• Commerçants souriant derrière leur caisse enregistreuse
> Caisses enregistreuses > Comment transformer un iPad en caisse enregistreuse ?

Comment transformer un iPad en caisse enregistreuse ?

Par Emmanuel Charpentier|2018-12-11T13:58:18+00:0011 décembre 2018|Mots-clés : |

Les iPads sont des appareils incroyablement polyvalents. Grâce à leur puissance et leur écran tactile, ils peuvent être utilisés dans de très nombreuses applications et même se substituer à des équipements spécialisés. Plusieurs sociétés ont développé des applications qui permettent de transformer, moyennant l’ajout de quelques accessoires, un iPad en un terminal de point de vente ou TPV appelé plus familièrement caisse enregistreuse.

Une caisse enregistreuse moderne est composée d’un écran tactile, d’un ordinateur, d’un tiroir-caisse, d’une imprimante et d’un lecteur de codes-barres. Ici, l’iPad servira à la fois d’écran tactile et d’ordinateur. Dans la plupart des cas, le matériel pourra être acheté sous forme de pack ou à l’unité.

Il est primordial que les applications de caisse qui seront installées sur l’iPad soient certifiées conformes à la « loi sur les caisses enregistreuses ». Certains éditeurs de logiciels pratiquent l’auto certification, ce qui est légal, mais d’autres préfèrent une certification externe, qui témoigne en l’occurrence de la conformité à la norme NF 525.

Une caisse enregistreuse complète peut coûter plusieurs milliers d’euros, sans compter les coûts d’utilisation du logiciel de gestion. L’intérêt des solutions à base d’iPad est leur modularité : elle ne coûtent pas forcément moins cher que les caisses enregistreuses classiques, sur le long terme, mais l’investissement initial est réduit.

Les solutions de caisse pour iPad retenues sont toutes compatibles avec un ou des lecteurs de carte bancaire, pour que vous n’ayez pas à taper manuellement le prix sur le lecteur. Elles disposent toutes d’une fonction de back-office en ligne qui permet de consulter et de modifier le catalogue et évite de perdre ses données si la tablette est volée ou endommagée.

Les prix indiqués dans l’article sont HT. Le coût par mois de l’utilisation des logiciel est donné pour des abonnements annuels.

Les applications pour iPad polyvalentes

Certaines sociétés proposent des offres polyvalentes, adaptées à plusieurs types de commerce : boutique, magasin, restaurant, etc.

Tactill est l’une des premières sociétés apparue sur le marché français. L’abonnement mensuel démarre à 29 € par mois pour une caisse avec 300 produits maximum. Pour 49 € par mois, le nombre de produits est illimité et l’on accède à la gestion des stocks. Chaque caisse supplémentaire coûte 29 € par mois.

Il existe un pack, la Tactill Box comprenant un iPad, une imprimante et tiroir-caisse combiné mPOP et  un an d’utilisation du logiciel dans sa formule basique, le tout pour 999 €. Malheureusement, le lecteur de carte bancaire n’est pas fourni et doit être acheté en sus.

Présentation de Tactill en vidéo :

Pour des raisons de confidentialité, YouTube requiert votre autorisation pour charger la vidéo. Pour plus de détails, veuillez vous référer à notre Politique de confidentialité.
J’accepte

SumUp, société britannique bien implanté en Europe et surtout connu pour son  lecteur de carte bancaire mobile, le SumUp Air, a bâti son offre de caisse appelée SumUp Point of Sale autour de ce lecteur, qui est donc livré d’office dans le pack de démarrage à 999 €, qui comprend outre le lecteur, un  iPad et son support, une imprimante de reçus et un tiroir-caisse .

Le tarif de démarrage de 39 €est un peu plus élevé que chez Tactill,  mais le nombre de produits est illimité. Pour 79 € par mois on accède entre autres à la gestion des stocks et pour 109 € par mois à la gestion multi-magasins. Chaque caisse supplémentaire est facturée 35 € par mois.

Caisse enregistreuse SumUp avec iPad, tiroir caisse et lecteur SumUp

La caisse enregistreuse de SumUp avec le support pour iPad, le tiroir-caisse et le SumUp Air à droite.

Alors que Tactill et SumUp ont choisi l’auto-certification, Tiller, une autre société française, affiche fièrement sa certification NF 525. Le lecteur de carte bancaire est fourni par SumUp, mais il s’agit d’une version un peu plus ancienne que le SumUp Air. Nous ne pouvons pas vous indiquer de prix en ce qui concerne la Tiller Box car celle-ci varie en fonction du matériel choisi : iPad Pro, iPad Air 2 iPad ou iPad Mini 4. Pour avoir une idée des tarifs de l’application de caisse, il faudra demander également un devis à Tiller.

Il s’agit d’une solution hautement modulaire et qui peut convenir aussi bien commerce une entreprise de restauration,  notamment grâce à des partenariats avec des fournisseurs de modules logiciels (Transgourmet, Nespresso, Ubereats, etc.).

La caisse Tiller fonctionne avec le lecteur de carte de SumUp, à droite.

Autre caisse tactile française et certifiée NF 525 : Rover Cash. Elle tourne sur iPad mais aussi sur les tablettes Android.

L’offre de base gratuite comporte la gestion des stocks et va jusqu’à 1000 article,  qui ne peuvent pas être déclinés, mais les fonctions de caisse sont limitées (pas de réimpression des reçus par exemple). La version Standard à 25 € par mois améliore la gestion de la caisse et des clients. Il existe une version encore plus avancée, à 62 €, qui inclue des fonctions de commerce en ligne.

