SumUp et Square sont deux solutions d’encaissement présentes sur le marché français.

Complètes, elles fonctionnent en présence du client et à distance.

Dans les deux cas, vous n’aurez qu’un interlocuteur qui s’occupera de tout :

  • Terminal de paiement et flux monétique

  • Paiement en ligne, facturation

  • Logiciel de caisse et boutique en ligne synchronisée

On peut utiliser un seul ou plusieurs de ces services.

Les services et tarifs dans les grandes lignes
SumUp Square
Lien
Commission sur les encaissements de cartes bancaires
Terminaux : 1,75 % Terminaux : 1,65 %
En ligne : 2,5 % En ligne : 1,4-2,9 % + 0,25 €
Terminal virtuel : 2,95 % + 0,25 € Terminal virtuel : 2,5 %
Prix d’achat des terminaux de paiement 19 € à 129 € HT 19 € à 165 € HT
Prix d’achat des terminaux de point de vente _ 139 € à 299 € HT
Boutique en ligne 0 €/mois 0 à 60 € HT /mois
Logiciel de caisse certifié 79 € HT /mois 0 à 69 € HT /mois
Facturation 0 €/mois 0 à 20 €/mois
Compte pro En option, gratuit Non

Les services et tarifs dans les grandes lignes
SumUp Square
Lien
Commission sur les encaissements de cartes bancaires
Terminaux : 1,75 % Terminaux : 1,65 %
En ligne : 2,5 % En ligne : 1,4-2,9 % + 0,25 €
Terminal virtuel : 2,95 % + 0,25 € Terminal virtuel : 2,5 %
Prix d’achat des terminaux de paiement 19 € à 129 € HT 19 € à 165 € HT
Prix d’achat des terminaux de point de vente _ 139 € à 299 € HT
Boutique en ligne 0 €/mois 0 à 60 € HT /mois
Logiciel de caisse certifié 79 € HT /mois 0 à 69 € HT /mois
Facturation 0 €/mois 0 à 20 €/mois
Compte pro En option, gratuit Non

Au départ, SumUp et Square se sont fait connaître par leurs terminaux de paiement mobile très économiques, puis ils ont étoffé leur offre de service.

SumUp possède des racines allemandes et britanniques, mais est implanté en France depuis plusieurs années. Square est débarqué récemment des États-Unis, avec une offre bien rodée.

Le moyens de  paiement acceptés par les TPE

Les terminaux de paiement (TPE) de SumUp et Square acceptent de nombreuses cartes bancaires

  • sans que vous ayez à signer de contrat supplémentaire,
  • avec des frais de transactions qui ne varient pas en fonction des cartes.

Dans les deux cas, la tarification est dite blended. Cela signifie que la commission perçue est la même, quels que soient le pays d’origine ou le type de carte (personnel ou business). C’est très avantageux si l’on accepte beaucoup de cartes étrangères ou d’affaire.

Des frais sont perçus par SumUp et Square à chaque transaction par carte, mais en contrepartie, il n’y a pas d’abonnement.

Square est un peu moins cher que SumUp : 1,65 % au lieu de 1,75 % de commission.

Moyens de paiement acceptés par les terminaux
SumUp Square
Frais de transaction 1,75 % 1,65 %
Cartes acceptées

VisaVisa ElectronV.PAYMastercardMaestroAmerican ExpressDiners ClubNFC
Sauf Solo :
DiscoverUnion Pay

VisaVisa ElectronV.PAYMastercardMaestroAmerican ExpressNFCSwileEdenred
Paiements par smartphone Apple PayGoogle Pay Apple PayGoogle Pay

Square est moins cher mais SumUp est plus indiqué pour les magasin des zones touristiques, grâce à l’acceptation des cartes chinoises UnionPay et des cartes Diners et Discover, populaires aux États-Unis.

Square fait mieux que SumUp du côté des titres-restaurant, grâce à l’acceptation des cartes Swile et Edenred (avec les mêmes frais de 1,75 %). Il y a des solutions plus intéressantes pour les restaurants à l’heure actuelle avec moins de frais sur ces cartes. Voir par exemple les terminaux de Smile and Pay ou ceux de Yavin.

