Après une phase de test initiée en février 2014 avec le déploiement d’Orange Cash à Caen et Strasbourg, l’opérateur a étendu son utilisation à l’ensemble de l’Hexagone en octobre dernier.

Issu d’un partenariat avec Visa, Orange Cash permet aux abonnés d’Orange, Sosh et M6 mobile d’effectuer des paiements sans contact grâce à leur smartphone (Android ou Windows) pour peu que celui-ci et la carte SIM soient compatibles avec la norme NFC.

En savoir plus sur le NFC et les paiements sans contact.

Après une brève présentation du fonctionnement d’Orange Cash, nous nous verrons comment et pourquoi les commerçants et entrepreneurs peuvent profiter de ce nouveau moyen de paiement.

Utilisation d’Orange Cash dans un commerce

Le commerçant saisit le montant et demande au client d’approcher son téléphone du terminal de paiement électronique compatible NFC. Si le montant est inférieur à 20 €, la transaction se fait automatiquement et est simplement matérialisée par un bip ; si le montant est supérieur à 20 €, le client doit taper un code secret dans l’application Orange Cash pour valider la transaction.

Limitations par rapport à d’autres services de paiement NFC

Orange Cash est en concurrence avec Android Pay (utilisables sur tous les téléphones Android), Samsung Pay, mais également avec les services spécifiques à chaque grande banque française, par exemple KIX de BNP Paribas.

Par rapport à la concurrence, Orange Cash présente une limitation, car il s’agit d’un compte prépayé qui doit être rechargé régulièrement. Le rechargement se fait soit depuis une carte bancaire (0,79 euros de frais fixes à chaque rechargement), soit depuis un autre compte Orange Cash, soit par virement bancaire (gratuit).

Cette limitation n’a en fait rien de rédhibitoire, si l’on se place du point de vue du commerçant ou de l’entrepreneur, car l’acceptation des paiements par Orange Cash ne constitue pas un coût supplémentaire et qu’elle offre des fonctions de promotion et de fidélisation intéressantes.

Des outils promotionnels pour les commerçants

Il n’y a pas de coût supplémentaire pour un commerce disposant déjà d’un TPE compatible NFC, il suffit en effet de s’inscrire gratuitement sur le site d’Orange Cash pour pouvoir accepter ce nouveau mode de paiement. Le commerce devient alors visible dans l’application Orange Cash des futurs clients, ce qui constitue un bon coup de pouce en terme de visibilité.

Il est également possible d’afficher des promotions géolocalisées dans l’application du client ; de nombreuses grandes enseigne partenaires d’Orange Cash en on déjà profité pour attirer de nouveaux clients (Picard, Etam, Relay etc.)

Orange Cash propose un autre outil intéressant pour fidéliser la clientèle en permettant aux commerçants d’octroyer des points de fidélité à chaque achat par l’intermédiaire de l’application. L’ensemble des données (chiffre d’affaires, comportement des clients) est accessible depuis un tableau de bord.

Compte tenu des limitations évoquées plus haut on peut sans doute prévoir qu’Orange Cash connaîtra un succès moindre que celui d’Android Pay, cependant les commerçants ont tout intérêt à adopter cette solution puisqu’elle offre des outils promotionnels intéressant et qu’elle n’entraîne pas de frais supplémentaires.