Trouvez le compte bancaire professionnel qui vous convient grâce à notre maxi comparatif des banques pro en ligne.

Que vous soyez auto-entrepreneur, indépendant ou gérant d’une petite entreprise, la solution idéale (ou presque) existe.

Cliquez sur les liens du tableau ci-dessous ou faites défiler tout l’article.

Compte ProPublic
AnytimeMicro-entrepreneurs, indépendants, entreprises
Axa auto-entrepreneurMicro-entrepreneurs
Boursorama ProMicro-entrepreneurs, indépendants sauf EIRL
HolviMicro-entrepreneurs, indépendants
Monabanq auto-entrepreneur Micro-entrepreneurs
N26 BusinessMicro-entrepreneurs
QontoMicro-entrepreneurs, indépendants, entreprises
Revolut BusinessMicro-entrepreneurs, indépendants, entreprises
ShineMicro-entrepreneurs, indépendants, entreprises
Sogexia BusinessMicro-entrepreneurs, indépendants, entreprises

Les comptes professionnels en ligne émanent d’établissements financiers qui n’ont pas tous le même statut. Ceux qui disposent d’une licence bancaire peuvent octroyer des crédits et autorisent les découverts.

Les néobanques, qui n’ont pas toutes une licence bancaire, essaient de se démarquer des banques traditionnelles en proposant des services innovants, ils seront signalés par une étoile.

Logo d'Anytime

Anytime

Pays : Belgique. IBAN français possible. Licence bancaire : non.

Les plus : un compte courant pour particulier en prime (sauf offre Entreprise), facturation et logiciel de gestion, encaissement de cartes bancaires à distance par des liens de paiement, cartes virtuelles. Pas de frais de paiement en devise.

Les moins : pas d’émission de chèques, pas d’encaissement de chèques illimités, pas de découverts, pas de prêts.

Pour les entrepreneurs, associations, SCI et TPE, Anytime propose des offres comprenant un compte courant particulier et un compte courant professionnel ; elles sont intitulées Solo, Premium et Professionnel. Pour les PME, l’offre se compose d’un compte courant Entreprise.

Anytime
Abonnement mensuelSolo 9,50 €,  Premium 19, 50 €,  Professionnels  99 €,  Entreprise : 249 €
ClientèleIndépendants, micro-entrepreneurs, associations, entreprises, SCI
Carte bancaireMastercard débit
Solo et Premium  3 cartes physiques ou virtuelles maximum, Professionnel 10, Entreprise 20
Cartes virtuellesÀ usage unique
Solo 50 max. /mois, Premium 200, Professionnel 500,  Entreprise 1000
Paiements par carteEn euro et devises : gratuit
Retraits au DABEn euro : 2 €
Hors zone Euro : 2 € + 2,50 %
Activation : 10 € (une seule fois)
ChèquesSolo 1/mois, Premium 4, Professionnel  8
Virements ou prélèvements
  • En euro :  Solo 20/mois, Premium 100, Professionnel 500, Entreprise  illimité
  • Devises européennes : 0,70 % + 2,50 €
  • Autres devises : 1,65 % + 3,50 €
Factures et comptabilitéSolo et Premium  9,50 € /mois en option,  Professionnel  et Entreprise : gratuit

Les cartes virtuelles permettent d’effectuer des achats en ligne sécurisés ; mais attention, des frais de 3,99 % sont appliqués si le paiement est effectué dans une devise différente de la carte.

Anytime intègre Currency Cloud, un service de virements internationaux. Tarifs : 0,70 % + 2,5 € pour les principales devises européennes, le dollar et le yen ; 1,65 % + 3,5 % pour les autres devises. Les banques traditionnelles facturent 15 ou 20 € par virement international.

Anytime offre la possibilité d’émettre des factures et d’encaisser des paiements à distance via des liens ou un bouton de paiement à installer sur votre site. Les frais sont de 1,75 % + 0,25 €. On peut aussi commander un lecteur de carte bancaire (SumUp ou Smile & Pay) directement depuis Anytime.

