Les boulangeries-pâtisseries diffèrent grandement les autres commerces de détail. Les logiciels de caisse doivent pouvoir s’adapter à leurs spécificités, comme la forte affluence, la vente de produits périssables, et parfois une activité mixte de restauration.

Les caisses enregistreuses disponibles sur le marché vont de la caisse gratuite assez généraliste, à la caisse ultra spécialisée pour boulangeries, apportant une vraie plus-value, mais nécessitant un investissement important.

Avant de présenter quelques solutions de caisse adaptées aux différents budgets, essayons de comprendre ce qui particularise ce type de commerce.

Caractéristique des boulangeries-pâtisseries et conséquences sur le choix d’une caisse

Une fréquentation élevée  – Dans une boulangerie, le nombre de clients est très important, mais ceux-ci ne restent que quelques minutes ou parfois moins dans le magasin. En période de pointe, il est indispensable de pouvoir traiter chaque demande le plus rapidement possible.

De faibles montants par transaction – Le pain représente plus de la moitié des recettes, le panier moyen est d’environ 2,50 à 3 euros (source APCE). Conséquence : la plupart des transactions se font encore  en espèce. Un monnayeur automatique sera utile pour accélérer la transaction.

Un nombre de produits limité  – Une boulangerie n’a pas à gérer plusieurs centaines de références comme dans un supermarché. Cependant, il est utile de disposer de la fonction catalogue de produit et d’un écran tactile de taille suffisante. Cela accélère également la transaction et permet de recueillir automatiquement des informations sur les ventes.

Activité de restauration en boulangerie

Beaucoup de boulangeries mènent également une activité de restauration .

Un souci d’hygiène – Dans la mesure du possible, il faut éviter au maximum la manipulation des pièces et billets. Là aussi, une caisse compatible avec les monnayeurs automatiques est un plus.

Un fort investissement en matériel – Dans une véritable boulangerie-pâtisserie, qui produit tout sur place, l’investissement en matériel s’élève à 100 000-150 000 euros. Le coût d’acquisition de la caisse enregistreuse passe au second plan. On recherchera surtout l’efficacité et l’absence de frais récurrents.

Une activité de restauration – Certains établissements offrent la possibilité de consommer sur place. Dans ce cas, il faut que le système de caisse permette d’appliquer deux taux de TVA différents. Il faudra également prévoir l’acceptation des titres restaurant, qui sont de toute manière très souvent utilisés en boulangerie.

Les solutions économiques à base de tablette

Les iPads et les nombreuses tablettes Android étant des mini-ordinateurs, assez solide et fiable, on peut facilement le transformer en matériel d’encaissement en utilisant des applications de caisse et des accessoires complémentaires.

Les mises à jour logicielles sont très simples et généralement automatiques. Toutes ces solutions stockent les données dans le Cloud, il n’y a donc pas de mise à jour du back-office du côté utilisateur, puisqu’elles sont faites au niveau du serveur.

Les deux tiers des titres restaurant étant dématérialisés, il faudra non seulement que le logiciel prévoit leur acceptation, mais également disposer d’un terminal compatible avec les titres au format carte bancaire. Toutes ces solutions sont compatibles avec les terminaux acceptant les titres restaurant, sauf Zettle Go.

Caisses pour boulangerie à base de tablette
Solutions Caractéristiques Lien
Revo Modulaire
Compatible avec les monnayeurs
Tarifs sur devis
Cashmag
Android
Premium
Pas cher
Compatible avec les monnayeurs
16,65-29,90 € HT/mois
L’Addition Logiciel très intuitif
Tarifs sur devis
Tiller Nombreux modules compatibles
À partir de 79 € HT/mois
Zettle Logiciel Gratuit
N’accepte ni chèques ni tickets resto

Cashmag Android et Revo sont compatibles avec les monnayeurs. Revo  est adapté aux commerces de détail mais également aux boulangeries, salons de thé, cafés. Revo propose également une version simplifiée sans stocks, appelée RevoXefOne,  à partir de 19 € HT /mois (paiement annuel). La version Standard de Cashmag est moins chère, mais non compatible avec les monnayeurs.

L’Addition et Tiller sont deux autres logiciels conçus au secteur de l’Horeca, ils seront particulièrement bien adaptés aux boulangeries qui ont une activité complémentaire de restauration. Les deux solutions tournent sur iPad. L’interface de l’Addition est très bien conçue. Tiller se distingue par sa modularité, c’est-à-dire sa capacité à intégrer des solutions tierces parties, pour la livraison par exemple.

Pour les chiffres d’affaires modestes, on peut envisager la caisse gratuite Zettle Go, qui n’est pas un logiciel spécialisé. Un taux de commission de 1,75 % est appliqué à chaque transaction. C’est avantageux pour les petits montants, car vous n’avez pas de part fixe à payer, contrairement aux commissions commerçant imposées par les banques. Voir notre avis sur Zettle Go.

Les caisses grand-format pour boulangerie

Ces caisses sont conçues spécifiquement pour le commerce de détail, voire paramétrées pour le secteur de la boulangerie (demi-baguette, part de tarte, etc.).

Conçues autour d’un véritable ordinateur, tournant souvent sur Windows, ces caisses sont dotées d’un grand écran tactile permettant d’accéder très rapidement aux produits les plus vendus.

Elles peuvent accepter les terminaux de paiement classique de type Ingenico, ce qui est indispensable pour accepter les Tickets-restaurant.

Caisses grand format pour boulangerie
Solutions Caractéristiques Lien
Crisalid Aliris Compatible monnayeurs et titres restaurant
Borne de commande
Click & Collect
Vidéo surveillance
Tarifs sur Devis
Cashmag
Gomc PC
Compatible monnayeurs et titres restaurant
Click & Collect
Vidéo surveillance
99 € à 1200 € HT
Clyo Systems Compatible monnayeurs et titres restaurant
Click & Collect
Vidéo surveillance
Tarifs sur Devis

Les caisses pour boulangerie éditées par Crisalid, Clyo Systems, CashMag, JDC, etc. sont compatibles avec d’autres appareils comme les monnayeurs, les balances, et même les caméras de vidéosurveillance.

Elle offrent un maximum de fonctionnalités, mais l’investissement initial s’élève à plusieurs milliers d’euros. Ce sont d’excellents choix pour les grosses boulangerie-pâtisseries.

Choisir la caisse adaptée à son activité

Les logiciels de caisse spécialisés dans la boulangerie présentent des fonctionnalités absentes des solutions pour commerces de détail. Comme les tarifs varient fortement d’une solution à l’autre, demandez-vous d’abord si vous avez besoin des fonctionnalités suivantes avant d’opter pour les solutions les plus onéreuses :

  • Compatibilité avec les monnayeurs
  • Acceptation des Tickets restaurant
  • Gestion des taux de TVA différents pour les produits à consommer sur place
  • Détection automatique lorsqu’un client commande des éléments d’une formule
  • Déclaration automatique des allergènes
  • Gestion des stocks de produits finis
  • Comptage des invendus, pertes et périmés
  • Gestion des matières premières et des approvisionnements
  • Calcul des marges
  • Click an Collect avec gestion du planning de retrait et livraison
  • Vidéosurveillance intégrée
  • Points de fidélité

Si vous avez répondu une grande majorité de oui, il vous faudra sans doute choisir  parmi les caisses « grand format » présentées plus haut ou d’autres solutions concurrentes. Parmi les solutions de caisse économiques à base de tablette, ce sont Revo et Cashmag qui offrent le plus de fonctions adaptées au secteur de la boulangerie.