nativement un module de SAV et affiche aussi des statistiques très utiles pour connaître le nombre de conversations en attente et le temps de réponse moyen.

Installation de PrestaShop : pas pour tout le monde

Comment installer PrestaShop ? Il ne s’agit pas ici de vous indiquer la marche à suivre en détail, mais de vous montrer en quoi consiste cette étape, pour que vous compreniez la différence entre PrestaShop et les solutions clé en main dans lesquelles aucune étape technique n’est requise de votre part.

Voici les étapes à respecter pour installer PrestaShop :

  • Louer un nom de domaine, par exemple : maboutique.fr, pour une durée d’un an renouvelable.
  • Louer un hébergement web.
  • Faire le lien entre le nom de domaine et l’hébergement.
  • Créer une base de donnée pour Prestashop.
  • Télécharger PrestaShop sur le site officiel.
  • L’envoyer sur votre hébergement avec un logiciel de transfert FTP.
  • Démarrer l’installation.

Il peut y avoir besoin de modifier des droits d’accès, de rajouter des modules PHP, bref cela peut prendre un certain temps quand on n’a pas l’habitude. Toutefois, certains hébergeurs peuvent installer PrestaShop automatiquement à l’aide de scripts, une fois que l’on a loué son hébergement.

Il faudra aussi penser à sauvegarder vos fichiers et votre base de données régulièrement.

Vous pilotez tout le processus et cela peut vous permettre de réaliser des économies, mais c’est nettement plus compliqué qu’avec Wix ou WiziShop.

Prix de PrestaShop : pas complètement gratuit

Tout d’abord, sachez que contrairement à certains logiciels SaaS, comme Shopify et WiziShop, PrestaShop ne requiert aucun abonnement et ne prélève aucune commission sur les ventes.

Pour avoir une idée du coût d’ensemble, il faut tout d’abord tenir compte du coût de l’hébergement et du nom de domaine. Pour un petit site, cela  peut coûter moins de 100 € par an, en fonction des hébergeurs.

Le logiciel PrestaShop est gratuit, mais de nombreux modules sont payants. Pour information, PrestaShop commercialise un StarterPack comportant 14 extensions considérées comme indispensable, dont certaines gratuites. À l’heure de la rédaction de cet articles, ce pack coûte 470 € HT.

Un simple module pour afficher un avertissement sur l’utilisation des cookies coûte 50 €. Les modules de paiement des banques sont généralement assez chers, jusqu’à 200 €. Heureusement PrestaShop incorpore de plus en plus de fonctionnalités à chaque version, dont un module de paiement gratuit PrestaShop Checkout.

Les thèmes de la boutique PrestaShop et des sites spécialisés dans les thèmes comme Template Monster ou TheForest (Envato) sont vendus entre 60 et 100 € HT, ce qui est raisonnable pour des thèmes spécialisés dans le commerce en ligne.

Pour bénéficier d’une aide en ligne rapide et personnalisée il faudra souscrire au plan support pour 249 € HT.

En fonction des modules installés, une fourchette de dépense comprise entre 100 et 1000 euros pour la première année nous semble raisonnable.

Enfin si vous souhaitez une boutique ou un thème sur mesure, il vous faudra débourser plusieurs milliers d’euros supplémentaires.

Essayez de profiter au maximum des modules gratuits au démarrage. La dernière version de PrestaShop est bien équipée.

De nombreux thèmes disponibles

À l’heure de la rédaction de cet article, on trouve pas moins de 1811 thèmes en français est compatible avec la dernière version de PrestaShop sur le site officiel.

Ils sont regroupés en une quinzaine de catégories couvrant tous les thèmes du commerce en ligne, comme la mode, la high-tech, ou la maison.

Image : MT

Thèmes disponibles dans la boutique de PrestaShop

La boutique officielle de PrestaShop recèle un grand nombre de thèmes.

On peut aussi passer par des fournisseurs de thèmes tiers déjà cités dans la rubrique consacrée à la tarification, mais le nombre de thèmes compatibles avec la dernière version de PrestaShop est beaucoup plus limité.

