Notre note(3.5/5)
Offre couvrant à peu près tous les besoins en matière de terminal de paiement, mais hétérogène.
La Caisse d’Épargne alliée à Natixis propose une gamme complète de terminaux dont un hybride terminal/caisse tactile. Comme souvent avec les banques françaises, l’innovation est gâchée par des pratiques commerciales d’un autre âge.
  • Les plus : trois gammes de terminaux. Expertise de Natixis Payments. Réseau bien implanté.

  • Les moins : durée d’engagement par défaut de 48 mois. Tarification opaque et variable d’une Caisse Régionale à une autre. Rendez-vous avec un conseiller obligatoire.

  • Choisir si : vous êtes déjà client pro de la Caisse d’Épargne.

Le contexte : la Caisse d’Épargne et le groupe BPCE

Il est important de rappeler brièvement le contexte, car il impacte l’offre en terminal de paiement de la Caisse d’Épargne.

La Caisse d’Épargne appartient au groupe BPCE, qui regroupe la Fédération Nationale des Banques Populaires et la Fédération Nationale des Caisses d’Épargne. Il possède plusieurs filiales dont la Banque Palatine ainsi qu’une importante participation dans le groupe Natixis.

Natixis Payments apporte son expertise au BPCE en ce qui concerne les moyens de paiement digitaux et les terminaux de paiement de nouvelle génération.

Particularité importante à signaler : il y a 15 Caisses d’Épargne indépendante, affichant chacune une tarification différente.


Tarifs approximatifs

Comme les Caisses d’Épargne sont indépendantes, et que chacune d’entre elles ne communique qu’une partie de ses tarifs, nous avons  dû agréger les tarifs de différentes caisses. Les informations ci-dessous sont données à titre purement indicatif. Les tarifs de votre caisse régionale peuvent différer fortement.

TPE Dilizi Boost Pay
TPE Dilizi Boost Pay
Location/abonnement
À négocier 39,90 à 73,50 € HT / mois
Achat
99 € HT
Engagement
48 mois 48 mois
Commission commerçant
À négocier 2 % À négocier
Ouverture du contrat
30 à 150 € HT 50 € HT
Frais d’installation
100 à 200 € HT 50 € HT
Relevé monétique
4 à 18 € / mois HT
Installation des logiciels
30 € HT

<span style = »font-size-smaller »> »- » dans une cellule du tableau signifie « pas de frais ».</span>

L’utilisation de la passerelle monétique est couverte par l’abonnement.

Les terminaux de paiement traditionnels

Les Caisses d’Épargne proposent des terminaux de paiement à la location. Le fournisseur est Natixis Payments.

Le contrat de location est de 48 mois par défaut. C’est celui qui permet d’obtenir la tarification la plus basse.

Plusieurs types de terminaux sont disponibles :

  • Terminal fixe GPRS ou  ADSL. Ces terminaux sont adaptés pour les caisses des commerces.

  • Terminal portable relié à une base en Bluetooth. Adapté aux bars, café, restaurants ou à certains commerces de grande dimension.

  • Terminal mobile GPRS/3G. Se connecter au réseau cellulaire avec sa carte SIM. Pour les taxis, les expositions, les professions libérales itinérantes.

Une fois votre contrat monétique signé avec la Caisse d’Épargne, vous pouvez tout à fait louer votre terminal auprès d’un autre monéticien que Natixis, mais vous devrez payer des frais d’initialisation supplémentaire et vous n’aurez pas accès à certains services comme l’acceptation des cartes Vitales.

En plus des frais de location et de la « commission commerçant », et de la location  éventuelle de la box ADSL, vous pouvez être amené à payer des frais supplémentaires importants, qui varient en fonction des régions.

Exemple de la Caisse régionale de Normandie (tarifs 2020) :

  • Gestion de contrat monétique 20 €
  • Ouverture de contrat de location : de 30 € à 50 €
  • Frais d’installation : jusqu’à 200 €
  • Chargement logiciel : 30 €

Dilizi : un terminal et une application qui datent un peu

Dilizi est une solution composée d’un terminal de paiement qui se connecte à un smartphone sur lequel est installée une application. Le but de ce type de produit est d’offrir un terminal beaucoup moins cher que les modèles habituels.

Pour encaisser les paiements, il faut impérativement relier le terminal au smartphone en Bluetooth. Cela permet d’encaisser des paiements dans un commerce ou en situation de mobilité.

Image : Caisse d’Épargne

Carte bancaire, lecteur Dilizi et smartphone

L’application Dilizi (à droite) est  indispensable.