Des packs matériel existent, mais ils sont bâtis autour de tablettes Android.

Point intéressant : de nombreux terminaux de paiement sont compatibles avec RoverCash. Il s’agit de terminaux fonctionnant avec un smartphone, mais aussi de terminaux classiques de type Ingenico.

RoverCash propose un afficheur déporté et un large choix de lecteurs de cartes bancaire dans sa boutique.

Melkal, société également basée en France, a choisi une voie originale avec un logiciel auto-certifié, utilisable sur n’importe quelle plateforme : iPad, Mac, tablette Android et même PC.

La tarification logicielle est très intéressante : 20 € par mois jusqu’à cinq appareils ou un achat définitif de 549 €, et donc sans abonnement. Il n’y a qu’une seule personne logicielle comprenant toutes les fonctions indispensables et des fonctions liées à la restauration. Le Pack comprenant un  iPad et une imprimante tiroir-caisse ne coûte que 649 €.

Seule ombre au tableau, et non des moindres, pour les possesseurs d’iPad : la compatibilité avec les lecteurs de carte bancaire (en l’occurrence, ceux de Smile & Pay et de SumUp) ne fonctionne que sur les caisses Melkal Android.

Pour plus de compacité, la configuration pour iPad de Malkal utilise la Star mPOP qui combine imprimante et tiroir-caisse.

Hiboutik, une société suisse, mais dont le logiciel est certifié conforme par la voie de l’auto certification, a choisi comme Melkal, une voix originale. Le logiciel  fonctionne sur tout type de matériel, car il utilise un navigateur web.

Autre caractéristique : il est gratuit avec des options payantes. La formule Premium qui d’un accès à l’état des stocks, aux fonctions de restauration, aux statistiques sur les ventes et à l’export des données comptables, et à l’API Hiboutik, ne coûte toutefois que 9,90 € par mois. Il faudra débourser encore la même somme pour avoir accès à la gestion multi-boutiques. La version gratuite est cependant tout à fait fonctionnelle.

Hiboutik ne commercialise pas directement le matériel de caisse, mais recommande une boutique en ligne qui fournit du matériel compatible.

Attention : vous pourrez encaissez les paiements par carte uniquement avec le lecteur de SumUp, mais pour cela, il faut que l’API Hiboutik soit activée et paramétrée, et donc utiliser obligatoirement la formule Premium.

Les applications adaptées à la restauration

D’autres solutions se concentrent sur le marché de la restauration. Ces applications dédiées comportent des fonctionnalités indispensables comme la gestion des tables et plans de salle ainsi que des différents tarifs (salle, comptoir) etc.

L‘addition n’affiche aucun tarif officiel et préfère fournir une offre sur mesure aussi bien en ce qui concerne la partiel matérielle que logicielle, adaptée à chaque type d’établissement : bar, café, food truck, restaurant, etc. Il vous faudra demander un devis en ligne.

Le logiciel de caisse est certifié conforme à la loi sur les caisses enregistreuses par le LNE (Laboratoire National de métrologie et d’Essais).

Présentation de l’addition :

Pour des raisons de confidentialité, YouTube requiert votre autorisation pour charger la vidéo. Pour plus de détails, veuillez vous référer à notre Politique de confidentialité.
J’accepte

Popina la parisienne, est la concurrente directe de l’addition, la bordelaise. Elle utilise une tarification simplifiée appréciable, à 39 euros par mois pour le logiciel complet (plan de salle, stocks, réservations etc.). Il n’y a pas de box, mais tout le matériel peut être acheté sur sa boutique. La fonction Click & Collect qui permet au client de commander sur internet et de retirer sure place coûte 29 € par mois. Le logiciel est certifié NF 525

Popina est disponible en différente versions, pour bar ou pizzeria, par exemple. Ci-dessous une vidéo de présentation de la version pour les restaurants :

Pour des raisons de confidentialité, YouTube requiert votre autorisation pour charger la vidéo. Pour plus de détails, veuillez vous référer à notre Politique de confidentialité.
J’accepte

Moins connu en France, car d’origine américaine, Lightspeed Restaurant, est pourtant certifiée NF 525. Les tarifs sont très élevés, avec un abonnement qui démarre à 79 € par mois pour une seule caisse, mais les possibilités de personnalisation de logiciel sont très grande. Lightspeed offre une option de sécurité matérielle intéressante, en l’occurrence un serveur local capable d’assurer les échanges entre la cuisine, les employés et la caisse centrale, même en cas de coupure de l’accès à Internet. Seule limitation : Lightspeed Restaurant n’est compatible qu’avec le lecteur de cartes bancaires d’iZettle.

Enfin mentionnons une autre caisse enregistreuse pouvant tourner sur iPad et également d’origine américaine : la caisse Square. Bien que prévue à la base pour tout type de commerces, elle est très populaire dans les secteurs de la restauration à l’étranger, notamment dans les bars et cafés. Le logiciel est gratuit, et certifié NF 525, mais comme la caisse Square n’est pas officiellement commercialisée en France, vous devrez vous procurer le matériel nécessaire par vos propres moyens. Autre point négatif : on ne peut pas utiliser de lecteur de carte bancaire compatible en France pour le moment et il vous faudra saisir le montant vous-même dans le lecteur que vous aurez choisi.