• iZettle Reader à gauche, SumUp Air à droite
> Lecteurs de carte > Comparatif > iZettle ou SumUp ? Lequel est le meilleur lecteur de carte bancaire pour smartphone ?

iZettle ou SumUp ? Lequel est le meilleur lecteur de carte bancaire pour smartphone ?

Par Emmanuel Charpentier|2018-12-04T14:20:35+00:0030 novembre 2018|Mots-clés : , , |

De nombreux commerçants et entrepreneurs aimeraient pouvoir accepter les paiements par carte bancaire, mais hésitent à s’engager dans la location ou l’achat d’un terminal, à cause du coût et de la paperasse.

iZettle et SumUp pourraient bien les faire changer d’avis. Ces deux solutions proposent un petit lecteur de carte bancaire peu onéreux couplé à un smartphone ou une tablette, et une tarification attractive et sans surprise. L’inscription se fait en ligne et est très rapide.

Grâce à la connection aux réseaux de téléphonie mobile, on obtient une solution nomade permettant d’encaisser des paiements par carte n’importe où, en boutique ou en déplacement.

Tableau comparatif des terminaux de SumUp et d’iZettle :

sumup-logoLogo d'iZettle
Terminal SumUp Air

Lecteur iZettle Reader 2

Voir l’offre
Voir l’offre
SolutionLecteur Bluetooth + application mobile + 3G/4G/WiFiLecteur Bluetooth + application mobile + 3G/4G/WiFi
Prix du  lecteur de carte39 € 19 € HT79 € 19 € HT
Commission par transaction1,75%1,75%
Délai de versement 3-4 jours2-3 jours
Carte acceptées
Accepte les cartes sans contactOuiOui
Paiement avec smartphone
sumup-logoLogo d'iZettle
Terminal SumUp Air

Lecteur iZettle Reader 2

Offres spéciales
Voir l’offre
Voir l’offre
Solution
Lecteur + application mobile + 3G/4G/WiFiLecteur + application mobile 
+ 3G/4G/WiFi
Prix du  lecteur de carte
39 € 19 € HT79 € 19 € HT
Commission par transaction
1,75%1,75%
Délai de versement
 3-4 jours2-3 jours
Carte acceptées
Cartes sans contact
OuiOui
Paiements avec smartphone

Des offres accessibles à tous

Quand on est entrepreneur, on ne dispose pas de beaucoup de temps et l’on préfère être en rendez-vous avec un client plutôt qu’avec son banquier.

Les offres d’iZettle et SumUp ont été conçues justement pour répondre à le demande des petits entrepreneurs à la recherche d’une solution fiable et rapide à mettre en place.

Découvrons  brièvement leurs points forts :

  • Ouverture de compte rapide et en ligne.
  • Pas d’abonnement, pas d’engagement.
  • Fonctionne avec tout compte bancaire.
  • Pas de chiffre d’affaire minimum exigé.
  • Transparence des tarifs.
  • Nombreuses cartes acceptées.

Les solutions proposées par les banques françaises nécessitent de posséder un compte dans l’établissement en question et de prendre rendez-vous dans une agence afin de découvrir les détails de l’offre, dont le taux de commission, qui est très rarement communiqué à l’avance.

Avec iZettle et SumUp, on peut ouvrir un compte et commander son lecteur sur internet et le recevoir par la poste. L’inscription et l’activation de l’appareil à la réception ne prennent que quelques minutes.

Ces offres sont indépendantes des banques et s’adressent à tous les entrepreneurs possédant un compte situé en France. Contrairement à la plupart des banques, les tarifs sont clairs et sans surprise.

Comparaison des deux lecteurs en image

Première différence qui saute aux yeux : la forme. Le lecteur d’iZettle est rectangulaire, celui de Sum Up est carré.

  • iZettle Reader 2 et SumUp Air, vue de face
  • iZettle Reader 2 et SumUp Air, vue de la face inférieure
  • iZettle Reader 2 et SumUp Air, vue de la face supérieure

À gauche l’iZettle Reader 2, à droite le SumUp Air. La carte bancaire s’insère par le bas sur le premier, et par le haut sur le second. Photos : Emmanuel Charpentier, Mobile Transaction.

Lorsque l’on a les appareils en main, on constate également une différence de revêtement. Alors que le lecteur d’iZettle est en plastique blanc imperceptiblement rugueux, avec des boutons en relief, la face avant du lecteur de SumUp est recouverte de verre capacitif tactile et est parfaitement lisse.

On remarque aussi que la position des lecteurs de carte bancaire est inversée, notamment en raison de la conception différente des stations d’accueil utilisées en option pour le rechargement.

À part cela, leur fonctionnement est tout à fait similaire : les deux terminaux communiquent avec le smartphone ou la tablette grâce à une liaison Bluetooth cryptée, et sont conformes aux normes de sécurité PCI-DSS.

iZettle vient de mettre à jour son lecteur ; pour en savoir plus sur cette nouvelle version, lisez : iZettle Reader 2 : quelles sont les nouveautés ?

Une tarification simple et transparente

Il faudra impérativement acheter le terminal, et non  le louer, mais cela ne pose pas de problème, puisque le coût d’acquisition de ces appareils est tout à fait modeste.

Les terminaux d’iZettle et SumUp sont en effet  proposés habituellement au prix public de respectivement 79 € HT et 39 € HT. Nos lecteurs peuvent bénéficier d’une réduction supplémentaire sur les terminaux d’iZettle (seulement 19 € HT ici ) et SumUp (seulement 19 € HT ici).

Aucun abonnement n’est requis, mais une commission est prélevée à chaque transaction par carte.

Smartphone et terminal mobile SumUp

Le terminal SumUp Air fonctionne avec  un taux de commission unique quel que soit le moyen de paiement utilisé.

SumUp et iZettle appliquent tous les deux un taux de commission de 1,75 %. Ce taux fixe est très attractif pour les entrepreneurs débutants, comparativement aux offres traditionnelles, car il ne dépend pas du chiffre d’affaire.

Autre avantage de ce taux fixe : il est le même, quelque soit le moyen de paiement utilisé (débit, crédit, Visa, American Express, Apple Pay etc.).

L’argent encaissé est versé directement sur le compte bancaire du commerçant : après 2 à 3 jours pour iZettle ; 3 à 4 jours pour SumUp.

Voyons un peu plus en détail les possibilités d’encaissement offertes par ces terminaux :

De nombreux moyens de paiement acceptés

Les deux lecteurs acceptent la validation traditionnelle par code PIN mais aussi les paiements par carte sans contact pour les sommes inférieures à 30 €. Grâce à la même technologie NFC qui permet la lecture sans contact, ces terminaux acceptent également les paiements par smartphone comme Apple Pay, qui peuvent aller au delà des 30 € réglementaires.

Les différences entre iZettle et SumUp résident surtout dans la variété des moyens de paiement acceptés, qui est légèrement plus importante chez iZettle.

  • Les deux terminaux sont compatibles avec les cartes Visa, Mastercard, American Express, Diners et Discovery et Union Pay (chinoises), mais iZettle accepte en plus les cartes JCB (japonaises).
  • Pour les paiements par smartphones, les deux terminaux fonctionnent avec Apple Pay et Gooogle Pay, mais seul iZettle affiche une compatibilité avec Samsung Pay.

Fonctions avancées et fonctions de caisse

Les applications gratuites fournies par iZettle et SumUp ne se limitent pas à l’encaissement des paiements par carte ; elles comportent des fonctions avancées empruntées aux logiciels de caisse.

Toutefois ces applications gratuites  ne sont pas certifiées conforme à la loi sur les caisses enregistreuses et doivent donc être utilisées en complément d’un logiciel de caisse certifié ou bien dans le cadre des systèmes de caisse de SumUp et iZettle. L’utilisation d’un système de caisse compatible vous évitera d’avoir à saisir deux fois le montant (une fois dans le logiciel de caisse et une fois dans l’application).

La fonction comptes «employés » pourra être utilisée quelle que soit votre configuration logicielle. Si le terminal est utilisé par plusieurs personnes, elle vous sera très utile pour obtenir des statistiques pour chaque vendeur.

Les fonctions de gestion des articles et de catalogue de produits, qui sont disponibles dans les deux applications, permettent en théorie de créer des listes d’articles avec leur prix pour accélérer l’encaissement, générer des factures détaillées, etc. Cependant, si vous utilisez déjà un autre logiciel de caisse vous n’en aurez pas vraiment besoin ; leur utilisation dans les applications gratuites d’iZettle ou de SumUp servira éventuellement à générer des reçus détaillés de paiement par carte bancaire.

Ces deux fonctions seront donc surtout utiles si vous les utilisez dans le cadre des systèmes de caisse de SumUp ou d’iZettle. Le logiciel de caisse de SumUp, le SumUp Point of Sale, est certifiée conforme à la loi, mais est payant. Il comporte des fonctions supplémentaires par rapport à la version gratuite comme la gestion des stocks et de la clientèle.

Copie d'écran du catalogue de produits

La création de liste de produits pré-enregistré sur iZettle permet de générer des reçus et rapports détaillés.

Les petits plus d’iZettle par rapport à SumUp :

  • La personnalisation des reçus (ajout d’un site web, des horaires d’ouverture, etc.)
  • La facturation, qui permet d’envoyer une facture payable à distance par carte bancaire, avec 2,75 % de frais, ce qui est plus avantageux que PayPal
  • La constitution automatique d’une base de donnée clients

Accessoires

Le lecteur suffit pour encaisser les paiements par cartes bancaire, mais certains accessoires pourront vous faciliter la vie en cas d’utilisation intensive.

Si l’envoi des reçus par mail ou SMS vous semble trop long ou compliqué, le premier accessoire que vous souhaiterez sans doute acquérir est une imprimante de reçu.

iZettle et SumUp sont compatibles avec de très nombreuses imprimantes de reçus, mobiles ou fixes. Les imprimantes mobiles utilisent la technologie Bluetooth ; elles peuvent être accrochées à une ceinture, ou à un support quelconque. Les imprimantes fixes disposent de plus d’options d’impressions (vitesse, largeur du papier, impression d’étiquettes, de codes barre).

Pour en savoir plus, consultez la liste des imprimantes compatibles avec iZettle et SumUp.

Imprimante Star SM L200

L’imprimante de reçu Bluetooth Star SM-L200 est un modèle léger et mobile compatible avec iZettle et SumUp.

Le terminal peut se recharge avec un câble USB, mais cela n’est possible qu’en dehors des périodes d’utilisation intensive. Pour charger le terminal en boutique à tout moment, la solution consiste à utiliser une station de recharge. Il s’agit d’un petit support à poser sur le comptoir qui recharge automatiquement les lecteurs de carte d’ iZettle et SumUp dès qu’on le pose dessus et qui est plus commode à utiliser qu’un câble USB.

Pour bâtir un système de caisse complet, il faudra ajouter, en plus de ceux que nous venons de présenter (imprimantes et stations d’accueil), des accessoires supplémentaires : support pour iPad, tiroir-caisse et éventuellement un lecteur de codes-barres. Ces éléments sont disponibles dans les boutiques d’iZettle et SumUp, à l’unité ou sous forme de kit.

Rapports et gestion

L’historique des ventes est accessible directement depuis les applications mobiles ou depuis l’interface web.

Vous pouvez afficher un aperçu des ventes par périodes (jours, semaines, mois, etc.) qui vous indiquera le chiffre d’affaires et les sommes versées sur votre compte, après déduction des frais de transaction, ainsi qu’un rapport séparés pour chaque vendeur, si vous avez activé la fonction multi-utilisateurs ou employés.

Vous pouvez également obtenir des détails pour chaque transaction : code, date, montant, lieu de la transaction et informations sur la carte.

Si vous avez utilisé la fonction « catalogue » pour créer des reçus détaillés, vous les retrouvez également dans votre historique des ventes. iZettle pourra même vous indiquer la liste des produits qui se vendent le mieux et le taux de fidélisation de la clientèle.

Pour en savoir plus, lisez nos avis complets sur iZettle et SumUp.

Conclusion : iZettle ou SumUp ?

Les deux solutions sont fiables et sont améliorées en permanence pour répondre aux besoins des utilisateurs.

À l’heure actuelle iZettle conserve une légère avance, si vous privilégiez la variété des moyens de paiement acceptés ou si vous souhaitez envoyer des factures payables par carte bancaire  à distance.

Le lecteur de SumUp a l’avantage d’être un peu moins cher que celui d’iZettle. Son design carré peut dérouter, mais il est à notre avis plus esthétique grâce à sa surface en verre capacitif. Par ailleurs, si vous souhaitez évoluer vers un vrai logiciel de caisse, SumUp a l’avantage de proposer une offre claire et certifiée conforme à la loi.

L’offre de SumUp
L’offre de iZettle