La personnalisation des thèmes n’est pas aussi aisée qu’avec les solutions SaaS comme Wix, WiziShop ou Shopify, car on n’a pas d’aperçu en direct.  Pour une personnalisation poussée, on pourra créer un thème fils et modifier le code à la main comme pour un thème WordPress. Autre solution : utiliser un module payant de configuration de thème.

Modification d'un thème PrestaShop

Les thèmes sont modifiables en permutant les sections et en ajoutant des éléments appelés blocs.

Les modules : bien adaptés au marché français

Les modules sont des extensions qui dotent le logiciel PrestaShop de fonctions additionnelles. La boutique de PrestaShop compte plusieurs milliers de modules.

Comme PrestaShop est un logiciel français présent sur le marché depuis plus de 10 ans, il offre beaucoup plus de modules (ou addons) intéressants pour un commerce situé en France, grâce notamment à de nombreux partenariats. 73 modules ont été développés directement par PrestaShop.

Il existe des modules pour tous les aspects la gestion d’un site de commerce en ligne : amélioration des chiffres lui ou du design, marketing, places de marché, paiements, expédition, clients, etc.

Les modules d’expédition – Nombre d’entre eux ont été développés en collaboration avec les transporteurs comme Colissimo, Chronopost, TNT, DPD, MondialRelay et sont gratuits. Le module Boxtal, qui donne aux clients le choix du transporteur, est également gratuit.

Image : MT

Quelques modules PrestaShop

Quelques-uns des modules les plus populaires sur PrestaShop.

Outre les modules de livraison précédemment citée, il existe de nombreux modules gratuits réalisés par PrestaShop ou des partenaires. Voici quelques-uns d’entre eux :

Modules de paiement – Gratuits : PayPal, PayPlug, Stripe, Alma (paiement en plusieurs fois), PrestaShop Checkout, Oney, Mollie, Amazon, Skrill. Payants : CIC, BNP, Crédit Agricole, Banque Populaire et Caisse d’Épargne, LCL, ApplePay, PayZen, Atos, SumUp, MangoPay.

Modules  marketing et clients – Gratuits : Sendinblue, MailChimp, Cross-selling, Newsletter, Avis clients, Avis vérifiés. Payants : Google Avis Clients, Messenger Chat, WhasApp Chat, Promotions et réductions, PopUp, Relance de paniers, Remarketing, etc.

Modules de dropshipping et places de marchés Payants : AliExpress, BigBuy, Amazon Market Place, Fnac, Google Shopping, Ebay, Cdiscount, Rakuten, Rue du Commerce.

Il existe également des modules pour les améliorer l’ergonomie, connecter le site aux réseaux sociaux, télécharger des produits virtuels, gérer les réservations et le planning,  etc.

PrestaShop est la plateforme les plus intéressantes, parmi celles que nous avons testées, si l’on considère le nombre de solution de paiement proposées et de l’absence de commission sur les transactions.

Un back-office complet et ergonomique

Quand vous créerez votre boutique, vous serez accueilli par Preston la mascotte de PrestaShop, un macareux moine, qui vous guidera pas à pas.

La mise en place de la boutique démarre par la création de produits. Ceux-ci comportent des attributs facultatifs (ex : taille, couleur, dimension) et des caractéristiques (ex : composition), que vous pouvez modifier à loisir. L’ensemble des produits regroupés dans un catalogue.

En ce qui concerne les commandes, on peut visualiser toutes les commandes en cours, les factures, les avoirs et également les paniers en cours. Des statistiques sont affichées automatiquement indiquant le nombre de paniers abandonnés, le panier moyen, etc. C’est très pratique et évite d’aller ouvrir le panneau «statistiques» .

Image : Mobile Transaction

Back-office de PrestaShop

L’interface du back office de PrestaShop est très claire et ressemble à celle de WordPress.