On peut exporter les transactions vers un logiciel comptable ou vers Fizen, la solution comptable française intégrée à Anytime.

Notre Avis sur Anytime : ce compte pro séduira ceux qui n’ont pas besoin des services d’une banque classique (chèques illimités, prêts et découverts) mais souhaitent démarrer avec une offre de service dématérialisée complète. Sans doute un peu trop complet pour un micro-entrepreneur.

En savoir plus sur Anytime.


Logo d'Axa

Axa pour les auto-entrepreneurs

Pays : France. Licence bancaire : oui.

Les plus : tarification attractive. Réseau d’agences pour les dépôts de chèques.

Les moins : offre très classique et un peu dépouillée.

Cette offre d’Axa, connu surtout pour être un assureur, ne s’adresse qu’aux micro-entrepreneurs ; elle ne bénéficie pas d’une grande publicité, mais mérite qu’on s’y intéresse de par son caractère hybride (on peut déposer les chèques en agence) et ses tarifs attractifs.

Axa auto-entrepreneur
Abonnement mensuel0 €  (si quota d’achat par carte respecté)
ClientèleMicro-entrepreneurs
Carte bancaireCB Visa Classic débit
Gratuite si au moins 900 € d’achats par trimestre (sinon 15 € de frais/trimestre), ou 450 € d’achats par trimestre pour les moins de 30 ans (sinon 7,50 € de frais/trimestre)
Cartes virtuelle
Paiements par carteEn euro et devise : gratuit
Hors zone euro ou devises : 2 %
Retraits au DABEn euro dans la zone euro : gratuit
Hors zone euro ou devises : 1,5 € + 2 %
ChèquesIllimités
Virements ou prélèvementsSEPA : gratuits
Hors SEPA : émission 0,10 % (min 16 €), réception 15 €
Factures et comptabilité

Comme les micro-entrepreneurs ne déduisent généralement pas leurs frais, ils effectuent généralement peu d’achats avec leur carte bancaire professionnelle. L’abonnement à 0 € nous semble donc un argument un peu marketing, car avec ce type de compte la carte bancaire est obligatoire.

Cela dit 15 € de frais par trimestre, soit 5 €/mois (2,50 € pour les moins de 30 ans) est un tarif très attractif.

Notre Avis sur Axa auto-entrepreneurs : offre intéressante financièrement, si l’on ne recherche que les services d’une banque classique.


Logo de Boursorama

Boursorama Pro

Pays : France. Maison mère : Société Générale. Licence bancaire : oui.

Les plus : assurance professionnelle. Accessibles à de nombreux types d’entreprises individuelles. Livret Pro. Pas de frais de paiement et retraits en devises.

Les moins : pas le moins cher pour les auto-entrepreneurs.

Boursorama Pro est ouvert à presque tous les types d’entreprise individuelle (sauf EIRL). Ce compte professionnel se démarque ainsi des banques en ligne française concurrentes qui se limitent aux micro-entrepreneurs. Boursorama est une filiale de la Société Générale.

L’encaissement des chèques se fait en ligne sur le site de Boursorama ; il s’agit d’une «remise de chèque digital».

Boursorama Pro
Abonnement mensuel9 €/mois
ClientèleArtisans, commerçants, profession libérale réglementée, auto-entrepreneur
Carte bancaireVisa Classic débit
Visa Premier débit différé
Cartes virtuelle
Paiements par carteEn euro et devise : gratuit
Retraits au DABEn euro et devise : gratuit
ChèquesIllimités
Virements ou prélèvementsSEPA : gratuits
Hors SEPA : émission 0,10 % (min 20 €), réception 0,10 % (min 20 €)
Factures et comptabilité

La carte Visa premier est accessible sans conditions de revenus.

Un livret Pro à 0,05 % de rendement est à la disposition des clients de Boursorama Pro. Le rendement est faible, si on le compare à l’inflation (1,8% en 2018), mais toujours mieux que des taux négatifs.

Les souscripteurs bénéficient également d’une assurance sur les moyens de paiement, les équipements mobile, papiers professionnels, l’usurpation d’identité et l’atteinte à la réputation.

