myPOS et SumUp sont deux sociétés spécialisées dans la commercialisation de terminaux de paiement sans abonnement et sans engagement.

SumUp  a connu le succès avec un lecteur bon marché, mais nécessitant un appareil mobile pour fonctionner, alors que  myPOS a fait dès le début le pari des terminaux 3G, capables de se connecter au réseau sans smartphone ou tablette.

Récemment SumUp a décidé de concurrencer myPOS sur ce créneau, avec le SumUp 3G, un appareil autonome, qui est l’équivalent du myPOS Mini.

Mais si les deux terminaux se ressemblent, l’offre demeure différente, principalement en ce qui concerne le versement des paiements. Voyons cela en détail dans notre comparatif :

Logo SumUpAvis completLogo de myPOSAvis complet
SumUp 3G front sideblack myPOS Mini
ModèleSumUp 3GmyPOS Mini
Offre
Prix99 € 69 € HT 129 € HT
Frais de transaction1,75 % pour toutes les cartes1,75 % pour Visa et Mastercard, plus cher pour les autres
Frais mensuelAucunAucun
EngagementSansSans
VersementSur votre compte bancaire
2-3 jours ouvrés
Sur un compte myPOS
Immédiat
Cartes acceptées
Sans contact
Logo SumUpAvis completAvis complet
SumUp 3G front sideblack myPOS Mini
SumUp
3G
myPOS
Mini
99 € 69 € HT129 € HT
1,75 % pour toutes les cartes1,75 % pour Visa et Mastercard, plus pour les autres
Sans engagement, sans abonnementSans engagement, sans abonnement
Sur votre compte bancaire
2-3 jours ouvrés
Sur un compte myPOS
Immédiat

Deux appareils très similaires

Le SumUp 3G et le myPOS Mini sont deux lecteurs de carte très similaires. Toutes deux de petit format, ils sont dotés d’une carte SIM et utilisent le réseau 3G pour effectuer les transactions. Le logiciel est codé en dur dans la machine, avec un menu et un écran de paiement déjà paramétrés, et la navigation se fait grâce aux touches du clavier.

Les deux appareils acceptent les cartes à puce (codes PIN ou sans contact), les cartes à bande magnétiques, ainsi que les paiements par smartphone. Il est possible d’ajouter des pourboires, et l’administrateur peut créer plusieurs comptes pour ses équipes si l’entreprise utilise plus d’une machine à carte.

myPOS comporte quelques fonctions additionnelles, dont les recharges mobiles, les cartes cadeaux et la demande de paiement à distance.

Aucun des appareils ne possède d’imprimante de ticket intégrée, et on ne peut pas non plus  les connecter à une imprimante externe, mais toutes deux peuvent envoyer des tickets de caisse numériques par e-mail ou par texto.

myPOS propose trois autres machines à carte avec imprimante intégrée : Combo, Smart et Smart N5. Elles sont plus chères, en partie parce qu’elles offrent plus de fonctionnalités grâce à des applications supplémentaires.

L’autre lecteur de carte de SumUp, le modèle Air, fonctionne en conjonction avec une application mobile, sur smartphone ou sur tablette, et offre plus de fonctionnalités que le SumUp 3G et le myPOS mini. On peut l’associer avec une imprimante externe.

Alternative au myPOS Mini : le myPOS Combo

Le myPOS Combo coûte plus cher (249 € HT) que le Mini, mais il est capable d’imprimer les reçus, ce qui peut vous faire gagner un temps précieux, car vous n’aurez pas besoin d’envoyer de reçu électronique et de saisir le SMS ou le courriel du client.

Lecteur myPOS Combo

Pour en  savoir plus lisez notre comparatif entre le myPOS Mini et le myPOS Combo.

Les frais de SumUp sont fixes, prévisibles et plus bas

Pour les coûts, SumUp gagne la bataille de la simplicité haut la main. Le modèle 3G est vendu à un prix fixe : 99 € HT (69 € HT avec cette offre). Un pourcentage fixe de 1,75 % est appliqué à chaque transaction par carte, y compris American Express. Il n’y a pas d’abonnement mensuel ni d’engagement contractuel. Les annulations de paiement engendrent des frais.

Moins cher que le 3G, le lecteur de carte SumUp Air  est une excellente alternative (19 € HT avec cette offre). Le SumUp Air accepte plus de cartes (Diners Club, Union Pay et Discover) que le SumUp 3G  ; en dehors du coût du terminal, les autres frais sont équivalents pour les deux appareils.

Le myPOS Mini coûte 99 € HT ; comme avec SumUp vous pouvez utiliser l’appareil sans frais mensuel ni engagement. Les frais appliqués sur les transactions sont officiellement de 1,75 % mais myPOS précise que cela dépend de l’activité, de l’emplacement géographique et d’autres facteurs. Contrairement à SumUp les frais sont plus élevés pour les cartes American Express et Premium.

TarifsSumUp logomyPOS logo
AbonnementAucunAucun
Visa, Mastercard1,75 %1,75% (estimation)
Cartes Premium ou hors SEPA1,75 %2-2,5%+ (estimation)
Virement vers banque françaiseGratuit3,50 €
RemboursementGratuitNon communiqué
Annulation d’une transaction10 €10 €
Frais de clôture du compteNe s’applique pas15 €
Logo SumUpLogo de myPOS
Abonnement
AucunAucun
Visa, Mastercard
1,75 %1,75% (estimation)
Cartes Premium ou hors SEPA
1,75 %2-2,5%+ (estimation)
Virement vers banque française
Gratuit3,50 €
Remboursement
GratuitNon communiqué
Annulation d’une transaction
10 €10 €
Frais de clôture du compte
Ne s’applique pas15 €

SumUp n’applique aucun frais pour les virements sur votre compte bancaire alors que c’est le cas avec myPOS. Les transactions se font d’abord vers votre compte en ligne myPOS, où les frais sont retranchés. Ensuite la somme de 3,50 € vous est facturée pour virer le solde vers un compte en zone SEPA.

