iZettle ou SumUp ? Pas facile de choisir.

Initialement, les deux sociétés proposaient des lecteurs de carte bancaire assez proches : l’iZettle Reader et le SumUp Air.

Leurs caractéristiques communes : utilisation obligatoire d’un appareil mobile, tarif attractif, pas d’abonnement, nombreuses cartes acceptées.

SumUp a depuis diversifié sa gamme et iZettle offre désormais un logiciel de caisse certifié gratuit.

Les deux offres sont désormais suffisamment différenciées pour que chacun puisse choisir celle qui lui convient le mieux.

iZettleAvis completSumUpAvis complet
Lien
Solution Lecteur Bluetooth + mobile et applicationLecteur Bluetooth + mobile et application
ou terminal GPRS/3G
Application certifiéeOui
Prix du  lecteur de carte 79 € HT (Voir l’offre spéciale à 19 € HT)59 € HT à 199 € HT
(Voir l’offre)

Abonnement mensuelNon
Commission par transaction1,75%
Délai de versement1-2 jours 2-3 jours
Carte acceptées
Accepte les cartes sans contactOui
Paiement avec smartphone
iZettle
Avis complet
sumup-logo
Avis complet
Solution
Lecteur Bluetooth + mobile et applicationLecteur Bluetooth + mobile et application
ou terminal GPRS/3G
Application certifiée
Oui
Prix du  lecteur de carte
 79 € HT (Voir l’offre spéciale à 19 € HT)59 € HT à 199 € HT
(Voir l’offre)
Abonnement et engagement
Non
Commission par transaction
1,75%
Délai de versement
1-2 jours 2-3 jours
Carte acceptées
Cartes sans contact
Oui
Paiements avec smartphone

iZettle est une société suédoise rachetée par Paypal il y a deux ans. SumUp est une société anglaise mais dont le centre de conception et les locaux originels se trouvent à Berlin. Les deux sociétés opèrent principalement sur le marché européen, et sur le continent américain.

Les offres d’iZettle et SumUp ont été conçues pour répondre à la demande des petits entrepreneurs, indépendants ou commerçants, qui recherchent une solution peu onéreuse, fiable et rapide à mettre en place pour accepter les paiements par carte.

Les offres d’iZettle et de SumUp incluent le terminal de paiement et une solution monétique aux tarifs transparents, alors que dans le cas des terminaux classiques il faut contacter sa banque ou un revendeur et signer un contrat dont le taux de commission est très rarement communiqué à l’avance.

Avec iZettle et SumUp, on peut ouvrir un compte et commander son lecteur sur internet, et le recevoir par la poste. L’inscription et la mise en service de l’appareil à la réception ne prennent que quelques minutes.

Ces offres sont indépendantes des banques et s’adressent à tous les entrepreneurs possédant un compte situé en France.

Frais : pas d’abonnement, 1,75 % de commission

SumUp et iZettle appliquent tous les deux un taux de commission de 1,75 % par transaction. Ce taux fixe est très attractif pour les entrepreneurs débutants, comparativement aux offres traditionnelles, car il ne dépend pas du chiffre d’affaires.

Autre avantage de ce taux fixe : il est le même, quel que soit le moyen de paiement utilisé (débit, crédit, Visa, American Express, Apple Pay, etc.).

Contrairement aux offres habituelles des banques, vous n’avez pas besoin de négocier vous taux de commission avec les réseaux de paiement ; iZettle et SumUp l’ont déjà fait pour vous.

iZettleSumUp
Frais de transaction1,75 % (toute carte)1,75 % (toute carte)
Abonnement mensuelNonNon
Minimum de ventes requisNonNon
Virement vers compte en banqueGratuitGratuit
RemboursementGratuitGratuit
Paiement à distance2,5 % *2,95 % + 0,25 € **
Facturation en ligne2,5 %Non

*Liens de paiement d’iZettle   **Terminal virtuel de SumUp

iZettleSumUp
Frais de transaction
1,75 % (toute carte)1,75 % (toute carte)
Abonnement mensuel
NonNon
Minimum de ventes requis
NonNon
Virement vers compte en banque
GratuitGratuit
Remboursement
GratuitGratuit
Paiement à distance
2,5 % *2,95 % + 0,25 € **
Facturation en ligne
2,5 %Non

*Liens de paiement d’iZettle   **Terminal virtuel de SumUp

L’argent encaissé est versé sur le compte bancaire du commerçant, sans frais supplémentaires, en 1 à 2 jours ouvrés selon iZettle et 2 à 3 jours ouvrés selon SumUp.