Des terminaux de paiement différents

Pour y voir plus clair, nous allons comparer deux groupes de terminaux :

Tout d’abord, deux  terminaux de paiement pas cher, qui ont besoin d’un appareil mobile et d’une application pour fonctionner :

  • Le SumUp Air et le Square Reader

Des appareils autonomes, qui se connectent au réseau en Wifi ou en 3G/4G :

  • Le SumUp Solo (sans imprimante intégrée)
  • Le SumUp 3G et Le Square Terminal (avec imprimante intégrée)

Nous verrons plus loin les autres appareils plus volumineux commercialisés par Square pour les points de vente.

SumUp Air vs Square Reader

SumUp Square
Terminal SumUp Air

SumUp Air terminal

Square Reader

Square Reader

Prix 19 € HT 19 € HT
Connexion Bluetooth
Appareil mobile Smartphone ou tablette obligatoire
Application Application gratuite non certifiée (Android et iOS)
Application certifiée payante pour iPad.
Application de caisse certifiée gratuite (Android et iOS)
Écran Blanc sur noir Pas d’écran
Imprimante externe En option Non compatible
SumUp Square
Terminal SumUp Air

SumUp Air terminal

Square Reader

Square Reader

Prix 19 € HT 19 € HT
Connexion Bluetooth
Appareil mobile Smartphone ou tablette obligatoire
Application Application gratuite non certifiée (Android et iOS)
Application certifiée payante pour iPad.
Application de caisse certifiée gratuite (Android et iOS)
Écran Blanc sur noir Pas d’écran
Imprimante externe En option Non compatible

Grosse différence : le Square Reader n’a ni écran ni clavier. Le client devra donc taper son code sur votre appareil mobile, lorsque le paiement sans contact n’est pas possible. À l’usage, l’utilisation du Reader ne pose pas de difficultés, car l’application est facile à utiliser et que la connexion avec l’appareil est rapide.

Dans les deux cas, il est indispensable d’utiliser l’application pour smartphone ou tablette (Android ou iOS).

Image : EC, Mobile Transaction

Square Reader et SumUp Air

Square Reader (G) et SumUp Air (D). Ils peuvent aussi fonctionner en mode sans contact.

Avantage du Square Reader :

Moins cher. L’application est certifiée et utilisable comme logiciel de caisse, même dans sa version gratuite. Chez SumUp, la version gratuite ne servira qu’à éditer des reçus détaillés.

Voir aussi notre avis sur le Square Reader.

Avantage du SumUp Air :

Le client n’est jamais amené à taper son code sur votre smartphone. On pourra connecter éventuellement une imprimante externe pour imprimer les reçus de carte bancaire. Avec le Square Reader, le reçu ne peut être que numérique.

Pour un indépendant, un artisan, un taxi qui n’a pas besoin d’un logiciel de caisse, il nous semble préférable d’opter pour le SumUp Air qui est doté d’un petit écran et d’un clavier tactile, avec une différence de prix assez faible.

Voir aussi notre avis sur SumUp.

SumUp 3G ou Square Terminal ? Et le Solo ?

Le SumUp 3G et le Square Terminal présente un encombrement similaire. Il permet tous les deux d’imprimer des reçus papier grâce à leur imprimante et n’ont pas besoin d’autre appareil pour fonctionner. L’imprimante du SumUp 3G est intégrée à la base de rechargement du petit terminal, alors que celle du Square Terminal est intégrée au corps de l’appareil.

Autre grosse différence entre les deux : le Square Terminal possède un grand écran couleur et peut faire tourner l’application de caisse de Square, alors que le SumUp 3G ne set qu’à encaisser les paiements.

Alternative : le SumUp Solo. Il fonctionne aussi sans application ni mobile, comme le 3G, mais n’a pas d’imprimante.