Notre Avis sur Boursorama Pro : un bon choix pour les artisans, commerçants, professions libérales réglementées à la recherche d’un compte pro classique. Deux à trois fois moins cher qu’une banque ayant pignon sur rue.


Holvi

Pays : Finlande. Licence bancaire : non.

Les plus : facturation en ligne (plan payant). pas de frais de paiement en devises.

Les moins : pas de virements hors SEPA ou avec une autre devise que l’euro. Pas de chèques, pas de crédits, pas de découverts. Interface et support actuellement uniquement en anglais.

Ce compte est ouvert en principe à tous les professionnels et entreprises, mais il faudra faire vérifier votre activité par un chat vidéo en anglais avant de vous inscrire.

Holvi
Abonnement mensuelBuilder 0 €/mois, Grower 9 € HT/mois
ClientèleArtisans, commerçants, profession libérale réglementée, auto-entrepreneur
Carte bancaireMastercard Business débit
Cartes virtuelle
Paiements par carteEn euro et devise : gratuit
Retraits au DABZone euro 2,5 %
Hors zone euro : 2,25 % + frais de change
Chèques
Virements ou prélèvementsSEPA : gratuits, en euro uniquement
Hors SEPA : Non
Factures et comptabilitéFacturation électronique avec le plan Grower

Holvi classe automatiquement les dépenses et permet de générer facilement des notes de frais.

Avec le plan payant, on peut envoyer des factures et recevoir une notification comportant le numéro de la facture concernée, lorsque de l’argent est viré sur le compte.

Notre Avis sur Holvi: un des rares comptes pro à offrir la facturation, avec Anytime et Shine, mais avec plus de limitations que ces derniers..


Logo de Monabanq

Monabanq auto-entrepreneur

Pays : France. Maison mère : Cofidis, Crédit Mutuel, CIC. Licence bancaire : Oui.

Les plus : carte VisaPremier,

Les moins : le dépôt obligatoire à l’ouverture du compte.

Pour ouvrir un compte, il faut prouver que l’on est auto-entrepreneur, mais aussi accepter de verser 150 € par carte bancaire à l’ouverture, c’est assez rare pour être souligné.

Monabanq auto-entrepreneur
Abonnement mensuel7 € + cotisation carte bancaire
ClientèleAuto-entrepreneurs
Carte bancaireCarte Visa Classic débit (+1 €/mois)
Carte Visa Premier débit (+3 €/mois)
Cartes virtuelle
Paiements par carteEn euro dans l’EEE* : gratuit
Hors EEE* : 2 %
*Espace Économique Européen
Retraits au DABEEE : gratuit
Hors EEE : 2 %
ChèquesIllimité
Virements ou prélèvementsZone SEPA : gratuit
Hors SEPA :0,1 % du montant, min 20 €
Factures et comptabilité

Pour encaisser un chèque, il faut utiliser un bordereau numérique sur le site de Monabanq, puis envoyer le chèque par voie postale ou le déposer dans l’une des agences du CIC.

Notre Avis sur Monabanq auto-entrepreneur: offre classique à la tarification attractive ; un peu moins intéressante que celle d’Axa pour les moins de 30 ans.


Logo de N26

N26 Business

Pays : Allemagne. Licence bancaire : Oui.

Les plus : néobanque avec prêts et découverts. Pas de frais de paiement en devises. Assurance voyage et retraits sans frais (Business You). Catégorisation des dépenses. Application ergonomique.

Les moins : pas de chèques, pas de virements hors Espace Économique Européen.

N26 est une néo-banque, c’est-à-dire qu’elle ne dépend pas des banques traditionnelles, mais c’est une vraie banque : elle possède une licence bancaire lui permettant d’octroyer crédits et découverts. Seule différence par rapport à une banque française, un IBAN allemand et l’impossibilité d’émettre ou de déposer des chèques.

Elle propose deux plans : N26 Business, qui est gratuit et N 26 Business You, qui est payant.

Pour l’instant, il n’est pas possible de diposer d’un compte N26 personnel et d’un compte N26 Business.

N26 Business
Abonnement mensuelN26 Business 0 €, N26 Business You 9,90 €
ClientèleAuto-entrepreneurs
Carte bancaireMastercard Business débit
Cartes virtuelle
Paiements par carteGratuit. Cashback de 0,1 %
Retraits au DABEn euro, dans la zone euro : 5 retraits gratuits, sinon 2 €/retrait
En devises : N26 Business 1,7%, N26 Business You gratuit
Chèques
Virements ou prélèvementsEEE et Suisse : gratuit
Hors EEE : Non
Factures et comptabilité

Par rapports aux banques classiques N26 Business comporte des outils intéressants, comme la catégorisation automatique des dépenses et la création de sous-comptes, appelés espaces, permettant de mettre de l’argent de côté pour une dépense à venir.

L’application, très appréciée pour son ergonomie sa facilité d’utilisation, permet de recevoir des notifications en temps réel.

Chaque achat effectué avec une carte Business You génère un cashback de 0,1 %

N26 Business You offre en plus une assurance voyage pour la couverture santé, les retards de vol et bagage et les moyens de déplacement en libre service.

Dommage que N26 n’accepte pas les virements internationaux hors Europe.

Notre Avis sur N26 Business : N26 Business You pourra intéresser les voyageurs grâce à son assurance voyage incluse et les frais de retraits en devise raisonnables.

En savoir plus sur N26 Business.


Qonto

Pays : France. Licence bancaire : Oui.

Les plus : nombreuses formes juridiques acceptées. Connexion aux outils de comptabilité. Bonne assurance voyage.

Les moins : limites et frais de retraits aux distributeurs. Pas de crédit, pas de découvert.

Qonto est un établissement bancaire français, avec un IBAN français, mais ce n’est pas une banque, ce qui implique que ces tarifs soient HT. La plupart des autos-entrepreneurs, qui ne sont pas opposés au réel, devront ajouter la TVA. Qonto utilise les services de Treezor, une filiale de la société générale, pour les transaction financières.

Comme Anytime ou Shine, elle se propose d’accompagner les créateurs d’entreprise en cas de besoin.

On peut diviser son offre en deux parties :

  • Solo One et Solo Plus pour les indépendants (micro-entreprises, professions libérales, SASU, EURL, EIRL).
  • Équipes pour les entreprises : Standard avec 5 utilisateurs max, Premium (utilisateurs illimités) et Corporate (non incluse dans le tableau ci-dessous).
Qonto
Abonnement mensuelSolo One 9 € HT, Solo Plus 15 € HT
Standard 29 € HT, Premium 99 € HT
ClientèleAuto-entrepreneurs, indépendants, entreprises
Carte bancaireSolo One Mastercard Business débit
Solo Plus Mastercard Word Business débit
Pour les autres offres, ajouter 6 € HT pour la carte Plus
Cartes virtuelleOui
Paiements par carteEn euro : gratuit
En devises : Carte One 2 %, Carte Plus 1 %
Retraits au DABCarte One 1 € HT/ retrait. 1000 € max/mois
Carte Plus 5 retraits gratuits (1 € HT au-delà). 2000 € max/mois
ChèquesSolo One et Solo Plus 2 €HT/chèque encaissé
Standard 3 gratuits, Premium 10 gratuits. 2 € HT au-delà
Virements ou prélèvementsZone SEPA : Solo One 20 gratuits, Solo Plus 20, Standard 100, Premium 500
Virements sortants en devises : 1%
Factures et comptabilitéConnexion à de nombreux  logiciels de comptabilité. Pas de facturation.

Les cartes virtuelles de Qonto sont réservées aux achats en ligne sécurisés. Le nombre de cartes physiques ou virtuelles gratuites varie suivant les offres : une pour les offres Solo, 2 pour Standard et 5 pour Premium. Au delà, il faut payer 5 € HT/carte.