Malheureusement l’offre à peu évolué depuis sa sortie : le terminal est volumineux et cher, par rapport à d’autres de la même catégorie (par exemple, celui de SumUp), il n’accepte pas les cartes étrangères, et l’application de caisse n’est pas certifiée, contrairement à celle de Smart TPE, son équivalent chez le Crédit Agricole.

Il y a deux ans, nous avions relevé les tarifs suivants : 99 € pour le terminal et 2% de frais.

Nous ne pensons pas que cette solution soit actuellement très intéressante. Pour en savoir plus, lire notre avis sur Dilizi.

CE Boost Pay, la caisse portative de la Caisse d’Épargne

Ce terminal au grand écran tactile est nettement plus imposant que les terminaux traditionnels. Grâce à son système d’exploitation Android, ses fonctionnalités peuvent être potentiellement étendues à l’aide d’un grand nombre d’applications.

La version « Business » de l’abonnement à cette solution comporte une application de caisse certifiée NF 525.

Image : BPCE

Terminal CE Boost Pay de la caisse d'Epargne

Le terminal CE Boost Pay peut être tenu dans la main ou posé sur un support.

Caractéristiques :

Terminal CE Boost Pay
Écran Tactile 7 pouces
Imprimante Intégrée
Caméra 8 Mpx
Système d’exploitation  Androïd
Connectivité Wifi / Bluetooth / (3 G en option)

Nous avons relevés les tarifs suivants sur la documentation de la CE du Limousin pour un engagement de 48 mois :

  • Abonnement  de base 39,90 €/mois,
  • Abonnement Business (avec logiciel de caisse) 73,50 €/mois,
  • Frais de mise en service 50 €, frais de dossier 50 €.

Ce n’est ni un TPE, ni une caisse enregistreuse, mais bien un hybride qui peut être utilisé comme caisse portable.

L’intérêt de ce type d’appareil est double :

  • Permettre aux clients de régler directement en rayon sans avoir à faire la queue à la caisse.
  • Gagner de la place dans les petits commerce en utilisation fixe

Étant donné que c’est l’utilisation de CE Boost Pay en tant que caisse portable, qui fait tout son intérêt, nous ne voyons pas quelle raison il y aurait à souscrire à l’abonnement de base, dépourvu de logiciels de caisse.

Il s’agit en fait d’un rebranding du Smart POS de Natixis. À la différence du terminal de la Caisse d’Épargne, il peut être commandé en ligne sur le site npstore.fr et livré par Chronopost.

Pour l’instant, il n’y a que huit applications disponibles sur cet appareil, qui a du potentiel, mais tout dépendra de la réussite de sa commercialisation.

Copie d’écran : Mobile Transaction

Les applications disponibles sur le terminal CE Boost Pay

Application disponible sur le terminal  CE Boost Pay (automne 2020).

Copie d’écran : Mobile Transaction

applicationApplication de Boost Pay de la Caisse d'Épargne

Application disponible sur le terminal  CE Boost Pay (automne 2020).

Pour information, l’acceptation de l’ensemble des moyens de paiement se fait à travers l’application unique « Paiement ». Cela concerne aussi bien les paiements par carte, que les paiements par portefeuille électronique, comme Apple Pay, ou encore les tickets restaurant numériques.

Verdict : offre complète mais déséquilibrée et peu transparente

Il y a vraiment du bon du moins bon dans cette offre. Le Smart POS de Natixis, rebaptisé CE Boost Pay,  est un appareil très intéressant et moderne, qui doit toutefois faire ses preuves, alors que Dilizi est complètement dépassé.

Il est par ailleurs pénible être obligé de recouper des dizaines de pages web et de PDF pour avoir une idée de la nature de l’offre de la Caisse d’Épargne en matière de terminal de paiement et des frais annexes. Il demeure  est impossible de connaître par avance la commission commerçant, ainsi que les frais de location des divers TPE. Le fait il y ait 15 caisses différentes complique encore un peu plus la recherche d’information.

Les banques françaises doivent se mettre la page faire un effort de transparence. On comprend que de plus en plus de personne se tournent vers des solutions indépendantes des banques comme Smile&Pay ou Yavin.

Au final, il est difficile de recommander cette offre à qui n’est pas déjà client de la Caisse d’Epargne, malgré la qualité des services de Natixis Paiement.

Name of Reviewed Item: Terminaux de paiement Caisse d'Epargne FR Rating Value: 3.5 Review Author:Review Date: