iZettle et Smile and Pay commercialisent des solutions d’encaissement indépendantes des banques, comprenant les terminaux de paiement et la partie monétique.

Les deux offres s’adressent à des indépendants, petits entrepreneurs, associations, commerçants, mais ne sont pas pour autant identiques.

L’offre d’iZettle est simple et évolutive, bien adaptée aux entrepreneurs qui démarrent une activité. L’offre de Smile and Pay est plus complexe et comporte des moyens de paiement intéressants pour les commerçants français.

iZettle Smile and Pay
iZettle Logo de Smile&Pay
Prix d’achat des terminaux 19 € HT 69 € à 349 € HT
Abonnement et engagement Non Oui avec le plan Premium
Frais sur les transactions 1,75 % 0,65 % – 2,65 % HT
Logiciel de caisse fourni Oui Non
Lien


iZettle et Smile and Pay en bref

iZettle est une société suédoise rachetée par PayPal, qui opère à l’échelle européenne. iZettle s’est fait connaître grâce à son Reader, un petit terminal très économique qui se connecte à un smartphone. Voir notre avis sur iZettle.

Smile and Pay est une société française qui n’est active que sur le marché domestique. Cette faiblesse en termes d’économies d’échelle et aussi une force, car son offre de service est bien adaptée à nos spécificités locales. Voir notre avis sur Smile and Pay.

Quels sont leurs points communs ?

  • Terminaux de paiement commercialisés directement depuis leurs boutiques en ligne.

  • Solution monétique incluse : lorsque vous achetez le terminal, vous accédez automatiquement à la passerelle monétique et à la collecte des sommes encaissées sur un compte d’attente.

  • Compatibilité avec tous les comptes pro français.

  • Nombreux moyens de paiement acceptés dès réception du terminal.

  • Terminaux compatibles avec plusieurs systèmes de caisse.

Cependant, leur offre diffère à plusieurs niveaux, aussi bien en ce qui concerne le matériel que les services et la tarification.

Pour faire court :

Avantages d’iZettle : tarification ultra simple, terminal pas cher, logiciel de caisse certifié.

Avantages de Smile and Pay : tarification Premium, TPE Wifi et 3G avec imprimante, encaissement des tickets resto, paiement en 3x et prise de caution.

Voyons maintenant tout cela en détail.

Moyens de paiement : plus de choix chez Smile and Pay

Les solutions monétiques d’iZettle et Smile and Pay permettent d’accepter immédiatement un grand nombre de moyens de paiement sans paramétrage du terminal : toutes les cartes Visa et MasterCard et les portefeuilles électroniques comme Apple Pay sont acceptés.

Certains modes de paiements ne sont disponibles que chez l’un ou l’autre ou sont optionnels :

Moyens de paiement acceptés
iZettle et Smile&Pay Visa Visa Electron Mastercard Maestro American Express* NFC Apple Pay Google Pay Samsung Pay
iZettle uniquement Diners Club JCB Union Pay
+ Liens de paiement
Smile&Pay uniquement

Paylib * Logo de La Carte Française*
Alipay** **
+ Prise de caution PLBS, vente à distance (VAD)***, paiement en 3x

*en option chez Smile&Pay  ** Super Smile uniquement ***Maxi Smile uniquement

Moyens de paiement acceptés
iZettle et Smile&Pay
Visa Visa Electron Mastercard Maestro American Express* NFC Apple Pay Google Pay Samsung Pay
iZettle uniquement
Diners Club JCB Union Pay
+ Liens de paiement
Smile&Pay uniquement

Paylib * Logo de La Carte Française*
Alipay** **
+ Prise de caution PLBS, vente à distance (VAD)***, paiement en 3x

*en option chez Smile&Pay  ** Super Smile uniquement ***Maxi Smile uniquement

Il est beaucoup plus simple et rapide de bénéficier de ces moyens d’encaissement en passant par iZettle ou Smile and Pay que par une banque. Autre avantage : les tarifs sont négociés pour vous avec American Express ou les émetteurs de cartes asiatiques.

Pour information, les cartes JCB et Union Pay acceptées par iZettle sont respectivement japonaises et chinoises. C’est intéressant pour les taxis opérant zone touristique.

Smile and Pay accepte des moyens de paiement propres au marché français, comme les tickets restaurant avec l’application Conecs, la carte cadeau « la carte française », Paylib, les paiement en 3X avec Alma, et la prise de caution avec PLBS. Également disponible sur le modèle Super Smile : les paiements par QR code Alipay et WeChat Pay pour les clients chinois.

Image : Smile and Pay

Lecture de QR code avec le Super Smile

Lecture de QR code avec le Super Smile.

Les paiements à distance

Pour l’instant, seul iZettle offre l’accès aux liens de paiement, c’est-à-dire l’envoi d’un lien vers une page de paiement. Cette fonctionnalité devrait être prochainement disponible sur Smile and Pay, mais aucune date précise n’a été communiquée. Pour en savoir plus sur le sujet, lire notre article sur les liens de paiement d’iZettle.

L’offre de Smile and Pay comportent une autre fonctionnalité que l’on retrouve sur les terminaux bancaires classiques : l’application VAD ou Vente à distance. Elle permet d’entrer manuellement les coordonnées de carte bancaire du client, lors d’une commande au téléphone.

Frais : iZettle joue la simplicité, Smile and Pay la flexibilité

La tarification d’iZettle est la plus simple des deux : pas d’abonnement, pas d’engagement, 1,75 % de frais de transaction quel que soit le type de carte bancaire et quel que soit son origine géographique.

Avec Smile and Pay, c’est un peu plus compliqué :

Frais Abonnement Engagement
iZettle 1,75 % Non Non
Smile&Pay
Standard
1,65 % HT
2,65 % HT hors SEPA
Non Non
Smile&Pay
Premium 1
0,65 % HT cartes françaises
1,55 % HT zone SEPA
2,55 % HT hors SEPA
35 € HT/mois Non
Smile&Pay
Premium 2
29 € HT/mois 1 an
Frais Abon-
nement
Engage-
ment
iZettle 1,75 % Non Non
Smile&Pay
Standard
1,65 % HT
2,65 % HT hors SEPA
Non Non
Smile&Pay
Premium 1
0,65 % HT cartes françaises
1,55 % HT zone SEPA
2,55 % HT hors SEPA
35 € HT/mois Non
Smile&Pay
Premium 2
29 € HT/mois 1 an

Smile and Pay a choisi une logique différente de celle d’iZettle : faire réaliser des économies à ceux qui encaissent beaucoup de cartes françaises, grâce à un taux réduit de 0,65 %. Le volume de transactions nécessaires pour compenser l’abonnement est d’environ 3000 €. Il faut pour cela choisir l’un des abonnements Premium, avec ou sans engagement.

Les frais sont donné ici HT, car la TVA s’applique sur les frais de transaction de Smile and Pay, mais non sur ceux d’iZettle. Les auto-entrepreneurs ne pourront généralement pas déduire ces frais.

On peut commencer avec le plan Standard et passer au plan Premium dans un second temps. Le désavantage par rapport à iZettle est que vous paierez plus cher les encaissements de cartes étrangères, sauf American Express.

Tarif des modes de paiement optionnels de Smile and Pay :

  • Encaissement des cartes American Express gratuit jusqu’à 3000 €
  • 3,8 % dégressifs pour le paiement en 3x ou 4x
  • 2 % de frais avec Alipay et WeChat Pay (Super Smile uniquement)

Pas de gagnant ou de perdant dans ce comparatif. Tout dépend des moyens de paiement dont vous avez besoin et du volume d’encaissement.

Un terminal chez iZettle, quatre chez Smile and Pay

Comme nous l’avons dit précédemment, iZettle ne commercialise qu’un seul lecteur, qui est d’ailleurs le moins cher de cette sélection. Nous allons le comparer pour commencer au Pocket Smile, avec lequel il partage de nombreuses caractéristiques.

Les terminaux de Smile and Pay sont plus chers, mais vous pouvez les payer en 3x.

Les moins chers : l’iZettle Reader et le Pocket Smile

Ces deux appareils sont similaires dans leur fonctionnement, qui requiert l’usage d’une application installée sur un smartphone ou une tablette.L’application iZettle Go est un vrai logiciel de caisse certifié, alors que celle de Smile and Pay ne sert qu’à encaisser les paiements.

iZettle Reader
iZettler Reader 2
Pocket Smile
Pocket Smile de Smile and Pay
Prix 19 € HT 69 € HT
Offre
Connexion À un appareil mobile en Bluetooth
Imprimante  Non
Logiciel de caisse inclus Oui Non
Caution, tickets resto, paiement en 3x Non Oui
Liens de paiements Oui Non
iZettle Reader
iZettler Reader 2
Pocket Smile
Pocket Smile de Smile and Pay
Prix
19 € HT 69 € HT
Offre
Connexion
À un appareil mobile en Bluetooth
Imprimante
Non
Logiciel de caisse inclus
Oui Non
Caution, tickets resto, paiement en 3x
Non Oui
Liens de paiements
Oui Non

Il apparaît clairement que le Pocket Smile ne présente un intérêt que pour ceux qui ont besoin des moyens d’encaissement alternatif proposé par Smile and Pay, c’est-à-dire le paiement en 3x, la prise de caution et les tickets restaurants. À notre avis, si c’est votre cas, il vaut mieux vous tourner vers les autres modèles de Smile and Pay pourvus d’une imprimante intégrée.

Pour information, il existe également un modèle 3G du Pocket Smile, vendu 179 € HT.

Reçus de carte bancaire – Ces deux terminaux envoient habituellement les reçus par SMS ou e-mail, car ils  sont dépourvus d’imprimante intégrée, mais contrairement au Pocket Smile l’iZettle Reader est capable de se connecter à une imprimante Bluetooth en option. Voir la liste des imprimantes compatibles avec iZettle.

Pour les petits chiffres d’affaires qui souhaitent encaisser simplement des cartes bancaires, le faible investissement de départ et le rapport qualité-prix de l’iZettle Reader font pencher la balance en sa faveur. Bénéficiez d’une réduction sur le Reader en suivant  ce lien.

Photo : iZettle

iZettle Reader et application

L’application de l’iZettle Reader peut être installée sur un smartphone ou une tablette.

Les terminaux avec imprimante de Smile and Pay

Contrairement aux modèles précédents, le Maxi Smile et le Super Smile sont équipés d’une imprimante et sont  autonomes, ce qui signifie qu’ils se connectent tout seuls au réseau, soit en Wifi, soit en 3G ou même en 4G dans le cas du Super Smile. Pour en savoir plus, lire nos avis sur le Maxi Smile et le Super Smile.

Maxi Smile
Maxi Smile de Smile and Pay
Super Smile
Super Smile de Smile and Pay
Prix 249 € HT 349 € HT
Imprimante Oui
Wifi / 3G Oui
4G Non Oui
Lecteur de QR code Non Oui
Vente à distance (VAD) Oui Non
Maxi Smile
Maxi Smile de Smile and Pay
Super Smile
Super Smile de Smile and Pay
Prix
249 € HT 349 € HT
Offre
Imprimante
Oui
Wifi / 3G
Oui
4G
Non Oui
Lecteur de QR code
Non Oui
Vente à distance (VAD)
Oui Non

Le Super Smile se distingue par une façade entièrement lisse, la 4G et la présence d’une caméra pour lire les QR codes. Le Maxi en est dépourvu et est donc incapable d’accepter les paiements par Alipay et WeChatPay. Pour l’instant, la vente à distance (VAD) n’est disponible que sur le Maxi Smile, mais il est annoncé sur le modèle Super d’ici la fin de l’année.

Le Maxi et le Super sont disponibles directement sur le site de Smile and Pay.

Un petit résumé pour y voir plus clair :

Tableau des terminaux disponible chez iZettle et Smile and Pay

Modèle Prix Connexion Imprimante
iZettle Reader 19 € Smartphone Non
Pocket Smile 69 €
Pocket Smile 3G 179 € Wifi/3G
Maxi Smile 249 € Oui
Super Smile 349 € Wifi/3G/4G
Modèle Prix Conne-
xion
Impri-
mante
iZettle Reader 19 € Smartphone Non
Pocket Smile 69 €
Pocket Smile 3G 179 € Wifi/3G
Maxi Smile 249 € Oui
Super Smile 349 € Wifi/3G/4G

iZettle possède sa propre solution de caisse

Nous avons déjà mentionné l’application iZettle Go, indispensable au fonctionnement du lecteur de carte bancaire d’iZettle, et le fait qu’elle pouvait servir de logiciel de caisse. nous allons voir, qu’il est aussi possible de s’équiper en matériel.

iZettle commercialise 5 kits de caisse coutant entre 250 et 700 €, comprenant le matériel nécessaire à votre activité : imprimante de reçus, supports pour iPad, tiroir-caisse, etc. Le matériel est disponible dans la boutique d’iZettle ; il peut être acheté également à l’unité.

Image : iZettle

Kit de caisse pour la restauration d'iZettle

Kit de caisse pour la restauration d’iZettle.

iZettle offre la possibilité de s’équiper d’un système de caisse de manière graduelle, avec une mise de fonds initial très faible.

Pour l’instant, Smile and Pay ne propose pas son propre système de caisse, mais nous allons voir dans la section suivante que les deux solutions peuvent s’intégrer à des systèmes de caisse tiers :

Les intégrations

L’intégration signifie la capacité, pour les terminaux ou pour l’application de paiement, de s’insérer dans un ensemble plus vaste.

Il y a plusieurs sortes d’intégration :

  • Intégration du terminal à un système de caisse
  • Intégration du catalogue ou de la solution de paiement à un site de commerce en ligne
  • intégration avec des logiciels de comptabilité

Voici les différences que nous avons relevées :

iZettle Smile and Pay
Système de caisse Caisses pour iPad (iZettle Go, iKentoo, Lightspeed, Popina, ShopCaisse, Tiller, Zelty, etc.) Caisses compatibles avec le protocole Concert
E-commerce Synchronisation du catalogue de l’application iZettle Go, et intégration de la solution de paiement  avec PrestaShop et Shopify. Partenariat avec Tasty Cloud
Logiciels de comptabilité Quickbooks Non
iZettle Smile and Pay
Système de caisse
Caisses pour iPad (iZettle Go, iKentoo, Lightspeed, Popina, ShopCaisse, Tiller, Zelty, etc.) Caisses traditionnelles avec le protocole Concert
E-commerce
Synchronisation du catalogue de l’application iZettle Go, et intégration de la solution de paiement  avec PrestaShop et Shopify. Partenariat avec TastyCloud
Logiciels de comptabilité
Quickbooks Non

La synchronisation de l’application iZettle Go avec Shopify ou PrestaShop est utile pour ceux qui vendent à la fois dans un magasin physique et en ligne. Shopify propose également sa propre solution de caisse.

Smile and Pay est également en train de prendre le virage du click and collect, grâce à un partenariat avec la plate-forme de commerce en ligne Tasty Cloud. les clients de Smile and Pay conservent cette passerelle de paiement et bénéficie d’un abonnement préférentiel à Tasty Cloud.

Verdict

iZettle et Smile and Pay donnent aux commerçants et indépendant la possibilité d’encaisser des paiements sans passer par une banque, avec des terminaux abordables et des solutions monétiques incluses avantageuses et transparentes.

Au fil du temps, iZettle a su bâtir une offre de plus en plus complète et cohérente autour de son lecteur de carte bancaire Bluetooth, tout en conservant son ADN : la simplicité.

Le rachat par PayPal garantit la pérennité de cette solution sans risque, qui nécessite un investissement initial réduit, puisque l’on peut démarrer en ne dépensant que quelques dizaines d’euros.

Smile and Pay est un peu en retard au niveau de l’offre logicielle notamment parce qu’aucun logiciel de caisse ne peut être installé sur ses terminaux pour l’instant, même si ceux-ci sont compatibles avec de nombreux logiciels installés sur des PC. En revanche, ses terminaux sont plus perfectionnés et mieux adaptés au marché français : taux de transactions plus faibles pour les cartes bancaires émises en France avec la tarification Premium, et la présence de moyens d’encaissement spécifiques : tickets restaurant, paiement en 3x fois, prise de caution.

Pour simplifier, nous dirons qu’iZettle est un bon choix pour les auto-entrepreneurs et indépendant qui veulent démarrer avec une très faible mise de départ. Smile and Pay intéressera particulièrement les commerces et les boutiques qui réalisent plus de 3000 euros d’encaissement mensuel.

Sur le long terme, le choix dépendra avant tout de vos besoins en termes de moyens de paiement et d’intégrations.