Tous les plans tarifaires permettent d’ajouter les justificatifs de paiement (avec détection de la TVA pour le plan Premium) et d’exporter les transactions. D’après Qonto, plus de 30 applications de comptabilité sont capables de se connecter et d’importer les données du compte. Dommage qu’il n’y ait pas d’outil de facturation.

Les cartes One et Plus offrent une assurance voyage (retard et perte de bagage, dépenses médicales, location de véhicule et couverture juridique). Les garanties de la carte Plus sont supérieures. Par rapport à N26, on appréciera la couverture juridique.

Notre Avis sur Qonto : Ce compte professionnel intéressera les indépendants et TPE qui veulent exporter facilement leurs recettes et dépenses vers un logiciel comptable et recherchent une bonne couverture pour les déplacements à l’étranger. Pas forcément la solution la plus intéressante pour les micro-entrepreneurs.

En savoir plus sur Qonto.


Logo de Revolut

Revolut Business

Pays : Royaume-Uni. Licence bancaire : oui, mais services pas encore déployés en France.

Les plus : compte multi-devises, coût des transferts internationaux. Paiements par carte en devises sans frais. Intégration avec d’autres logiciels.

Les moins : frais de retraits aux distributeurs. Pas de chèques. Pas crédit, pas de découvert pour l’instant.

Revolut est une néobanque anglaise qui joue la carte de l’innovation avec notamment un compte multidevises et un service de virements internationaux pour les freelancers ou entreprises qui ont beaucoup de clients à l’étranger.

Elle offrira bientôt crédit et découverts à ses clients français.

  1. Freelancers :
    • Free et Professional pour les micro-entrepreneurs et indépendants (EURL, EIRL)
  2. Sociétés :
    • Free et Grow pour les TPE (SARL)
    • Scale et Entreprise pour les PME

Dans le tableau suivant, nous nous limiterons aux offres réservées aux petites structures.

Revolut
Abonnement mensuelFreelancer : Free 0 €, Professional 7 €
Société : Free 0 € (2 collaborateurs), Grow 25 € (max 10 collaborateurs)
ClientèleAuto-entrepreneurs, indépendants, entreprises
Carte bancaireVisa ou Mastercard Débit
Cartes virtuelleOui
Paiements par carteGratuit
Retraits au DAB2 %
Chèques
Virements ou prélèvementsZone SEPA ou Royaume-Uni –  Free 5 gratuits, Professional 20, Grow  100 (0,20 € au-delà)
Ailleurs   – Free 3 €, Professional 5,  Grow 100 (3 € au-delà)
Factures et comptabilitéIntégration à des logiciels de comptabilité.

Revolut sélectionne automatiquement le type de cartes, Mastercard ou Visa, en fonction des zones géographiques. En France, c’est Mastercard qui était le choix par défaut, mais cela est susceptible d’évoluer.

Deux types de cartes virtuelles sont disponibles pour les plans Société : personnelles ou business. Les cartes personnelles peuvent être ajoutées à Apple Pay pour payer dans un commerce, mais pas les cartes business, qui ne fonctionneront qu’avec les achats en ligne. Les freelancers n’ont accès qu’à une carte virtuelle business.

À l’inscription, deux comptes locaux sont attribués : un en livres sterling et un en euro. Cela permet d’effectuer des virements sans frais à l’intérieur de chaque système : Royaume-Uni ou zone SEPA. Les autres devises sont stockées dan un compte multidevise. D’autres comptes locaux sont prévus à l’avenir pour les plans payants, à l’image de ce que fait TransferWise.

Revolut affiche des tarifs attractifs pour les transferts internationaux avec 28 devises disponibles et des quotas de change de 5000 € sans majoration (taux interbancaire) dès le plan Professional (sinon 0,4 % de frais). Même avec le plan gratuit, 3 € pour un virement SWIFT est tout à fait correct. Attention, de nombreux pays (Maghreb, Afrique, Moyen-Orient) sont exclus du dispositif ; vérifiez sur le site de Revolut.

Mentionnons enfin Revolut Connect, un système d’échange d’informations avec d’autres applications dont Sage, le logiciel de comptabilité.

