• Paiement sans contact avec smartphone et Paylib
> Paiement mobile > Paylib : quel intérêt pour les commerçants ?

Paylib : quel intérêt pour les commerçants ?

Par Emmanuel Charpentier|2018-09-17T12:44:14+00:0014 septembre 2018|Mots-clés : |

Paylib est une solution de paiement multi-fonction créé par plusieurs grandes banques françaises.

La fonction de transfert d’argent entre particulier de Paylib, connait d’ores et déjà un certain succès, mais qu’en est-il des fonctions paiement dans les commerces physiques ou en ligne ?

Est-ce vraiment intéressant pour les commerçants ? Est-ce que Paylib peut faire le poids face à des concurrents comme PayPal et Google Pay ?

Paylib en bref

  • Disponible dans 7 banques françaises.
  • Le client paye avec son smartphone Android sans contact, ou en ligne.
  • Le coût en magasin est le même qu’avec une transaction par carte.
  • Chaque banque intègre Paylib dans sa propre application.

Paylib est disponible pour les clients de la BNP, et de sa filiale Hello Banque, de la Société Générale et de sa filiale Boursorama, du Crédit Agricole,  de la Banque Postale, de la Caisse d’Epargne et du Crédit Mutuel. Elle comporte trois volets :

« Paylib entre amis » qui permet de transférer rapidement de l’argent d’un compte bancaire à un autre

« Paylib en magasin » pour payer avec son smartphone plutôt qu’avec sa carte bancaire. C’est une alternative à Google Pay.

« Paylib en ligne » pour régler ses achats enligne sans communiquer les coordonnées de sa carte bancaire, un peu comme avec PayPal.

Comment accepter les paiements par Paylib dans son magasin ?

En réalité, vous êtes vraisemblablement déjà capable d’accepter les paiements réalisés avec Paylib.

En effet, ce système fonctionne avec tous les terminaux NFC (sans-contact) répondant aux normes de sécurité EMV, ce qui est le cas de tous les terminaux récents. Il n’y a aucun paramétrage à effectuer.

Le client qui utilise Paylib associe une ou plusieurs cartes bancaires de son choix à l’application pour smartphone de sa banque. Il y a deux différences par rapport au paiement sans contact réalisé avec une carte bancaire : le client doit taper tape un code sur l’écran de son appareil et en contrepartie, les transactions supérieures à 30 € sont autorisés.

Votre lecteur de carte bancaire traite le paiement comme un paiement par carte classique et c’est ainsi qu’il apparaît sur vos relevés bancaires.

Ci-dessous une présentation de Paylib en magasin :

Pour des raisons de confidentialité, YouTube requiert votre autorisation pour charger la vidéo. Pour plus de détails, veuillez vous référer à notre Politique de confidentialité.
J’accepte

Il n’y a aucun surcoût, ni pour le commerçant, ni pour le client. Le paiement est effectué normalement à travers le réseau CB pour les cartes françaises ou à travers les réseaux Visa , Mastercard, etc. pour les cartes étrangères.

Donc si vous ne disposez pas encore de terminal sans contact, voici une occasion supplémentaire de vous en procurer un.

Notez que Paylib ne fonctionne pas avec les appareils commercialisés par Apple, tels que les iPhones. Donc pour augmenter vos chances de satisfaire votre clientèle, vous devriez envisager d’accepter également les paiements par ApplePay.

Paylib en ligne : une alternative à PayPal ?

Coté client , le service est voisin de celui offert par PayPal en ce qui concerne les achats en ligne : une fois que le client a activé le service, qui est gratuit, auprès de sa banque, il peut l’utiliser pour régler ses achats, sans avoir à transmettre ses coordonnées bancaires, en utilisant ses identifiants Paylib.

Le paiement peut être accéléré grâce à la compatibilité de Paylib avec le système One Clic, qui sélectionne automatiquement le mode de paiement choisi par le client, pour les achats suivants.

Ci-dessous, une présentation réalisée par Paylib du paiement en ligne :

Pour des raisons de confidentialité, YouTube requiert votre autorisation pour charger la vidéo. Pour plus de détails, veuillez vous référer à notre Politique de confidentialité.
J’accepte

Première grosse différence avec Paypal : le service n’est pour l’instant disponible qu’auprès de quelques centaines d’e-commerçants. La mise en place éventuelle de Paylib par le commerçant dépend en effet de sa disponibilité auprès de son prestataire de service pour les paiements en ligne (Payzen, Paybox, etc.).

Si vos pages de paiements sont hébergée par votre prestataire de service, la mise en place se fait quasi automatiquement sur simple demande. Dans ce cas, si le taux de commission vous paraît compétitif, il n’y a pas à hésiter et vous avez tout intérêt à accepter Paylib. Dans le cas contraire la procédure d’intégration peut être complexe.

Contrairement à Paylib en magasin, le paiement Paylib en ligne occasionne des frais de transaction côté commerçant. Malheureusement, il n’y a pas de tarification officielle, car le prix est fixé par chaque prestataire de service. Paypal, au contraire, propose des tarifs transparents.

Il y aura aussi des coûts d’intégration supplémentaires si vous disposez d’une application pour smartphone et souhaitez y intégrer Paylib (fonctionnalité «In App »).

Paylib deviendra-t-il incontournable en France ?

Est-ce que Paylib peut faire le, poids face aux concurrents comme Google Pay et PayPal ? Quel système choisir en tant que commerçant ?

En ce qui concerne Paylib en magasin, le commerçant n’a en réalité pas besoin de mettre cette technologie en balance par rapport à une autre, puisque Paylib fonctionne avec tous les terminaux NFC sans intervention du commerçant.

À notre avis, Paylib en magasin possède deux autres atouts par rapport à la concurrence :

Tout d’abord, c’est un système 100% français, de nature à rassurer le consommateur, notamment parce que les données de sa carte bancaire ne sortent pas de sa banque. Confier ses coordonnées bancaires à Google peut par exemple occasionner quelques réticences.

Deuxièmement, contrairement à Google Pay ou Samsung Pay, qui fonctionnent selon un principe similaire, mais ne sont quasiment pas opérationnels en France, « Paylib en magasin» est virtuellement déjà disponible pour les clients de sept banques françaises.

Le frein à l’utilisation de Paylib en magasin provient principalement des clients, qui ignorent souvent son existence, et non des commerçants. Ajoutons que chaque banque est responsable de la publicité faite à ce service et de l’implémentation du protocole dans sa propre application, dont le niveau de qualité peut varier en fonction des banques.

Le cas de Paylib en ligne est plus difficile à trancher, compte-tenu de la complexité de l’intégration d’une solution de paiement aux pages de paiement auto-hébergée. PayPal, qui est présent sur plus de 700 000 sites d’e-commerce dans le monde peut être intégré plus facilement, notamment grâce à des plugins conçus pour des solutions très répandues comme Magento ou Prestashop.