Terminal SumUp 3G

Duo 3G de SumUp, miniature

Square Terminal

Square Terminal

SumUp Solo

SumUp Solo

Prix 129 € HT 165 € HT 59 € HT
Type Mobile, terminal détachable de la base Portable, monobloc Mobile, terminal détachable de la base
Imprimante Intégrée à la base Intégrée au terminal
Connexion Wifi / 3G Wifi / Ethernet Wifi / 3G
Application Application de caisse certifiée gratuite (Android et iOS) utilisable sur le terminal
Écran Blanc sur noir Couleur, tactile Noir sur blanc, tactile

Alors que les SumUp 3G et Solo sont capables de se connecter au réseau 3G et de fonctionner donc n’importe où, ce n’est pas le cas du Square Terminal. On pourra déplacer ce dernier dans un magasin, mais pas en dehors. Il s’agit donc d’un appareil portable, mais non mobile.

Avantage du SumUp 3G :

Pas cher pour un terminal avec imprimante. Fonctionne partout où il y a du réseau mobile. Comme il se détache de l’imprimante, on ne sera pas obligé d’emporter celle-ci avec soi en permanence.

Avantage du Square Terminal :

Pratique pour les boutiques ou les snacks qui disposent de peu de place, car on peut faire tourner le logiciel de caisse directement dessus. Sinon, il peut être utilisé comme un terminal de paiement classique en complément d’une tablette où tourne le logiciel de caisse de Square.

Avantage du Solo :

Par rapport au 3G utilisé sans son imprimante, il présente une meilleure lisibilité à l’extérieur, et notamment en plein soleil.

Image : EC, Mobile Transaction

SumUp 3G et Square Terminal

La SumUp 3G (G) , qui se détache de son support-imprimante et le Square Terminal (D).

L’imprimante permet de gagner du temps lorsque l’on a beaucoup de clients et que l’on n’a pas le temps d’envoyer des reçus par SMS ou email. Dans ce genre de configuration, préférer le 3G au Solo. Le Square Terminal ne s’impose que pour les boutiques qui ont besoin d’un catalogue de produit et d’un logiciel de caisse.

Square commercialise aussi des TPV

TPV est l’abréviation de terminal de point de vente. On l’utilise pour désigner des appareils plus volumineux que les terminaux de paiement et qui servent de caisse tactile.

Les deux TPV de Square sont :

  • Le Square Stand
  • Le Square Register

Le Square Stand est un support pour iPad comprenant un lecteur de carte bancaire. Il permet de faire fonctionner aisément les logiciels de caisse de Square. Pour le paiement, on fait pivoter l’appareil vers le client.

Le Square Register est un appareil comportant un écran principal tourné vers le commerçant, et un écran secondaire équipé d’un lecteur de carte bancaire, tourné vers le client. Comme l’appareil précédent, il n’est compatible qu’avec les logiciels de caisse de Square

Pour l’instant, SumUp ne s’est pas tourné vers ce créneau. Sa caisse enregistreuse fonctionne sur un iPad couplé au lecteur SumUp Air.

Image : EC, Mobile Transaction

TPV Square

Les deux TPV de Square : le Stand (G) et le Register (D), accompagné de son terminal de paiement

Ventes à distance : cela dépend de vos besoin

En plus des paiement par carte Square et SumUp proposent tous les deux des fonctionnalités de paiement à distance : plateforme d’e-commerce, page de paiement en ligne accessible depuis un lien, etc.

Les deux offres diffèrent sensiblement :

SumUp Square
Facturation 0 €/mois (complet) 0 €/mois (basique) ou 20 €/mois (complet)
Liens de paiement Oui, à usage unique Oui
Boutique en ligne 0 €/mois (basique) 0 € (basique), 10 € HT (complet) 21-60 € HT/mois (avancé)
Cartes-cadeaux Oui Oui
Terminal virtuel Oui, basique Oui, relié au catalogue
SumUp Square
Facturation 0 €/mois (complet) 0 €/mois (basique) ou 20 €/mois (complet)
Liens de paiement Oui, à usage unique Oui
Boutique en ligne 0 €/mois (basique) 0 € (basique), 10 € HT (complet) 21-60 € HT/mois (avancé)
Cartes-cadeaux Oui Oui
Terminal virtuel Oui, basique Oui, relié au catalogue

Le système de facturation de SumUp est plus avantageux, car vous bénéficiez gratuitement de la personnalisation des factures et de la conversion automatique des devis en factures, alors qu’avec Square vous devez payer 20 €/mois pour bénéficier de ces fonctionnalités.