La partie consacrée à la gestion des stocks est très complète, notamment en cas de rupture. Et idem pour les options de livraison, qui comporte outre le poids les dimensions du colis, ce qui sera très utile pour faire varier automatiquement le prix. On pourra ajouter le prix d’achat de chaque produit à fin de connaître le coût de revient.

On ne détaillera pas ici l’ensemble des sections du back-office de PrestaShop. Il s’agit simplement de se faire une idée de sa richesse et de son ergonomie.

Dans l’ensemble l’interface nous est apparue particulièrement claire et complète, du niveau de celle de WordPress.

Le paiement avec PrestaShop Checkout

C’est la méthode suggérée par PrestaShop, mais comme on l’a vu dans la section consacrée aux modules, PrestaShop accepte un grand nombre d’autres solutions de paiement.

Il s’agit d’un module gratuit développé par PrestaShop en collaboration avec PayPal. Il fonctionne non plus de 190 pays, accepte plus de 100 devises et intègre le protocole 3D Secure.

Autre avantage : les clients ne quittent pas le site de vente en ligne au moment du paiement.

Pour les cartes Visa et MasterCard, la commission est de 1,2 % + 0,35 €.

Le tarif est voisin de celui de Stripe et constitue un bon point de départ.

Le service client et les formations

On a vu que PrestaShop offre un suivi rapide et personnalisé, si l’on est prêt à y mettre le prix. Voyons cela en détail :

Tarif Heures Ticket
Easy 249 € HT 3 1 mois
Essentiel 399 € HT 6 1 an
Premium 699 € HT 12 1 an
Deluxe 1399 € HT 20 1 an

Autrement, on peut acheter des tickets d’intervention d’une heure pour 99 € HT, ou bien se faire aider pour l’installation d’un thème pour 149 € HT.

Pour les personnes motivées qui disposent d’un crédit formation, PrestaShop commercialise des formations à la journée au prix de 700 € HT : Création et gestion d’une boutique niveau 1 et 2 et aussi SEO.

Le prix de ces modules est élevé, mais c’est ce qui permet de maintenir la gratuité… pour les plus débrouillards.

Verdict : parfait pour les débrouillards

PrestaShop est une plateforme très complète, très ergonomique, et bien intégrée à l’écosystème français de la vente en ligne en ce qui concerne les options de paiement et le choix des transporteurs.

Le fait que le logiciel soit gratuit, sans abonnement, et qu’aucune commission ne soit prélevée sur les transactions est un énorme avantage.

Cependant ces frais réduits sont à mettre en balance avec le coût élevé de certains modules et services, notamment le SAV. C’est une force, car cela maintient le coût d’utilisation de PrestaShop le plus bas possible pour ceux qui sont capables de se débrouiller par eux-mêmes et qui n’utilisent que des modules gratuits. C’est une faiblesse, si l’on considère que cela ne permet pas d’établir une prévision simple des dépenses à engager.

On a vu également, qu’il ne faut pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis, en ce qui concerne l’installation du logiciel et sa maintenance, qui peut occasionner quelques sueurs froides.

Pour créer un petit site de vente en ligne, sans avoir à se soucier de la technique nous vous suggérons de lire notre avis sur Wix, une très bonne plateforme SaaS. Pour un site un peu plus important, bien adaptée au marché français, mais sans les contraintes techniques de PrestaShop, consultez notre avis sur WiziShop. Pour l’instant Shopify n’est pas une solution optimale, quant à WooCommerce, c’est plutôt une solution pour ceux qui ont déjà un site WordPress.

PrestaShop est donc une très bonne solution pour ceux qui souhaitent tout gérer de A à Z , qui n’ont pas peur de la technique, et qui disposent d’une enveloppe suffisante en cas de dépense imprévue, surtout la première année. Sur le long terme, pour un magasin en ligne générant un bon chiffre d’affaires, PrestaShop est sans doute l’une des solutions les plus fiables et économiques.

Name of Reviewed Item: PrestaShop FR Rating Value: 4.5 Review Author:Review Date: