• Paiement avec Samsung Pay
> Sans-contact > Samsung Pay : quel intérêt pour votre commerce ?

Samsung Pay : quel intérêt pour votre commerce ?

Par Emmanuel Charpentier|2018-12-13T06:32:33+00:0020 novembre 2018|Mots-clés : , |

Samsung Pay, est une solution de paiement sans contact réservée aux possesseurs de téléphones Samsung. En cours de déploiement en France, elle permet au client de régler ses achats dans un commerce sans sortir sa carte bancaire et sans restriction au niveau du montant.

Il est fort probable que vous puissiez déjà accepter Samsung Pay dans votre commerce. Vous avez tout intérêt à le faire savoir à vos clients, ou à mettre votre matériel à jour si ce n’est pas le cas.

Un mode de paiement pratique mais encore peu répandu

Qui peut payer avec Samsung Pay ? Uniquement les utilisateurs d’un téléphone Samsung compatible avec la norme sans contact dont la banque a passé un accord avec Samsung. Fin 2018 cela ne concerne pour l’instant que les clients du groupe BPCE (Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Banque de Savoie et BCP.

La clientèle potentielle est donc plus restreinte à l’heure actuelle que pour Apple Pay et Paylib.

L’inscription au service est simple :

Le client télécharge l’application, ajoute une ou plusieurs cartes de à un portefeuille virtuel, comme le wallet d’Apple, en les scannant avec son téléphone.

Cartes bancaires ajoutées à Samsung Pay

Le client doit ajouter sa carte bancaire à l’application Samsung Pay. Photo : Samsung

Chez le commerçant il ouvre l’application, choisit la carte et approche son téléphone du terminal sans contact. En fonction du modèle de son téléphone, il validera la transaction avec un code, une empreinte digitale ou la lecture d’iris.

Grâce à cette couche de sécurité supplémentaire, le client peut régler des sommes supérieures au seuil des 30 € qui est imposé aux paiements sans contact par carte bancaire.

Pour l’instant seules les cartes Visa et Mastercard sont compatibles, contrairement à Apple Pay qui accepte bien plus de cartes exotiques.

Compatibilité de Samsung Pay avec les terminaux de paiement actuels

En théorie, Samsung Pay peut fonctionner avec tous les terminaux de paiement utilisant la technologie NFC (sans contact). Donc si vous possédez un terminal récent, vous devriez être en mesure d’accepter les paiements effectués avec Samsung Pay.

Si vous ne parvenez pas à encaisser les paiements avec Samsung Pay,  c’est soit que votre terminal doit être remplacé, soit que votre banque ou le prestataire qui vous loue votre terminal de paiement n’a pas mis à jour le logiciel du terminal ou n’a pas encore prévu de mise à jour.

Parmi les terminaux indépendants des banques, seuls myPOS et iZettle sont actuellement compatibles avec Samsung Pay.

Intérêt de Samsung Pay pour les commerçants

Samsung Pay utilise la même méthode de « jetons » (tokens) qu’Apple Pay, qui permet de ne pas faire transiter les données bancaires du client sur le réseau lors du règlement de la transaction. Si l’on ajoute la validation par identification biométrique, on a dans l’ensemble un système très sûr, de nature à rassurer le client et qui lui permet de réaliser des achats sans contact sans limitation et sans avoir besoin de sortir sa carte.

Côté commerçant, il n’y a a priori pas de surcoût car les terminaux récents sont compatibles et que Samsung ne prélève pas de commission supplémentaire. Le tarif sera le même que celui appliqué normalement en fonction de la carte utilisée par le client.

En tant que commerçant, vous avez donc tout intérêt à vérifier que votre matériel est compatible avec Samsung Pay et à le faire savoir à vos clients. D’autant plus que Google Pay un de ces concurrent directs sur Android n’est toujours pas disponible fin 2018 en France.

Pour le parc d’appareils Android, la concurrence se situe actuellement plutôt du côté des banques avec Paylib qui fonctionne selon un principe similaire, mais ne dépend pas de telle ou telle marque de smartphones.