Square propose une meilleure boutique en ligne. Celle-ci est basée sur Weebly, un entreprise rachetée par Square, alors que SumUp a dû développer son propre système. Inconvénient : il faut compter 10 €/mois si l’on veut un nom de domaine personnalisé et l’absence de publicité.

Avantage : la boutique en ligne de Square est synchronisée avec son logiciel de caisse, qui existe en version gratuite et certifiée. C’est très pratique si l’on fait du click and collect ou de la vente à distance parallèlement à son activité de vente en magasin, car cela permet de n’avoir qu’un seul stock à gérer. L’application de caisse gratuite de SumUp dispose de cette fonctionnalité n’est malheureusement pas certifiée.

La boutique en ligne de SumUp est basique, mais est générée automatiquement à partir du catalogue de l’application, ce qui est assez pratique.

Les paiements par lien sont utilisables tout seuls pour permettre aux clients de payer avec sa carte bancaire sur une page de paiement ligne, ou bien joints à une facture. Inconvénient des liens de paiement de Square : on ne peut pas créer de liens à usage unique. Nous préférons pour cette raison plutôt les liens de paiement de SumUp.

Enfin mentionnons le terminal de paiement virtuel, accessible à certains types d’entreprises, il permet au commerçant d’ajouter manuellement le numéro de carte du client, généralement dans le cadre d’une vente à distance qui s’effectue au téléphone. Celui de Square est plus perfectionné, car il est relié au catalogue de produits et permet de mettre en place des paiements récurrents.

Difficile de départager SumUp et Square en ce qui concerne les paiements à distance. Tout dépend de vos besoins. SumUp tire son épingle du jeu avec la facturation, Square avec sa boutique en ligne.

Nous verrons dans la section suivante que les frais de transaction des ventes à distance des deux fournisseurs sont assez proches :

Frais : de petites différences

SumUp et Square facturent des frais pour chaque transaction réalisée en présence du client ou en l’absence de celui-ci, c’est-à-dire à distance.

Comme aucun abonnement n’est requis, les frais dépendront uniquement du volume et de la nature des encaissements réalisés.

Frais de transaction SumUp Square
Terminaux 1,75 % 1,65 %
Factures, liens de paiement, e-commerce, carte cadeau 2,50 % Cartes UE et EEE*: 1,4 % + 0,25 €
Autres : 2,9 % +0,25 €
QR Code 1,75 %
Terminal Virtuel 2,9 % + 0,25 % 2,5 %
Rétrofacturation (chargeback) 10 € Gratuit
Remboursement Gratuit Gratuit

*Union Européenne et Espace Économique Européen.

Frais de transaction SumUp Square
Terminaux 1,75 % 1,65 %
Factures, liens de paiement, e-commerce, carte cadeau 2,50 % Cartes UE et EEE*: 1,4 % + 0,25 €
Autres : 2,9 % +0,25 €
QR Code 1,75 %
Terminal Virtuel 2,9 % + 0,25 % 2,5 %
Rétrofacturation (chargeback) 10 € Gratuit
Remboursement Gratuit Gratuit

*Union Européenne et Espace Économique Européen.

Les tarifs de SumUp et Square sont assez voisins en ce qui concerne les commissions sur les encaissements réalisés avec les terminaux de paiement. Entre les 1,75 % de SumUp et les 1,65 % de Square, il n’y a que 0,1 % de différence, soit 1 € de frais supplémentaires tous les 1000 € d’encaissement.

Ces frais sont identiques pour toutes les cartes acceptées, qu’elles soient françaises, européennes ou venant d’ailleurs.

Pour les paiements par QR code en magasin, on préférera SumUp, qui applique avec raison un taux réduit de 1,75 %, puisque le client est présent et que les risques sont limités, ce qui ne justifie pas un tarif plus élevé. Square envisage plutôt les QR codes dans le cadre de la vente à distance, mais cela ne nous semble être une complication inutile par rapport au simple envoi de lien de paiements.

Zoom sur les frais des ventes à distance :

Cela concerne les liens de paiement, cartes-cadeaux, factures.

La tarification mélangée est également adoptée par SumUp, pour ses ventes à distance, mais avec un taux de transactions plus élevé, de 2,5 %. Square préfère une tarification différente en fonction de l’origine géographique des cartes : 1,4 % + 0,25 € avec les cartes européennes, et 2,9 % + 0,25 € pour les autres.

À cause de la part fixe, le pourcentage des frais de Square varie en fonction du panier :

Frais des ventes à distance
Panier SumUp Square
20 € 0,5 € (2,5%) Cartes UE et EEE*: 0,53 € (2,65 %)
Autres : 0,83 € (4,15 %)
50 € 1,25 € (2,5%) Cartes UE et EEE*: 0,95 € (1,9 %)
Autres : 1,7 € (3,4 %)
100 € 2,5 € (2,5%) Cartes UE et EEE*: 1,65 € (1,65 %)
Autres : 3,15 € (3,15 %)

*Union Européenne et Espace Économique Européen.

Frais des ventes à distance
Panier SumUp Square
20 € 0,5 € (2,5%) Cartes UE et EEE*: 0,53 € (2,65 %)
Autres : 0,83 € (4,15 %)
50 € 1,25 € (2,5%) Cartes UE et EEE*: 0,95 € (1,9 %)
Autres : 1,7 € (3,4 %)
100 € 2,5 € (2,5%) Cartes UE et EEE*: 1,65 € (1,65 %)
Autres : 3,15 € (3,15 %)

*Union Européenne et Espace Économique Européen.

Si l’on encaisse que des cartes françaises et européennes, et avec un panier moyen de 50 €, ce qui est habituel pour les transactions à distance, Square est légèrement moins cher que SumUp.

En réalité, pour savoir lequel est le moins cher des deux, vous avez besoin de connaître le montant de votre panier moyen et le pourcentage de carte provenant de pays non européens.

Par contre, pour les paiements par terminal de paiement virtuel, Square est moins cher : 2,5 % au lieu de 2,9 % + 0,25 €.

Enfin, Square se montre un peu plus généreux que SumUp en ce qui concerne les procédures de rétrofacturation (chargeback). Si une vente est contestée par le client directement auprès de son réseau de carte bancaire, vous ne serez pas facturé par Square, alors que SumUp débitera votre compte de 10 €.

Les frais de transaction de SumUp et Square sont assez proches. Si vous n’encaissez que des cartes françaises et européennes, Square est moins cher pour les paiements en ligne.

SumUp offre un compte pro gratuit !

Le compte pro de SumUp est proposé en option. L’offre est similaire à celle de nombreuses néobanques pour professionnel : pas de découvert, pas de chèque, mais des frais réduits.

L’IBAN est irlandais, mais on peut se servir de ce compte en France, il faudra simplement le déclarer au fisc comme compte basé à l’étranger.

Photo : ES, Mobile Transaction

La carte Mastercard de SumUp.

À la base, chez SumUp, les sommes encaissées sont versées sur un compte d’attente, puis virées sur le compte bancaire de votre choix en 2 à 3 jours. Vous avez désormais la possibilité d’opter pour un compte pro SumUp afin de pouvoir disposer en 24h des sommes encaissées, grâce à la carte bancaire Mastercard de SumUp.

Pour l’instant, rien de tel n’est disponible chez Square. Toutefois le versement des sommes sur votre compte ne prend qu’un à deux jours ouvrés.

Les entrepreneurs débutants qui n’ont pas encore de compte professionnel, peuvent ouvrir un compte directement chez SumUp.