Tous les comptes bancaires professionnels domiciliés en France sont compatibles avec iZettle et SumUp.

Les sommes encaissées par le terminal peuvent aussi être dépensées dès le lendemain avec la SumUp Card, une carte Mastercard créée spécialement pour SumUp. Plus besoin d’attendre le virement sur le compte bancaire. Il n’y a pour l’instant pas de carte équivalente chez iZettle.

SumUp Card verticale

La SumUp Card est une carte prépayée Mastercard.

Deux terminaux pour SumUp, un pour iZettle

Commençons par les deux terminaux phares :

iZettle Reader 2 et SumUp Air

Ces deux terminaux sont très peu chers, et fonctionnent de la même façon. Ils se connectent en Bluetooth à un appareil mobile (tablette au smartphone) qui est  relié à Internet par le Wifi ou le réseau GPRS/3G.

L’appareil mobile est indispensable pour la connexion, mais aussi parce qu’il contient l’application de paiement et de caisse.

Les reçus sont envoyés par e-mail, SMS, ou bien en utilisant une imprimante optionnelle.

Photo : EC, Mobile Transaction.

iZettle Reader 2 et SumUp Air, vue de face

À gauche l’iZettle Reader 2, à droite le SumUp Air. 

Au niveau du design, lecteur de SumUp se démarque par une forme carrée inhabituelle, une surface en verre capacitif lisse, à la place des traditionnels boutons.

Les deux lecteurs peuvent être dotés d’une station de recharge, celle d’iZettle étant de meilleure qualité puisqu’on peut la visser au comptoir, contrairement à celle de SumUp, et qu’elle est pivotante.

Photo : EC, Mobile Transaction.

Stations de recharge de SumUp et d'iZettle

LeSumUp Air et l’iZettle reader, sur leurs stations d’accueil.

Pour bâtir un système de caisse complet, il faudra ajouter des accessoires supplémentaires : support pour iPad, tiroir-caisse et éventuellement un lecteur de codes-barres. Ces éléments sont disponibles dans les boutiques d’iZettle et SumUp, à l’unité ou sous forme de kit.

Pour en savoir plus, lire nos avis sur l’iZettle Reader et le SumUp Air.

SumUp 3G et Duo 3G

Le SumUp 3G est un terminal de paiement doté d’une carte SIM qui lui permet de se connecter en GPRS/3G, sans avoir besoin d’un smartphone ou d’une tablette, à la différence des modèles précédents.

Le Duo3 G est le SumUp 3G, auquel on a adjoint une station d’accueil dotée d’une imprimante de reçus, qui ne peut pas être achetée séparément. Si l’on ne dispose pas de l’imprimante, on peut toujours envoyer le reçu par SMS ou e-mail, en utilisant l’écran tactile du SumUp 3G.

Photo : EC, Mobile Transaction.

Impression d'un ticket avec l'imprimante du Pack 3G de SumUp

Le SumUp 3G posé sur sa station d’accueil-imprimante.

Avantages : autonomie totale. On peut utiliser le terminal en n’importe quel point du territoire français, du moment que le réseau cellulaire est disponible.

Inconvénients : le terminal ne peut pas se brancher sur le Wifi et ne peut pas se connecter à une application ; pas de fonctions de caisse ou de catalogue de produits, donc.

Pour l’instant, iZettle ne propose pas d’équivalent.

Le SumUp 3G et surtout le Duo 3G seront parfaits sur un marché ou une expo. 

Pour en savoir plus, lire nos avis sur le SumpUp 3G et le Duo 3G.