Notre Avis sur Revolut Business : Bien si vous avez des clients à l’étranger. Sera encore plus intéressant lorsque plus de comptes locaux seront disponibles.

En savoir plus sur Revolut Business.


Logo de Shine

Shine

Pays : France. Licence bancaire : non.

Les plus : facturation et paiement en ligne (premium). Ouvert à de nombreux types d’entreprise. Assurances.

Les moins : pas de virements hors zone euro. Frais de retraits aux distributeurs. Pas de crédit, pas de découvert.

Shine opère en partenariat avec Treezor, comme Qonto. Ce n’est pas une vraie banque, mais ce compte pro possède d’autres atouts

Shine est ouvert à de nombreux types d’entreprises : EIRL, EURL, SARL, etc. même si cette offre semble surtout adaptée aux micro-entrepreneurs. Au besoin Shine peut vous accompagner dans votre projet de création.

L’offre est déclinée en deux catégories : micro-entrepreneurs et entreprise, avec à chaque fois une offre Basic et une offre Premium. Les offres pour micro-entrepreneurs et entreprises sont identiques. Seule la tarification diffère.

Shine
Abonnement mensuelMicro-entreprises : Basic 3,90 € HT, Premium 9,90 € HT
Entreprises : Basic 7,90 € HT, Premium 14,90 € HT
ClientèleAuto-entrepreneurs, indépendants, entreprises
Carte bancaireBasic Mastercard débit
Premium Mastercard Worl débit
Cartes virtuelle
Paiements par carteZone Euro : gratuit
Hors zone Euro : Basic 1 € HT + 1,9 %, Premium 1,9 € HT
Retraits au DABEn euro : 1 € HT. Premium 2 gratuits.
En devises : 1 € HT + 1,9 %
ChèquesBasic non, Premium 2 gratuits/mois et 2 € HT au-delà
Virements ou prélèvementsZone euro : Basic 20/mois gratuits, Premium 50. Au delà : 0,4 € HT/opération.
Hors zone euro : non
Factures et comptabilitéFacturation et paiements en ligne

La version Premium comporte un outil de facturation ainsi qu’un module de paiement en ligne pour les factures de moins de 500 €. Pour les paiements par carte, la commission est de 0,20 € + 1,20 % du montant en zone euro et 0,20 € + 2,70 % hors zone euro,

Les souscripteurs de la version Premium bénéficient d’une assurance, qui ne couvre pas les déplacements, mais les risques de tous les jours : garantie accident, assistance juridique et assurance sur le matériel.

Notre avis sur Shine : un compte pro bien adapté aux micro-entrepreneurs et indépendants. Le module de paiement et de facturation en ligne ainsi que les assurances de la version Premium sont appréciables.

En savoir plus : Qonto ou Shine ?


Logo de Sogexia

Sogexia Business

Pays : France, mais IBAN anglais. Licence bancaire : non.

Les plus : pas d’abonnement. Catégorisation des dépenses. Scan des factures.

Les moins : pas de virements hors zone euro. Frais de paiement par carte et frais de retraits aux distributeurs. Frais sur les virements entrants. Pas de chèques, pas de crédit, pas de découvert.

Sogexia est un établissement financier français, mais l’argent est séquestré à la banque Raphaels en Angleterre, d’où un IBAN anglais.

Ce compte professionnel est accessible à de nombreuses types d’entreprises, mais on verra qu’en pratique il convient surtout aux micro-entrepreneurs.

Sogexia Business
Abonnement mensuel0 € mais frais sur les virements
ClientèleMicro/auto-entrepreneurs
Carte bancaireMastercard débit
Cartes virtuelle
Paiements par carteZone Euro : gratuit
Hors zone Euro : 2,95 %
Retraits au DAB3 €
Chèques
Virements ou prélèvementsZone SEPA : 1,25 % sur les Virements entrants. Gratuit pour les virements sortants.
Hors zone euro : non
Factures et comptabilité

Le compte bancaire peut également être alimenté par carte bancaire, mais les frais sont encore plus élevés que par virement, puisqu’ils atteignent 2,5 %.