Les retraits d’argent que vous pourriez faire depuis votre compte myPOS avec la carte bancaire associée sont également payants (2 € en Europe, 4 € ailleurs). D’autres frais peuvent s’appliquer pour des messages texte et des relevés de compte entre autre, ce qui en fait un système beaucoup moins transparent que SumUp. Et si vous voulez clore votre compte myPOS, vous devrez payer 15 € pour en récupérer le solde.

Les versements : myPOS impose son propre compte en ligne

La grande différence entre les deux systèmes c’est la façon dont vous pouvez récupérer votre argent. SumUp envoie l’argent directement vers votre compte bancaire, gratuitement et en deux à trois jours ouvrés. Les versements peuvent être programmés de façon quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.

myPOS ne vire pas l’argent directement sur votre compte bancaire, mais sur un compte en ligne myPOS. Il vous revient de virer cet argent manuellement sur un compte bancaire. Comme le compte en ligne a son propre numéro IBAN, vous pouvez tout à fait l’utiliser comme un compte professionnel international, idéal pour les paiements transfrontaliers.

On peut accéder aux transactions myPOS depuis une application mobile, ou sur son ordinateur depuis un navigateur internet. SumUp dispose également d’un tableau de bord en ligne où on peut voir les transactions et imprimer des rapports.

Carte Business myPOS avec application pour gérer le compte en ligne. Photo : myPOS

myPOS offre une carte de débit Visa

Au lieu de payer pour transférer des fonds depuis le compte en ligne vers son compte bancaire, on peut tout à fait se servir de la carte Business gratuite fournie par myPOS pour dépenser cet argent directement.

Il s’agit d’une carte de débit Visa qui peut être utilisée partout où le système Visa est accepté, et vous pouvez en obtenir jusqu’à 10 sans aucun frais mensuel. Il est également possible de retirer de l’argent aux distributeurs de billets, mais des frais seront appliqués à chaque retrait.

SumUp n’offre aucune carte de ce genre puisqu’il n’existe pas de compte en ligne SumUp.

myPOS accepte plus de moyens de paiement

Le terminal de paiement SumUp 3G accepte les cartes les plus populaires en Europe, y compris Visa, Mastercard, Maestro, American Express, mais aussi Google Pay, Apple Pay. C’est largement suffisant pour la plupart des commerçants, mais les magasins qui travaillent beaucoup avec des touristes pourraient apprécier les options supplémentaires qu’offre myPOS : JCB, Samsung Pay, China Union Pay, Bancontact et iDEAL, ces deux dernières étant respectivement des solutions de paiement électronique Belge et Hollandaise.

Il faut une autorisation pour utiliser SumUp à l’étranger

Par défaut, un terminal SumUp fonctionnera dans le pays d’origine de l’utilisateur, mais il est possible de demander l’autorisation de l’utiliser dans un des 31 pays pris en charge par SumUp, et ce durant la durée de votre séjour à l’étranger.

Plus ouvertement européenne, l’entreprise myPOS n’oblige à aucun signalement, et la carte SIM du lecteur de carte fonctionne automatiquement dans tous les pays de l’espace économique européen (EEE). Le myPOS mini est plus adapté pour les déplacements fréquents à l’étranger.

L’inscription chez SumUp est plus simple

Il suffit d’une procédure qui prend à peine 5 minutes sur le site de SumUp pour commander son lecteur de carte, et de quelques jours pour que votre compte bancaire et votre entreprise soient vérifiés. Difficile de faire plus simple. Quant à la livraison du terminal de paiement, elle peut prendre environ une semaine.

Après avoir rempli le formulaire d’inscription de myPOS, vous devrez également vous soumettre à une vérification d’identité par vidéo et fournir certains documents papier. Cette procédure est plus complexe et peut prendre plusieurs jours en tout.

Le SumUp 3G utilisé dans un café. Photo : SumUp

Lequel choisir, et pour qui ?

Les deux fournisseurs s’adressent aux start-ups, aux entreprises individuelles et aux très petits commerces à la recherche d’un moyen de paiement simple. Ce sont des terminaux de paiement abordables, payés en une seule fois, sans aucun engagement à long terme, à la différence de la plupart des autres machines à carte qui sont proposées en location avec des frais mensuels.

La mobilité de ces appareils en fait des solutions de paiement très pratiques pour les restaurants et les cafés, mais n’importe quelle boutique ou commerce mobile peut également les utiliser comme terminaux de paiement légers et nomades.

myPOS est intéressant si vous passez souvent d’un pays à un autre (taxi transfrontalier, par exemple). La tarification plus claire de SumUp et l’absence de frais de virement vers une banque française font pencher la balance en sa faveur dans les autres cas.

Notre verdict

Ces deux solutions de paiement par carte sont de bonnes alternatives sans engagement aux terminaux de paiement en location, mais SumUp se démarque en étant moins cher, plus simple, et plus transparent.

Avec son compte en ligne qui permet un accès direct aux fonds, myPOS peut être pratique pour les entreprises internationales, mais il y a plus de frais et on peut regretter un certain manque de clarté.

Certes, myPOS donne la possibilité de profiter de frais dégressifs (sous conditions) mais, entre les virements gratuits sur votre compte, et le pourcentage fixe pour tous et sur toutes les cartes, SumUp offre la solution la plus économique.