De nombreuses cartes acceptées

Les deux lecteurs acceptent la validation traditionnelle par code PIN mais aussi les paiements par carte sans contact pour les sommes inférieures à 30 €.

Grâce à la même technologie NFC qui permet la lecture sans contact, ces terminaux acceptent également les paiements par smartphone comme Apple Pay, Google Pay ou Paylib, qui peuvent aller au-delà des 30 € réglementaires.

La différence entre iZettle et SumUp réside surtout dans la variété des moyens de paiement acceptés, qui est légèrement plus importante chez iZettle.

  • Les deux terminaux sont compatibles avec les cartes Visa, Mastercard, American Express, Diners et Discovery et Union Pay (chinoises), mais iZettle accepte en plus les cartes JCB (japonaises).
  • Pour les paiements par smartphones, les deux terminaux fonctionnent avec Apple Pay et Gooogle Pay, mais seul iZettle affiche une compatibilité avec Samsung Pay.

Photo : EC, Mobile Transaction

iZettle Reader 2 et SumUp Air, vue de la face inférieure

La carte bancaire  s’insère par le bas sur l’iZettle Reader et par le haut sur le SumUp Air.

Paiement à distance en option

iZettle et SumUp offrent tous les deux un service de règlement à distance par carte bancaire, avec une commission de 2,5 % pour les « liens de paiement » d’iZettle, et de 2,95 % + 0,95 € avec le « terminal virtuel » de SumUp.

Dans les deux cas le client reçoit un lien de paiement par e-mail ou SMS. L’envoi du lien se fait depuis l’application d’Zettle, et depuis le site sumup.me.

Que vous soyez client d’iZettle ou de SumUp, il faudra faire une demande au service commercial qui procédera à des vérifications sur votre entreprise et son activité, notamment parce que certains biens et services ne peuvent être vendus en ligne.

Contrairement à une facture, il n’y a pas d’obligation de paiement de la part de celui qui reçoit le lien.

Application de caisse gratuites : celle d’iZettle est certifiée

Les applications gratuites fournies par iZettle et SumUp ne se limitent pas à l’encaissement des paiements par carte ; elles comportent des fonctions avancées empruntées aux logiciels de caisse.

Toutefois seule iZettle Go, l’application gratuite d’iZettle est certifiée conforme à la loi sur les caisses enregistreuses. Pour SumUp, la certification n’est disponible qu’en version payante.

Certificat de l'application iZettle Go, délivré par le LNE

Certificat délivré par le Laboratoire de Métrologie et d’Essai, pour l’application iZettle Go.

Si vous souhaitez utiliser le terminal de SumUp dans une boutique comportant de nombreux articles, avec un fort volume d’encaissement, il faudra donc utiliser la version payante du logiciel et le matériel de caisse du SumUp Point of Sale. Cette version payante inclut la gestion des stocks de la clientèle faisait défaut à la version gratuite de l’application de SumUp.

On peut utiliser un terminal comme celui de SumUp avec n’importe quel logiciel de caisse, mais si celui-ci n’est pas compatible, il faudra saisir deux fois le montant.

Pour une utilisation dans une boutique, au comptoir, l’offre gratuite d’iZettle nous paraît plus intéressante à l’heure actuelle que celle de SumUp, compte tenu de la certification et de la meilleure qualité de la station d’accueil.

Les fonctions avancées des applications

Cela ne concerne que les terminaux qui fonctionnent avec un smartphone, c’est-à-dire l’iZettle Reader est le SumUp Air.

La fonction « comptes employés » pourra être utilisée quelle que soit votre configuration logicielle. Si le terminal est utilisé par plusieurs personnes, elle vous sera très utile pour obtenir des statistiques pour chaque vendeur.

Image : iZettle

Le catalogue de produits de l'application iZettle Go

Les fonctions de gestion des articles et de catalogue de produits, qui sont disponibles dans les deux applications, permettent de créer des listes d’articles avec leur prix pour accélérer l’encaissement, générer des factures détaillées, etc.