Le compte pro Sogexia Business comporte un outil d’analyse des dépenses qui les affecte automatiquement à une catégorie.  Le module de scan des factures permet d’associer un justificatif à une ligne de compte.

Le Sogexia Club offre des réductions chez 850 enseignes partenaires (7% en moyenne d’après Sogexia).

Notre Avis sur Sogexia Business : solution envisageable pour les petits chiffres d’affaires (moins de 500 euros par mois).

En savoir plus sur Sogexia Business

Conseils pour choisir son compte professionnel et sa banque pro

L’offre est très vaste, mais il est possible de trouver le compte qui vous correspond, si vous définissez précisément vos besoins et hiérarchisez les priorités. L’important est de se poser les bonnes questions.

Avez-vous absolument besoin d’encaisser des chèques ou des espèces et si oui combien de fois par mois ? – C’est un point crucial. Si vous n’avez pas encore démarré votre activité, renseignez vous sur ce qui se pratique habituellement pour cette activité. De nombreux freelancers n’encaissent jamais de chèques.

Avez-vous besoin d’un logiciel de facturation électronique ? – Certaines banques pro en ligne en proposent, mais ce type de logiciel peut bien évidemment être utilisé séparément. Avez-vous besoin d’encaisser des paiements à distance hors virement ? Pensez alors aux modalités d’encaissement proposés : carte bancaire, Paypal ?

Avez-vous besoin d’une connexion à logiciel de comptabilité ? Si vous êtes micro-entrepreneur, non. Si vous êtes imposé au réel avec beaucoup de factures et de justificatifs de dépense, cela peut vous faciliter la vie.

Effectuez vous des déplacements à l’étranger pour des raisons professionnelles ? Dans la zone euro ou en dehors de la zone euro ?  Dans Retirez-vous souvent des espèces ?

Questions et réponses sur les comptes pro en ligne

Faut-il un IBAN français ?

L’IBAN est, sauf exceptions signalées dans l’article, associé au pays où se situe l’établissement. Par exemple, l’IBAN de la banque N26 est allemand. Cela ne pose aucun problème pour les virements.

Cependant avec les IBAN étrangers, certains freelancers ont constaté des difficultés pour établissements d’un mandat SEPA interentreprises en vue du règlement de leurs cotisations à l’URSSAF, qui a depuis ajouté également un service de paiement par carte bancaire. Donc, non, il n’est pas obligatoire d’avoir un IBAN français pour son compte pro.

Les banques françaises valent-elles encore le coup ?

Les comptes professionnels des banques françaises traditionnelles sont un peu à la traîne, même dans leur version en ligne, en ce qui concerne l’offre de service, par rapport aux comptes professionnels des néobanques. Toutefois la licence bancaire et l’implantation en France procurent outre les crédits et découvert, les avantages suivants :

  • Emission et l’encaissement de chèques sans frais
  • Virements SEPA et le retrait d’espèce en France sans frais
  • Virements internationaux
  • IBAN français

Caertaines néobanques étrangère offrent un IBAN français, d’autres sont plus performantes sur les virements internationaux. Encore une fois, tout dépend de vos besoins.

Je ne comprends rien à ces histoires de zone SEPA ou d’EEE

En ce qui concerne les zones géographiques dans lesquelles on peut utiliser une carte bancaire ou vers lesquelles on peut effectuer un virement, la classification adoptée varie en fonction de chaque banque. Quelques explications pour vous aider à y voir plus clair :

La zone SEPA regroupe 36 pays européens, dont les 19 pays de la zone euro plus des pays qui ne sont pas dans la zone euro (Suisse, Norvège, etc.) et des pays plus petits comme Monaco.

L’Espace Économique Européen ou EEE est un peu plus réduit, puisqu’il ne comprend que 31 états. Il n’inclut pas la Suisse, le Vatican, Andorre, Saint-Marin et Monaco.

Si vous allez fréquemment en Suisse ou à Monaco évitez les comptes pro qui appliquent des frais importants hors EEE.