L’app de caisse gratuite de Square est certifiée

SumUp et Square commercialisent chacun plusieurs logiciels de caisse, en version gratuite ou freemium, c’est à dire avec un forfait gratuit et un payant, doté de plus de fonctionnalités .

Les applications de caisse de Square et SumUp
Application Tarif Usage Certifié Offres
App SumUp Gratuit Boutique Non
Caisse SumUp 79 €/mois minimum Polyvalent, orienté restauration Oui
Square PDV Gratuit Polyvalent Oui
Square Restaurants Gratuit ou 59 € HT/mois min (version plus) Restaurants, cafés Oui
Square Détaillants Gratuit ou 69 € HT/mois min (version plus) Boutiques, magasins Oui
Les applications de caisse de Square et SumUp
Application Tarif Usage Certifié Offres
App SumUp Gratuit Boutique Non
Caisse SumUp 79 €/mois minimum Polyvalent, orienté restauration Oui
Square PDV Gratuit Polyvalent Oui
Square Restaurants Gratuit ou 59 € HT/mois min (version plus) Restaurants, cafés Oui
Square Détaillants Gratuit ou 69 € HT/mois min (version plus) Boutiques, magasins Oui

En France les applications de caisse doivent être conformes à la loi sur les caisses enregistreuses.

C’est le cas de toutes les applications de caisse de Square, qui sont certifiées conformes par Square : la caisse polyvalente et gratuite Square PDV et les versions freemium spécialisées dans la restauration ou le commerce de détail.

L’application de caisse gratuite de Square est fonctionnelle et peut être utilisée sans problème.

Photo: Mobile Transaction

Caisse Square et Stand

L’application de caisse de Square est assez complète, même en version gratuite.

Ce n’est pas le cas pour SumUp. L’application gratuite de SumUp n’est pour l’instant pas certifiée conforme à la loi ; on ne pourra pas s’en servir comme caisse enregistreuse. Elle est aussi plus basique que celle de Square. Vous pourrez vous en servir pour éditer des reçus de carte bancaire détaillée, mais il faudra une autre solution pour votre comptabilité.

La caisse SumUp payante est basée sur Tiller une solution française. Elle a été pensée au départ pour la restauration, mais peut aussi servir de caisse polyvalente. Il faut compter au minimum 79 €/mois.

Photo: Mobile Transaction

App SumUp sur iPad

On peut accéder à tous les services de SumUp depuis l’application.

Au niveau des systèmes de paiement, ces deux caisses sont fermées et utilisent leur propre terminaux.

Côté magasin d’application, celui de SumUp est plus ouvert aux solutions externes, alors que Square essaie de créer ses propres modules pour couvrir tous les besoins.

L’acceptation des titres restaurants est actuellement limitée chez Square (Edenred et Swile uniquement) et SumUp (Restoflash uniquement). Pour le secteur de la restauration, nous recommandons plutôt des solutions comme l’Addition ou encore Lightspeed.

Pour une boutique, le logiciel de caisse gratuit de Square synchronisé avec la boutique en ligne gratuite, sont une excellente solution de démarrage. Il faut sans doute attendre encore pour voir comment évoluera le système de caisse de SumUp et si une solution gratuite et certifiée sera proposée.

SumUp plus simple, Square plus complet

SumUp est selon nous une bonne solution pour les indépendants, les artisans qui veulent accéder à de nombreux services d’encaissement en présence du client ou en ligne. Avec son service de facturation et son compte pro gratuits, SumUp est devenu une boite à outils très complète et cependant simple d’emploi.

Square est un peu plus performant et complexe. C’est une bonne solution pour un gérant de boutique ou magasin qui cherche une solution intégrée : terminaux de paiement et de points de vente, logiciels de caisse, boutique et paiement en ligne.

  • 3 terminaux de paiement

  • Compte pro gratuit

  • Bon logiciel de facturation gratuit

  • Application pratique

  • Le plus petit terminal de paiement

  • Logiciel de caisse gratuit et certifié

  • Bonne boutique en ligne

  • Terminaux de point de vente