Si vous utilisez l’application gratuite de SumUp, cette fonction vous servira uniquement à générer des reçus détaillés, car vous ne pourrez pas l’utiliser comme application de caisse, puisqu’elle n’est pas certifiée.

La gestion des articles d’iZettle permet aussi la gestion des stocks, des coûts de revient et la mise en place d’alertes automatiques avant rupture.

Tableau de bord : avantage iZettle

L’historique des ventes est accessible directement depuis les applications mobiles ou depuis l’interface web.

Vous pourrez, que ce soit avec iZettle ou avec SumUp, afficher un aperçu des ventes par périodes (jours, semaines, mois, etc.) qui vous indiquera le chiffre d’affaires et les sommes versées sur votre compte, après déduction des frais de transaction, ainsi qu’un rapport séparé pour chaque vendeur, si vous avez activé la fonction multi-utilisateur ou employés.

On peut également obtenir des détails pour chaque transaction : code, date, montant, lieu de la transaction et informations sur la carte. Si vous avez utilisé la fonction « catalogue » pour créer des reçus détaillés, vous les retrouvez également dans votre historique des ventes.

Le tableau de bord d’iZettle est globalement plus complet ; il comporte notamment une liste détaillée des dernières transactions alors qu’il faut obligatoirement se rendre dans l’onglet transaction de SumUp pour disposer de ces informations. iZettle indique en prime la liste des produits qui se vendent le mieux et le taux de fidélisation de la clientèle.

Pour en savoir plus, lisez nos avis complets sur iZettle et SumUp.

Impression des reçus

Avec le SumUp Air et l’iZettle Reader, il faut acheter une imprimante compatible. Le plus simple est de se procurer le matériel directement dans les boutiques d’iZettle et de SumUp. Voir la liste des imprimantes de reçu compatibles avec iZettle et SumUp.

Toutefois, si vous ne souhaite pas investir dans une imprimante de reçus, sachez que vous avez la possibilité d’utiliser l’impression dans le Cloud soit avec Air Print pour les systèmes Apple (iZettle et SumUp), soit avec Google Cloud pour les appareils Android (SumUp uniquement).

L’impression des reçus n’est pas obligatoire : si vous n’utilisez pas d’imprimante, vous pourrez toujours envoyer des reçus dématérialisés par SMS ou e-mail en utilisant l’application installée sur l’appareil mobile.

Imprimante Star SM L200

L’imprimante de reçu Bluetooth Star SM-L200 est un modèle léger et mobile compatible avec iZettle et SumUp.

Évidemment, l’impression est encore plus simple avec le Duo 3G de SumUp et son imprimante intégrée au socle de rechargement. N’oubliez pas que vous ne pouvez pas l’acheter séparément. Si vous souhaitez imprimer des reçus, par exemple sur un marché, alors achetez directement le Duo 3G, et non le SumUp 3G seul.

SumUp peut être utilisé occasionnellement à l’étranger

En règle générale SumUp et iZettle ne peuvent être utilisés que dans le pays où le terminal a été acquis, mais il arrive qu’un entrepreneur ait besoin d’utiliser son terminal à l’étranger, par exemple pour un salon ou une exposition.

À cet effet, SumUp autorise exceptionnellement ses clients à utiliser ses terminaux dans d’autres pays européens, mais il faudra indiquer à l’avance au service commercial les dates et le but du déplacement à l’étranger.

Pour l’instant, iZettle n’offre pas cette possibilité.

Conclusion : iZettle ou SumUp ?

iZettle semble vouloir offrir la meilleure solution possible pour les petits commerçant qui souhaitent démarrer avec un investissement minimal, grâce à son logiciel de caisse certifié et gratuit, et à sa station d’accueil performante.

SumUp continuera de séduire les indépendants et les artisans avec le modèle Air plébiscité par les utilisateurs pour sa facilité d’utilisation de son design original. Les exposants et les vendeurs sur les marchés auront intérêt à tourner vers le SumUp 3G et notamment la version Duo 3G et son imprimante de reçus.